Référence multimedia du sénégal
.
Google

FLASH SUR... Mme Fatima Diaw

Article Lu 11374 fois


FLASH SUR... Mme Fatima Diaw
Mme Diaw est simple et timide. Elle a du respect pour tout le monde. Cette ancienne élève du lycée Kennedy et de Seydou Nourou Tall, a décroché son Baccalauréat en 1988, avant de subir une formation en comptabilité à l’ISSEP. Son diplôme obtenu, Mme Diaw fait des stages dans de grandes boîtes du pays comme la Sgbs, Asecna et Afrique Gestion. Assistante de Direction, Mme Fatima Diaw est chargée du programme de lutte contre les enfants et femmes vulnérables. Son engagement et sa disponibilité sont salués par sa direction. En toutes les occasions, Mme Fatim Diaw s`est montrée à la hauteur de toutes les missions qui lui sont confiées. Les résultats obtenus par Mme Diaw et sa direction sont dus aux déplacements effectués, malgré les risques, à Kayar, pour rencontrer nombre de jeunes qui avaient déjà peur de revenir au bercail, après avoir emprunté les pirogues pour aller clandestinement en Europe. Leur programme de lutte contre l’émigration clandestine et la lutte contre le chômage des jeunes, a fini par enchanter plus d’un dans le pays. Le mérite de cette dame ne souffre d’aucune contestation de la part de ceux qui ont suivi son cheminement dans les plus grandes boîtes du pays.

Source: L'office

Article Lu 11374 fois

Jeudi 27 Novembre 2008





1.Posté par MBAYE le 27/11/2008 16:05
Je vous donne entièrement raison quand vous parlez de sa simplicité, moi j'irai plus loin en parlant de son courage et surtout de son efficacité dans le travail pour l'avoir connu à l'Asecna comme stagiaire.
Un exemple de femme digne dans son élégance physique et morale.
Bravo Fatim du courage et bon vent.Pour ceux qui te reconnaitront à travers la photo( agence comptable ASECNA) GRANDE FIERTE.

2.Posté par ouly le 28/11/2008 09:49
Mme DIAW je pense que tu t'est trompée d'année cette année il y avait une année blanche même moi j'étais en terminale en 1988 mais il n'y avait pas d'examen c'est en 1989 que les élèves de la terminale ont passé leur examen il faudra rectifier cette année S V P merci

3.Posté par LovMum le 28/11/2008 10:29
C'est grave si de tels articles sont publiés dans les journaux sénégalais. Je ne parle pas du sujet parce que ça peut être inréressant pour les écoliers de savoir sur quoi pourront déboucher leurs études. Mais ce ramassis de fautes et d'expressions telles que "subir une formation en comptabilité" (et j'en passe...) me font croire que les journalistes ne se relisent pas.
L'autre cause de tout cela c'est que le sénégalais veut toujours en faire trop quand il manie la langue française.

Weuy boulène niou intoxiqué ak fautes !

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State