Référence multimedia du sénégal
.
Google

Farba Senghor en selle: Le Sénégal sur une poudrière

Article Lu 11695 fois

XIBAR.NET (Dakar, 20 Janvier 2010) - La nomination de l’ancien ministre Farba Senghor, comme coordonnateur du Parti démocratique sénégalais libéral, est grosse de tous les risques : l’opposition et le parti au pouvoir pourraient bien en découdre.



Farba Senghor en selle: Le Sénégal sur une poudrière
« Il faut répondre aux provocations et taper s’il le faut ». La déclaration est du singulier Farba Senghor. Il l’a faite près de 24 heures après la tentative d’assassinat des responsables socialistes, dont leur secrétaire général Ousmane Tanor Dieng. Le président des jeunesses Wadistes avait réclamé être le commanditaire de l’incendie, avant de se rétracter, quelques heures après. L’enquête ira-t-elle jusqu'à bout ? Toujours est-il que la déclaration de Farba Senghor étonne et inquiète. Elle survient dans un contexte où son mentor Wade traverse une zone de turbulence. Esseulé par des difficultés internes, qui l’opposent presque à tous les leaders d’opinion sénégalais, des entrepreneurs aux artistes, en passant par les chefs de culte, les travailleurs et apprenants.

Pour tenter de focaliser le débat ailleurs, Wade remet en scelle Farba Senghor, qui est capable de toutes les basses manœuvres, pour transformer le Sénégal en pays où la violence impunie est la règle. Il s’est distingué dans un passé récent dans de crapuleux actes. Il avait été cité comme le commanditaire de l’attaque de la maison de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, avec des bouses de vache. Par la suite, avec ses nervis, il ira à l’assaut de la commune de Thiès, dont celui-ci est le maire, pour des actes de vendetta. Farba Senghor est, également celui dont on avait vu la main derrière les attaques de locaux d’organes de presse de la place. Ce qui lui avait valu une mise en accusation de l’Assemblée nationale. Mais, depuis, il n’a jamais été entendu par la Haute cour de justice, chargée de le juger.

Farba Senghor est la main armée du président Wade. Intellectuellement limité, il compense sa carence par des biceps, qu’il commandite, ave l’argent du contribuable. Même les partisans du président Wade tremblent depuis que celui-ci l’a nommé coordonnateur de la nouvelle formation, qu’il s’apprête à porter sur les fonts baptismaux. Car, tous savent que la vente des cartes de ce parti « libéral » et le renouvellement de ses instances risquent bien d’entraîner des heurts. La mission de Farba Senghor est de mettre tous au pas, afin que Karim succède à son père. Il avait fait renvoyer le journaliste Pape Ngagne Ndiaye du groupe Wal Fadjri et l’avait menacé de mort. Avec son rappel à la tête de la meute libérale, le Sénégal ne dort plus.

Déjà, un véhicule a été calciné à la permanence du parti au pouvoir dans la soirée du lundi denier. Depuis libéraux et socialistes se regardent en chiens de faïence. Les premiers accusent les seconds, qui avaient laissé entendre qu’ils répondront « coup par coup ». Pour les camarades de Ousmane Tanor Dieng, « il s’agit plutôt d’un montage », pour s’attaquer à leur parti « qui inquiète les libéraux ». Le président Wade a avoué qu’il perdrait si par ces temps qui courent il se présentait devant les électeurs. Une confession de taille, qui dit que le régime va davantage se fasciser.

La Redaction

Article Lu 11695 fois

Mercredi 20 Janvier 2010





1.Posté par Badou le 20/01/2010 22:19
Il est temps de se reveiller au Senegal... Wade out
http://www.reveilsenegal.net

2.Posté par John le 20/01/2010 22:36
Il finira tot ou tard en prison. c'est le boye du colon.

3.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 20/01/2010 23:27
Xibar un peu d'effort................................... Vous vouliez dire en selle.


Mais je crois que ce chiot que sa maitresse veut mettre sur la sellette, est sous scellé: son cerveau est scellé par l'idiotie congénitale .

Les graves idioties de farba vont le conduire sous scellé en détention.

4.Posté par mousse le 21/01/2010 08:26
quel dessatre ce pays.................les criminels........les voyous les bandits dirge le beau pays de SENGHOR et DIOUF......................c est sle chaos.......

5.Posté par Khalassssssssssssssss... le 21/01/2010 09:49
Ce fou du palais; c'est un fou à qui on a donné un fût d'essence et des allumettes, il va tout calciner.Sauv qui peut...............

6.Posté par Castrer les commanditaires le 21/01/2010 12:51
Le problème est que les commandiataires comme Farba sont des lâches! S'ils étaient courageux ils se mettraient devant les innocents qu'ils manipulent. Mais ce qu'il faut faire, c'est de les attaquer diectement. Voilà le langage adapté à des pauvres tupes comme Farba.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State