Référence multimedia du sénégal
.
Google

FOIRE DE DAKAR: Demoiselles cherchent désespérément partenaires

Article Lu 12838 fois

Si vous allez au Cices, ne rentrez pas sans faire un tour aux «pavillons des belles demoiselles». Ils sont disposés un peu partout dans l’immense bazar et il est impossible de les rater. Des silhouettes en tout genres vous y attendent. Taille fine, plantureuses, poitrines galbées, fesses rebondies, noirceur d’ébène, teint clair, dégaine d’enfer, pimpantes, aguichantes… Il y en a pour tous les goûts. Au chapitre de la bagatelle, elles sont en solde. Faites vos je…



FOIRE DE DAKAR: Demoiselles cherchent désespérément partenaires
La foire internationale de Dakar qui en est à sa 18e édition s’apprête à fermer ses portes. Comme à l’accoutumée, plusieurs pays de la sous-région ont exposé dans les stands du Cices, diverses marchandises. Toutefois, cette année, la Fidak a enregistré quelques particularités. En premier lieu, le «business» n’a pas été aussi florissant que lors des précédentes éditions. Les exposants s’en sont d’ailleurs plaints. La Tabaski et les fêtes de fin d’année qui pointent le bout du nez en sont certainement pour quelque chose. Cependant, malgré cette morosité, la foire a connu une particularité avec l’exposition de filles venues monnayer leur charme aux plus offrants. Hé oui, des demoiselles à la démarche et à l’accoutrement tape à l’œil ont pris d’assaut les pavillons du Cices. Non pas pour vendre des produits, mais pour s’offrir au plus …. offrant. Et de quelle manière! Des tenues émoustillantes, en passant par les maquillages abracadabrants, les démarches sensuelles, les regards câlins, tout y est. Et que dire de leurs formes généreuses : poitrines bombées, fesses rebondies. Ou si vous préférez les tailles mannequins : sveltes, gracieuses, fines. Il y en a pour tous les goûts. Elles sont également de toutes les couleurs : noires, claires, «xesalisées» (dépigmentées). Et cerise sur le gâteau, les prix sont «en solde». Encore que si vous n’avez pas assez de sous, ce n’est pas un problème. Il vous suffit juste de faire vos «je»…



Les maisons de passe s’invitent au jeu

Une température tiède, des va-et-vient incessants, les flots des musiques émises des différents stands, un public essentiellement féminin, la météo du sexe au beau fixe, l’ambiance est à son comble. Juste à l’entrée de la foire, un groupe de jeunes filles nippées et parées comme si elles allaient à une soirée dansante discutent tranquillement. Elles n’ont pas l’air d’être là pour faire des emplettes. «Pas du tout», nous confient deux d’entre elles, Nafy et Oulèye de leur prénom, «toute occasion est bonne pour nous qui n’avons pas de mari et qui voulons en trouver. Alors pourquoi pas à la foire, il y a toutes sorte de personnes qui y viennent. On va tenter en mettant, bien sûr, toutes les chances de notre côté. C'est-à-dire nous habiller sexy pour mettre en valeur tous nos atouts physiques». Pour Aby, une autre demoiselle rencontrée aux alentours du pavillon Sénégal, cette quête désespérée de l’oiseau rare est inévitable car, explique-t-elle, les hommes se font de plus en plus désirer . «Les hommes sont tous pris. Si tu vas en soirée, ils sont accompagnés, peut-être qu’ici avec la foule, ils ne vont pas s’encombrer de leur douce moitié, ils viendront seuls». Et ce n’est pas ce jeune homme, environ la trentaine qui a tenu à s’exprimer sous le sceau de l’anonymat, qui va nous contredire : «Je suis ici depuis le début de la foire et tous les jours je vois des filles très affriolantes, traîner par ici, à la recherche d’un homme. Elles sont là jusque tard dans la nuit à racoler. Et elles se font un sacré pactole. Faut dire que les maisons de passe situées dans les alentours de la foire, leur facilitent la tâche». M. Sall, embouchant la même trompette, préconise un contrôle beaucoup plus strict des agents chargés de la sécurité. Par contre, d’autres jeunes filles soutiennent qu’elles ne viennent à la foire que pour essayer de décrocher un travail journalier auprès des exposants et assurent qu’elles s’en limitent là. Quoi qu’elles ne nient pas le fait qu’il y en a qui ne viennent que pour s’exposer ou encore, comme le note Fary, «da ñùy diaayù» (elles se vendent).

