Référence multimedia du sénégal
.
Google

Fête du 14 juillet à Dakar

Article Lu 1900 fois


La France a célébré, le 14 juillet dernier, l’anniversaire de la Révolution de 1789 qui marque également sa fête nationale. À cette occasion, son ambassadeur au Sénégal, Son Excellence André Parant et Mme Maya Siblini, ont offert dans les jardins de leur résidence à Dakar, une grande réception à laquelle étaient conviés beaucoup d’invités. Me Ousmane Ngom, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, accompagné de son épouse y a représenté le gouvernement sénégalais.

EN BREF

OUGANDA - Au moins 72 personnes, soit 57 soldats et 15 membres de leur famille, ont été tuées et une quarantaine de blessées dans un accident de la route dans l’est de l’Ouganda, a annoncé hier le porte-parole de l’armée ougandaise, Félix Kulaigye. "Un semi-remorque de marque Mercedes Benz transportant plus de cent personnes s’est écrasé contre une barrière (de sécurité) sur la route et s’est retourné, tuant 72 personnes, dont 57 soldats", a-t-il affirmé. L’accident s’est produit dimanche soir près de Kapchorwa, à environ 400 kilomètres au nord-est de la capitale ougandaise Kampala. "Il s’agit du plus grave accident de la route dans l’histoire de l’armée", a déploré M. Kulaigye. Il a ajouté que les 15 civils décédés dans l’accident étaient 13 épouses et deux enfants des soldats qui les accompagnaient. Citant des témoignages de survivants, un responsable de la Police de Kapchorwa, a rapporté que les freins du semi-remorque avaient brusquement lâché alors qu’il roulait sur une route en pente.

FRANCE - Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner est revenu sur la polémique qui l’a opposé au Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, dont il avait réclamé la démission avant de le regretter, en déclarant hier que ce responsable "nous quittera peut-être bientôt".

M. Kouchner avait suscité la colère du responsable irakien en réclamant dans un entretien à « Newsweek » la démission de M. al-Maliki. Ce dernier avait réclamé des excuses de la France. M. Kouchner s’est excusé tôt hier dans un entretien à la radio RTL pour ses propos sur M. Maliki. S’exprimant dans l’après-midi lors d’un discours devant les ambassadeurs de France réunis à Paris, M. Kouchner a de nouveau évoqué la question d’un possible départ de M. Maliki. M. Kouchner a relevé les "inévitables objections" suscitées par sa récente visite à Bagdad "en particulier celle du Premier ministre, auquel j’ai présenté mes regrets ce matin et qui peut-être nous quittera bientôt".

ETATS-UNIS - Le secrétaire américain à la Justice, Alberto Gonzales, fidèle parmi les fidèles de George W. Bush mais cible privilégiée des Démocrates depuis plusieurs mois, a démissionné, a indiqué la Maison-Blanche hier. Un haut responsable de l’administration a confirmé une information d’abord publiée par le quotidien « The New York Times ».

Il a précisé que c’est M. Gonzales lui-même qui avait décidé de démissionner, réfutant que le ministre ait pu être poussé vers la sortie, à l’aube d’une rentrée difficile, à cause de ses ennuis et du scandale de l’éviction de hauts magistrats. "C’était sa décision", a-t-il dit. Le président "l’a acceptée avec beaucoup de réticence", a-t-il dit. M. Gonzales a téléphoné à M. Bush vendredi pour l’informer, puis s’est rendu samedi avec sa famille dans le ranch du président au Texas (sud), où il passait ses vacances.

RUSSIE - Le Procureur général de Russie, Iouri Tchaïka, a accusé hier des "personnes" installées "hors de Russie" et visant à "déstabiliser le pays" d’être derrière le meurtre de la journaliste d’opposition russe Anna Politkovskaïa. "En ce qui concerne les motivations du meurtre, les résultats de l’enquête (...) nous conduisent à la conclusion que les personnes qui avaient intérêt à éliminer Politkovskaïa ne pouvaient que vivre hors de Russie", a-t-il dit lors d’une conférence de presse. Ce meurtre "a servi avant tout à des gens et des structures visant à déstabiliser le pays et à miner l’ordre constitutionnel de la Russie, (visant) à un retour à l’ancien système où tout était décidé par l’argent et les oligarques", a-t-il ajouté dans une apparente allusion au milliardaire russe Boris Berezovski, aujourd’hui exilé à Londres. M. Tchaïka, qui avait annoncé un peu plus tôt l’arrestation de dix suspects dans ce meurtre, a précisé que le principal exécutant était un Tchétchène, membre d’un groupe opérant à Moscou et spécialisé dans les meurtres commandités.

Source: Le Soleil

Article Lu 1900 fois

Mardi 28 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 00:40 Syrie: assaut surprise de l'EI à Palmyre

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State