Référence multimedia du sénégal
.
Google

FOUNDIOUGNE : Bientôt un complexe immobilier de 10 milliards de francs Cfa

Article Lu 1902 fois

Récemment, la ville de Foundiougne a adopté d’importantes décisions allant dans le sens d’un embellissement de ses quartiers. Parmi les projets, on signale la réalisation d’un complexe immobilier de plus de 10 milliards de francs Cfa. Les décisions issues de la 2e session de son Conseil municipal de l’année 2007 sont articulées autour de la viabilisation, de l’assainissement, de l’hygiène et de la salubrité, mais aussi d’un important programme de construction d’un complexe résidentiel avec toutes les commodités usuelles. Cette commune qui a été déclarée éligible dans le cadre du Programme national de développement local (Pndl) avec l’octroi d’un fonds de 40 millions de francs Cfa pour lutter contre la pauvreté en faisant bénéficier aux quartiers les plus démunis de certaines infrastructures de base.



Ville à vocation touristique évoluant aussi dans la pêche, Foundiougne entend développer au maximum ces deux secteurs afin de régler une bonne partie de la pauvreté. « Mais, on ne peut pas faire de tourisme dans les conditions actuelles et avec tout ce qu’il y a comme tas d’immondices, de saletés et d’eaux usées. Nous l’avons compris, c’est pourquoi nous avons fait un grand projet intitulé « Projet Sétal Deuk Bi », a révélé le maire Abou Thiam. Un projet initié avec les services de l’État et soumis à des bailleurs de fonds, à des partenaires belges et français qui l’ont apprécié et ont accepté de soutenir et d’aider la ville.

Le premier acte de ce soutien a été l’octroi de poubelles réglementaires dont ont bénéficié toutes les concessions de Foundiougne. Elles ont été distribuées le 23 mai dernier. En fait, le maire Abou Thiam et son équipe, qui ont fait de cette opération une nécessité absolue pour le bien-être des populations, avaient sollicité à nouveau leurs partenaires français pour l’acquisition de charrettes dans l’enlèvement des ordures par traction animale ; celles-ci ont été construites par les artisans locaux de Foundiougne et ont été livrées le 25 mai. Ces charrettes viennent en appoint pour le nettoyage de la commune qui avait sollicité et obtenu de ses partenaires français le don de deux camions pour le transport des ordures. Mais, de l’avis du maire, ces véhicules ont été jugés trop âgés pour entrer au Sénégal. Cependant, les autorités municipales ne désespèrent pas dans l’acheminement de ces camions. Et puisque les ordures n’attendent pas, la commune a débuté, le 26 mai, l’opération nettoyage de la ville en collaboration avec le service départemental de l’hygiène. Une journée où le tout Foundiougne a été mobilisé pour la bonne cause.

Et il faut dire que les populations s’y sont vraiment mises, avec le nettoyage de toutes les artères de la ville ; une journée « Set Setal » en somme et qui a donné une autre image d’une ville qui en avait beaucoup besoin. Il faut dire que tout ce processus a été précédé d’une véritable campagne de sensibilisation auprès des populations, principales bénéficiaires de ces opérations. Et pour maximiser les chances de réussite d’une telle politique, une décharge provisoire a été préparée par les partenaires belges et qui a été installée à la sortie de la ville, en attendant que le centre d’enfouissement puisse voir le jour. En effet, c’est un projet ambitieux et coûteux auquel les partenaires français ont décidé d’adhérer pour la réalisation. « Mais, nous avons bon espoir qu’il se réalisera grâce aussi à l’apport de l’État », a indiqué le maire de Foundiougne. En attendant, il faut dire que ce centre d’enfouissement technique permettra de stocker tout ce qui est ordure. Il sera construit en dehors de la ville et les études techniques sont financées par Veolia France et réalisées par un compatriote sénégalais, Mamadou Dia, qui est le directeur du centre d’enfouissement dans la Gironde (Bordeaux).

Enfin, le dernier grand projet intéressant la commune sera réalisé dans le cadre d’un investissement immobilier avec la construction d’un complexe résidentiel comprenant une administration, 500 villas de type F3 et 200 villas de type F4, un centre commercial, un cyber village et diverses infrastructures. D’un coût de dix milliards trois cent trente millions de francs, ce projet proposé par des investisseurs étrangers devrait s’étendre sur dix hectares dans le territoire communal. Un programme accepté également par la commune, avec cependant certaines conditionnalités pour la sauvegarde des intérêts de la commune. « Nous avons effectivement pris des mesures pour que les projets, tels qu’ils ont été présentés, puissent être réalisés dans les délais », a déclaré le maire Abou Thiam. En effet, tout le monde sait que Foundiougne a deux secteurs porteurs : le tourisme et la pêche. Il suffit donc de les développer pour absorber une bonne partie du chômage qui est la principale préoccupation des populations de cette localité.

Mais, comme on le sait aussi, les Foundiougnois sont jaloux de leurs terres et ne veulent aucunement les brader pour les beaux yeux d’un promoteur immobilier. « Alors, nous avons mis des garde-fous pour que ces terres qui seront mises à la disposition du promoteur ne soient pas bazardées, ou vendues », a rassuré le maire qui estime au passage que sa commune veut certes valoriser ses terres, mais n’a pas les moyens qu’il faut pour y parvenir. Comme on le voit, Foundiougne veut être à l’heure de la révolution touristique et économique. Et avec l’implantation d’une unité des Sapeurs pompiers, c’est une commune qui devrait couvrir l’ensemble du département en matière de secours et d’évacuations sanitaires.


CHEIKH FANTAMADY KEITA
Source: Le Soleil

Article Lu 1902 fois

Jeudi 14 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State