Référence multimedia du sénégal
.
Google

FONDS DE SOLIDARITÉ NUMÉRIQUE : Me Wade dénonce un détournement d’objectif

Article Lu 1945 fois

Le Fonds de solidarité numérique (Fsn) a connu un échec dans sa gestion. La révélation a été faite, hier, à Dakar, par le président Wade, qui faisait face à la presse, à la fin de la réunion du Conseil d’administration du fonds. Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a annoncé qu’une procédure de dissolution du Fonds de solidarité numérique est en cours. Il a aussi annoncé son intention de procéder à la création d’un nouveau fonds après le détournement d’objectif constaté.



FONDS DE SOLIDARITÉ NUMÉRIQUE : Me Wade dénonce un détournement d’objectif
Me Abdoulaye Wade a révélé qu’à la suite de nombreux manquements et erreurs relevés dans le fonctionnement du Fonds de solidarité numérique, une procédure de dissolution a été enclenchée à Genève où se trouve son siège. Il a précisé que les autorités suisses ont donné leur accord. Sur le plan judiciaire, Me Wade ajouté qu’il n’est pas exclu d’entamer des poursuites contre l’actuel secrétaire exécutif, Alain Clerc. Le conseil d’administration a demandé à son avocat de proposer un projet de plainte.

Me Wade a regretté qu’Alain Clerc ait consacré plus de la moitié des cotisations se chiffrant à 6,2 milliards de Fcfa à des voyages ou aux frais de fonctionnement alors qu’ils ne devaient pas dépasser 6%. Ce qui a poussé le président Wade à parler d’erreurs dans la gestion du Fonds ou de mauvaise gestion. Il en a conclu à un détournement de fonds sociaux et une usurpation de ses droits de propriété intellectuelle.

Pour lui, l’ancien secrétaire exécutif a détourné non seulement l’argent collecté mais aussi les objectifs de recherches d’ordinateurs en faveur du continent africain. Des erreurs ont aussi été notées dans l’orientation qui fait oublier l’objectif initial.

Même s’il a constaté que le projet a connu un échec du fait de sa gestion, Me Wade assure que cela ne va pas les arrêter. Il a fait part de sa grande gêne pour avoir eu à solliciter et obtenu de certains amis chefs d’Etat leur contribution. Pas moins de 15 Etats, des Ong et villes avaient apporté leur soutien au Fonds.

Le président Wade a réaffirmé sa volonté de continuer le projet et décidé de recueillir les points et suggestions des partenaires et amis qui souhaitent comme lui que le projet soit maintenant. Il va aussi soumettre un projet de statuts qui pourra être amendé avant son adoption finale.

L’initiateur de la Solidarité numérique a aussi préconisé le transfert du siège de la fondation en Afrique.

Le président Abdoulaye Wade a lancé le concept en 2005 pour réduire la fracture numérique entre l’Afrique et le reste du monde. En proposant l’initiative de la Solidarité numérique, le président Wade voulait créer, avec l’aide de la communauté internationale, les conditions de doter l’Afrique de 500 millions d’ordinateurs.

Mbaye Sarr DIAKHATE et El Hadji Abdoulaye THIAM
Source Le Soleil

Article Lu 1945 fois

Mercredi 28 Octobre 2009





1.Posté par sambou le 28/10/2009 09:31
c du bla bla des paroles toujours des paroles encore des paroles beaucoups de parole

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State