Référence multimedia du sénégal
.
Google

FRANCE : Nouvelle inculpation pour l’ancien président Jacques Chirac

Article Lu 1980 fois

Paris - Un mois et demi après son renvoi devant la justice pour des emplois de complaisance, l’ancien président français Jacques Chirac a été inculpé hier dans un autre dossier portant sur des emplois fictifs présumés dans son parti, pris en charge par la mairie de Paris.



FRANCE : Nouvelle inculpation pour l’ancien président Jacques Chirac
L’ex-président a été inculpé de "prise illégale d’intérêt concernant sept emplois" par le juge de Nanterre (ouest de Paris) Jacques Gazeaux, a expliqué à l’Afp l’avocat de Jacques Chirac, Me Jean Veil. Dans cette affaire, il s’agit du paiement présumé de salaires par la mairie de Paris à des permanents du parti de son maire, Jacques Chirac, le Rpr, ancêtre de l’Ump, Droite.

L’entretien, qui a eu lieu hier matin à Paris, "a duré vingt minutes" et "le juge ne lui a posé aucune question", a expliqué Me Veil.

Jacques Chirac, 77 ans, a déjà été renvoyé fin octobre devant la justice dans une affaire d’emplois de complaisance présumés, à la Ville de Paris, dont il a été maire de 1977 à 1995. Inculpé pour "détournements de fonds publics" et "abus de confiance", il encourt dix ans de prison et 150.000 euros d’amende

Protégé pendant 12 ans (1995-2007) par sa fonction présidentielle, il sera le premier ex-chef d’Etat français à comparaître devant un tribunal. Son procès devrait se tenir au second semestre 2010.

L’étau judiciaire se resserre autour de l’ancien président, récemment cité dans plusieurs affaires dont celle du trafic d’armes de « l’Angolagate », mais qui n’a jamais été aussi populaire en France, crédité mi-décembre de 78% d’opinions positives, loin devant tout le reste de la classe politique. Le bureau de Jacques Chirac souligne dans son communiqué que ce dernier "rappelle qu’il avait déjà répondu, en juillet 2007, à l’ensemble des questions relatives à ce dossier portant sur 7 emplois et qu’aucun élément nouveau n’est intervenu depuis lors".

L’ex-président avait en effet été entendu en 2007 sous le statut de témoin assisté, un statut intermédiaire entre ceux de témoin et d’inculpé.

Sur le fond, le président Chirac "réaffirme qu’aucun +système+ n’a jamais existé à la mairie de Paris".

"Sur ce dossier comme dans son autre volet, instruit à Paris, le président Chirac souhaite que la procédure puisse avancer dans les meilleurs délais, afin que soit définitivement établi que rien ne saurait lui être reproché", conclut le communiqué.


Source AFP/ Le Soleil

Article Lu 1980 fois

Samedi 19 Décembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State