Source: L'observateur

Article Lu 12838 fois

Mercredi 3 Décembre 2008





1.Posté par zaid le 03/12/2008 16:34
fuck off yall we don't care

2.Posté par martine le 03/12/2008 16:42
ah ces journalistes un peu de respect pour la femme .

3.Posté par passant le 03/12/2008 16:43
ATTENTION A L'OBS ILS VOIENT DU CUL PARTOUT. ILS M' ETONNE CES DOULNALISTES

4.Posté par fanta le 03/12/2008 16:49
c'est vraiment une honte et une insulte à la femme.
des hotesses d'accueil il y en a toujours eu dans toutes les cérémonies ce n'est pour autant qu'elles sont des putes.
vous journalistes vous me faites vraiment pitié, et je ne comprends pas pourquoi un torchon pareil doit apparaitre dans un journal c'est un scandale.

5.Posté par aliou le 03/12/2008 17:32
Passant a raison . faites tres attention a l'obs c'est un torchon qui ne cherche qu'a parler de sexe et qui donc voit du sexe partout. Il se pourrait bien que cette histoire est soit inventee de toute piece ou gonflee a volonte. ils ne meritent meme pas d'etre lu.

6.Posté par A. le 03/12/2008 18:13
Ce journaliste n'a aucun respect pour la Femme !
Passant tu as raison l'obs mome moye lolou

7.Posté par jolofman le 03/12/2008 18:18
L'OBS faites attention dé! On ne parle pas des femmes comme ca un pe de respect vous aussi, nioy souñou yaye, ak souñouy soeur. Youkhou ndour wakh ci bok.

8.Posté par azou le 03/12/2008 18:33
c'est des histoires,avec la morosité economique ici au senegal,la foire est une opportunité pour se faire quelque sous,rien d'autre?qui n'a pas de soeur,de cousine ou de niece qui est a la recherche de job a la foire? Ce journaliste raconte des histoires,pensez aux freres aux peres de familles et oncles qui ont leus filles la bas.Ce n'est pas serieux.Je suis a la foire tous les jours,pour mon expo mais javoue que ce journaliste est un pietre menteur.Doule rek.....

9.Posté par abdou le 03/12/2008 19:17
cette maria de l'obs , elle parle que de cu..l ma foi ca doit etre un probleme de subconscient ; elle est soit pas b..aiséee ou mal b..aiséee, tououjours sexe, tate f..esse

10.Posté par meckeal le 03/12/2008 21:05
ayez du respect pour nos filles ou nos soeurs, elles viennent chercher du travail journalier avec les exposants vous savez la vie est dure au senegal.

11.Posté par Dave le 03/12/2008 21:49
Si c'est pour chercher un mari bien un mari mais pourquoi pas!!

12.Posté par soxnajatou@yahoo.fr le 03/12/2008 23:09
Ayez du respect pour les femmes, il y'en a qui sont dignes et se battent jour et nuit pour se prendre en charge avec la sueur de leur front et ne veulent en aucun cas dépendre de qui que ce soit. Le pays est retardé à cause de cela, on avance toujours des choses dont on est loin de maitriser. Ceci est une offense , une insulte à la femme, c'est très mesquin de parler ou de raisonner de la sorte. Yalna niou Yalla diéggal !!!

13.Posté par modou modou le 04/12/2008 09:56
tout cela c des mensonges! inventez e que vous voulez presonne ne vous crois

14.Posté par yaxou dial le 04/12/2008 10:29
JE vois que ces gens font de la pub pornographique, il ya vraiment des sujets qu'il ne faut pas mettre à la une de certains organes de presse, je leur demande un peut de respect au femme

15.Posté par dido le 05/12/2008 16:16
le senegalais ne respect pas la femme j comprend pas pourtan il faut kité s pays pour dan un autr pays vous allé voir kon na les meilleurs du monde svp cher journalist stop lying way!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State