Référence multimedia du sénégal
.
Google

FONDS DE SOLIDARITÉ NATIONALE : Wade institue une taxe sur les plus-values des transactions immobilières

Article Lu 1474 fois


Nouvelle donne dans la constitution du fonds de solidarité nationale initié par Wade. Désormais, le gouvernement a décidé d’instituer une taxe sur les plus-values des transactions immobilières. La révélation a été faite hier, par le ministre du Budget, Ibrahima Sarr, lors de l’examen de la loi en Commission des lois de l’Assemblée nationale. Aussi, à cette rencontre, les députés ont soulevé un certain nombre d’interrogations. En effet, les parlementaires ont voulu en savoir plus sur la décision du gouvernement d’effectuer des ponctions sur certains salaires. Ainsi, après avoir écouté l’exposé du ministre du Budget qui, justifiant les motivations qui fondent la démarche de l’Etat, a reconnu que notre pays ressent durement la conjoncture économique internationale, les députés ont indiqué à Ibrahima Sarr que les ponctions sur les salaires doit s’étendre à d’autres Sénégalais.

«Tous ceux qui touchent au moins 1 million dans le budget ou les sociétés publiques doivent se jeter à l’eau»

Pour les parlementaires, il ne faut pas seulement ponctionner les salaires du personnel politique. Ils ont demandé que la mesure atteigne également tous ceux qui émargent sur le budget de l’Etat ou sur les ressources des Sociétés publiques ou parapubliques avec des salaires, revenus ou indemnités d’au moins un million. Très regardant sur leurs revenus, les députés se sont également interrogés sur la durée de la mesure qui les frappe, d’autant que, certains d’entre eux ont déjà contracté des prêts dans certaines Banques de la place.

Les parlementaires mettent la dernière pelletée sur le Conseil de la République, mais érigent Mbaye Jacques Diop en divinité

Autre décision sortie de la réunion d’hier : l’adoption du projet de loi abrogeant les dispositions relatives au Conseil de la République pour les Affaires économiques et sociales. Laquelle institution a été définitivement enterrée, et ses biens et mobiliers dévolus au Ministère des Finances. Déjà, très nostalgiques de la défunte chambre consultative présidée par Mbaye Jacques Diop, les députés ont rendu un vibrant hommage à l’ex-maire de Rufisque, pour le travail ô combien important qu’il a abattu avec ses anciens collègues. Aussi, visiblement séduit par le bilan de l’ex-édile de la vieille cité, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Cheikh Tidiane Sy, représentant le gouvernement a magnifié le travail effectué par les Conseillers de la République. Par ailleurs, après avoir rangé l’institution dans les cercueils décatis de l’oubli, les députés ont adopté le projet de loi constitutionnel créant le Conseil économique et social.

Source: L'as

Article Lu 1474 fois

Vendredi 23 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State