Référence multimedia du sénégal
.
Google

Face à l'avancée de la mer : Les populations de Goxxu Mbaxx réclament un mur de protection

Article Lu 1391 fois


Face à l'avancée de la mer : Les populations de Goxxu Mbaxx réclament un mur de protection
Les habitants de Goxuu Mbaxx sont menacés de ‘déguerpissement forcé’ depuis soixante-douze heures, à cause d’une mer en furie qui a causé beaucoup de dégâts au niveau des habitations. Ils ont crié hier leur courroux pour réclamer la construction d’un mur de protection.

SAINT-LOUIS - Nul ne peut résister aux forces de la nature, encore moins lutter contre elles. Cette assertion, les habitants du quartier Goxuu Mbaxx l'ont apprise à leurs dépens ces dernières soixante-douze heures. A cause de l'avancée de la mer, ils sont menacés de ‘déguerpissement forcé’ depuis soixante-douze heures, par des vagues nocturnes dévastatrices. Ces habitants de la Langue de barbarie ont crié hier, dans l'après-midi, leur courroux et invité, par la même occasion, les populations à tout mettre en œuvre pour leur apporter les secours nécessaires. Devant les dégâts énormes et les nuisances et autres désagréments causés par l'assaut des vagues nocturnes, elles se sont bruyamment fait entendre au bord de la mer comme pour implorer le pardon des dieux.
Baye Cissé, ses co-habitants et autres voisins ont lancé hier un appel aux secours aux autorités, avant d'interpeller les pouvoirs publics qu'ils placent devant leurs responsabilités. ‘Depuis 1977 que notre quartier existe, nous n'avons jamais bénéficié d'appuis significatifs allant dans le sens de nous mettre à l'abri des vagues et des intempéries. Déjà, en 2002, lorsque des dégâts ont été causés par ces mêmes vagues, nous avions lancé un Sos. Mais nos complaintes sont restées vaines. Pourtant, à l'époque, quatorze maisons et concessions avaient été rasées’, se désole le porte-parole du jour des pêcheurs et autres habitants de Goxxu Mbaxx.

Bercé par l'air marin, en cet après-midi d'avril, Baye Cissé, nullement désarçonné par le bruit des vagues qui échouent sur la berge, révèle dans la foulée qu'‘à cause des coups de boutoir des vagues nocturnes, beaucoup d'autochtones vont dormir à la belle étoile faute de logis et de sites d'accueil. Pis, il leur sera difficile de trouver des maisons à louer si tant est qu'ils obtiennent, par miracle, de quoi se payer ce luxe’. Pour M. Cissé, seul un mur de protection peut sauver ce qui peut encore l'être. ’Avec cette protection, il est certain qu'on serait épargné de ces déboires consécutifs au coup de sang des forces de la nature’, relève notre interlocuteur.

Chemin faisant, les populations de Goxxu Mbaxx ont invité le gouvernement de l'alternance à mettre les bouchées doubles pour leur permettre de dépasser les difficultés du moment. Ainsi, Baye Cissé et compagnie ont critiqué les autorités saint-louisiennes ‘qui ne nous sont d'aucun apport. Ces autorités font toujours la sourde oreille face à nos sollicitations et à nos doléances. Nous avons neuf ministres dans la ville de Saint-Louis. Mais qu'ont-ils fait pour nous venir en aide ? Rien’, mentionnent-ils. Cette précision faite, les populations de Goxxu Mbaxx de plaider pour que ‘le président de la République donne des directives fermes pour nous aider à lutter efficacement contre les vagues dévastatrices’.

Source: Walfadjri

Article Lu 1391 fois

Lundi 7 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State