Référence multimedia du sénégal
.
Google

Face au récriminations des chrétiens : Le gouvernement réaménagé au profit de Sina Diatta

Article Lu 1376 fois

Face au concert de récriminations de la part de la communauté chrétienne du Sénégal qui déplore une faible représentation dans le gouvernement, le président Abdoulaye Wade fait machine arrière pour rectifier le tir. Depuis hier, le chef de l'Etat a rappelé Christian Sina Diatta qui retrouve le ministère des Biocarburants et des Energies renouvelables. Ainsi, la communauté chrétienne se retrouve avec deux postes ministériels, le deuxième ayant été dévolu à Sophie Gladima Siby, ministre des Télécommunications, des Postes et Tic.



Face au récriminations des chrétiens : Le gouvernement réaménagé au profit de Sina Diatta
C'est en chorus que la communauté chrétienne du Sénégal a dénoncé la faible représentation des catholiques dans le gouvernement de Hadjibou Soumaré. ‘Un ministre et quatre députés’, avait fait remarquer ‘Présence chrétienne’, dans un communiqué, qui juge la portion congrue pour une minorité, certes, mais ‘une minorité non négligeable’. Face à ces récriminations qui devenaient de plus en plus audibles, le président Abdoulaye Wade décide de rectifier le tir. Depuis hier, il a rappelé dans le gouvernement Christian Sina Diatta qui retrouve le ministère des Biocarburants et des Energies renouvelables, un poste qui ne figurait plus dans le nouvel organigramme gouvernemental. Ainsi, la communauté chrétienne, en général, catholique en particulier, se retrouve avec deux ministres. Il s'agit de Sophie Gladima Siby, ministre des Télécommunications, des Postes et Tic et de Christian Sina Diatta qui vient de rejoindre l'équipe de Hadjibou Soumaré.
Le pire a été évité de justesse. Mais, c'est surtout grâce à l'entregent de certains membres de la communauté chrétienne qui ont agi en catimini pour désamorcer la bombe. On ne connaît pas encore le nom de ces médiateurs. Tout ce que l'on sait, c'est que le président Wade s'est longuement entretenu, dimanche dernier, avec son ex-conseiller spécial Pierre Goudiaby Atépa venu lui soumettre sa démission. Ont-ils abordé la question de la représentation des catholiques dans le gouvernement ? Rien n'est moins sûr.

Mais, que s'est-il passé pour que le président Wade en arrive à oublier de la sorte la communauté chrétienne ? De sources dignes de foi, le chef de l'Etat a avoué avoir été mal informé. Ce qui lui a fait commettre une méprise sur l'appartenance religieuse d'Innoncente Ntap. Le ministre de la Fonction publique, du Travail et des Organisations professionnelles est, en effet, une musulmane. En fait, elle s'est apostasiée pour devenir mouride. Mais, il est évident que son nom catholique qu'elle a gardé, peut prêter à confusion. Et Me Wade et son Premier ministre sont tombés dans le panneau. Pour le cas de Sophie Gladima Siby, elle est, certes, catholique, mais s'est mariée à un musulman. Ce qui fait que le ministre des Télécommunications, des Postes et Tic est écartelée entre les deux communautés.

Pourtant, tout ce cafouillage pouvait être évité. En effet, l'Archevêché avait pris les devants pour proposer des profils au chef de l'Etat à l'annonce du remaniement. Mais, selon nos sources, les suggestions de l'Eglise ne sont jamais parvenues au président Wade. Elles se sont volatilisées, comme par enchantement, dans la pile de courriers du chef de l'Etat. Aussi, les services de la présidence de la République n'avaient-ils pas jugé nécessaire de se rapprocher, par exemple, de l'Association des cadres catholiques ou de Présence chrétienne pour se faire proposer des profils. Mais, telle une pathologie, le président Wade excelle dans l'art de s'amender là où il pouvait aisément prendre la bonne décision. On ne s'interrogera jamais assez sur la manière dont les enquêtes de moralité, s'il y en a, sont conduites.

Avec l'entrée de Christian Sina Diatta, le gouvernement de Hadjibou Soumaré connaît son second remaniement, après seulement sept jours d'existence. Le premier réajustement est intervenu en pleine séance de consultation lorsque le nom d'Aïda Mbodj a été biffé, à la dernière minute, de la liste des membres du gouvernement alors que le chef de l'Etat, tout comme le Premier ministre, lui avait assuré qu'elle serait reconduite. Et il se susurre que le gouvernement de Hadjibou Soumaré n'a pas fini de surprendre. Selon certaines informations, d'autres changements devraient, aussi, intervenir dans les prochains jours.

Amadou DIOUF
Source: Walfadji

Article Lu 1376 fois

Mardi 26 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State