Référence multimedia du sénégal
.
Google

FRANCE : Ségolène Royal veut prendre la tête du Ps

Article Lu 1578 fois


FRANCE : Ségolène Royal veut prendre la tête du Ps
L’ex-candidate socialiste à l’élection présidentielle Ségolène Royal a affirmé hier sa volonté de se porter candidate à la tête du Ps en 2008, si elle parvient à "rassembler les socialistes" sur une "offre politique". "En cette année, je compte aller jusqu’au bout de ce que j’ai entamé au cours de cette campagne présidentielle pour rénover la Gauche", a-t-elle indiqué. "Si je suis capable de rassembler les socialistes sur cette offre politique, j’irai jusqu’au bout de cette démarche", a-t-elle précisé, interrogée sur le congrès des socialistes fin 2008 et le remplacement de l’actuel Premier secrétaire François Hollande.

Le fait de prendre la tête du Ps placerait Mme Royal en position de candidate logique pour la présidentielle de 2012, bien que 2007 ait connu un scénario différent, avec elle en candidate et son compagnon d’alors en chef du parti... "Je suis au service de la Gauche, de la France aussi, car j’ai une responsabilité en tant qu’ancienne candidate à l’élection présidentielle.

J’ai soulevé beaucoup d’espoir, j’ai reçu beaucoup d’amour, j’en ai aussi beaucoup donné au peuple français", a ajouté Mme Royal, alors que le Ps reste en pleine crise d’orientation et de leadership, depuis les élections présidentielle et législatives.

EN BREF : PALESTINE - 9 personnes tuées dans des raids israéliens

Neuf (9) Palestiniens, dont deux activistes du Jihad islamique, leur mère et leur sœur, ont été tués hier dans des raids aériens de l’armée israélienne dans le sud de la Bande de Gaza. Les raids ont été menés dans la localité de Bani Souheila, près de Khan Younès, alors qu’une opération terrestre de l’armée israélienne était également en cours dans le secteur. Les deux frères activistes du Jihad islamique, Ahmad et Sami Fayyad, âgés de 22 ans et 25 ans, ont été tués dans un des raids contre leur maison avec leur mère Karima, 50 ans et leur sœur Asmaa, 20 ans, selon les sources médicales. Deux activistes du Hamas ont également été tués dans les raids, qui ont fait une trentaine de blessés. Deux maisons, soupçonnées d’abriter des activistes, ont été détruites dans les raids aériens, alors qu’une troisième a été dynamitée, ont affirmé les témoins. Trois autres corps ont été trouvés sous les décombres des maisons détruites. "Des unités de fantassins appuyées par l’aviation continuent d’opérer dans le secteur de Khan Younès et il y a eu des échanges de tirs" avec les Palestiniens, a de son côté affirmé une porte-parole de l’armée israélienne en faisant état de "pertes" du côté palestinien.

AFGHANISTAN - 8 morts dont 7 policiers dans un attentat

Sept policiers afghans et un ingénieur indien ont été tués hier dans l’ouest de l’Afghanistan par l’explosion d’une bombe actionnée par un kamikaze. L’attentat suicide dans la province de Nimroz (ouest) s’est produit dans un lieu où de nombreuses forces de sécurité s’étaient rendues pour examiner les conséquences d’une explosion ayant eu lieu peu de temps auparavant. Il s’agit du premier attentat suicide de l’année 2008 en Afghanistan.

En 2007, près de 150 attaques de ce type ont eu lieu dans le pays, tuant des centaines de personnes, surtout des civils. Les autorités en ont rendu responsables les rebelles talibans.

L’attentat a été revendiqué par un groupement de talibans. "C’est nous qui l’avons fait. L’un de nos membres dévoués a mené l’attaque", a indiqué Zabihullah Muhajed, un porte-parole des talibans dans la province de Kandahar (sud). "Il s’agissait d’une attaque suicide tactique et elle a très bien fonctionné", a-t-il ajouté.

PAKISTAN - La crise politique semble s’apaiser

La crise politique semblait s’apaiser hier au Pakistan au lendemain du report, immédiatement accepté par l’opposition, des élections législatives au 18 février et de l’appel à une enquête étrangère dans l’enquête sur l’assassinat le 27 décembre de l’opposante Benazir Bhutto.

Après une semaine de violences et de tension politique extrême, la Commission électorale du Pakistan a repoussé au 18 février les législatives initialement prévues le 8 janvier. Ce scrutin est crucial pour l’unique puissance nucléaire avérée du monde musulman, un pays peuplé de 160 millions d’habitants sur lequel les yeux du monde sont braqués avec inquiétude, de crainte qu’il ne sombre dans le chaos... Sauf attentat majeur, le climat politique devrait donc quelque peu se radoucir pour les prochains jours, après le choc de l’assassinat de l’ex-figure de l’opposition, rentrée après huit années d’exil en octobre et "tuée par des terroristes" islamistes, selon M. Musharraf.

Pour l’enquête, ce dernier a sollicité l’aide de la Grande-Bretagne. Une équipe d’experts en médecine légale de Scotland Yard arrivera "avant la fin de la semaine", selon Londres.

La célèbre unité de la Police criminelle "comblera nos lacunes en matière de médecine légale", a expliqué M. Musharraf.

Source: Le Soleil

Article Lu 1578 fois

Vendredi 4 Janvier 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State