Référence multimedia du sénégal
.
Google

FORTES PLUIES A TAMBACOUNDA: La foudre tue deux personnes

Article Lu 1608 fois


La journée du vendredi fut très longue pour les habitants du village de Ndioba Thiol, dans la communauté rurale de Kouthiaba, arrondissement de Koumpentoum, département de Tambacounda. La foudre y a fait des victimes. Deux personnes sont mortes, et une fille de 6 ans gravement blessée est actuellement internée au centre hospitalier régional de Tambacounda

Les fortes précipitations qui se sont abattues dans la matinée du vendredi, sous les coups de 7 heures jusqu’à 9 heures dans le département de Tambacounda y a fait des victimes en plus l’inaccessibilité de certains axes routiers remplis d’eau obligeant certains véhicules à faire un détour. Mais le plus touché, reste le village de Ndioba Thiol dans la communauté rurale de Kouthiaba, arrondissement de Koumpentoum dans le département de Tambacounda. Les habitants de cette petite bourgade qui étaient dans les chambres, en attendant la fin des pluies pour se rendre dans les champs, n’ont pas pu s’y rendre. Djiby Bâ, âgé de 35 ans, et né à Darou Khoudoss dans le département de Kounghueul, cultivateur de son état, marié à une épouse et père de 3 enfants et Boubacar Bâ, âgé de 27 ans, marié à une épouse et père d’un enfant ont été mortellement touchés depuis leurs chambres où ils se reposaient. La fillette C.Bà, âgée de 6 ans s’est retrouvée avec de graves blessures. Les cases se sont retrouvées complètement calcinées. La brigade de gendarmerie de Koumpentoum avisée, s’est aussitôt rendue sur les lieux pour constater les dégâts en compagnie du médecin-chef du district sanitaire de Koumpentoum. Après examen du médecin, les corps sans vie ont été remis aux parents des victimes pour procéder aux inhumations suite aux instructions du procureur, près le tribunal régional de Tambacounda. Tandisque la fillette gravement blessée a été acheminée au centre hospitalier régional de Tambacounda pour être internée avant de recevoir les premiers soins. A part le Colonel Wagane Faye, commandant de la légion Est de gendarmerie de Tambacounda, aucune autorité n’a daigné faire le déplacement au centre hospitalier où seuls les parents de la victime (fillette) s’activaient autour d’elle. Depuis l’avènement de l’alternance, le ministère de l’Intérieur avait promis d’équiper les collectivités locales en paratonnerres, "que de promesses mirobolantes" ! S’écrièrent les communautés. Toutes les communes, ainsi que la plupart des communautés rurales n’en disposent guère. Dans la région orientale, il pleut des cordes et les averses sont le plus souvent accompagnées par des vents très violents et cette impitoyable décharge électrique qui, tous les ans ou presque, arrache de paisibles citoyens à l’affection des siens. Dans ce même arrondissement, deux personnes s’étaient foudroyées dont une femme et son bébé, l’année dernière. Cette fois-ci, tous espèrent que l’Etat qui a le devoir de protéger les citoyens, va concrétiser ses promesses ; car, il y a plus qu’une urgence signalée dans une région orientale où l’hivernage a encore de beaux jours devant lui.

SOurc: L'office

Article Lu 1608 fois

Samedi 14 Juin 2008





1.Posté par chon le 16/06/2008 12:41
c'est triste que dieu les acceuil dans son paradis amine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State