Référence multimedia du sénégal
.
Google

FLAGRANT DÉLIT: Un journaliste écroué pour viol sur mineure suivi de grossesse

Article Lu 1872 fois


Depuis plusieurs semaines, un confrère, M., employé à la station locale d’une radio très écoutée de la place est sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Saint-Louis pour viol sur mineure suivi de grossesse. C’est demain jeudi qu’il sera jugé devant le tribunal des flagrants délits de Saint-Louis. Le confrère malgré le mandat de dépôt qui lui a été notifié après son face-à-face avec le juge continue pourtant de nier les faits même s’il a affirmé connaître la fille, âgée de seize ans, à l’origine de ses déboires. Selon des sources judiciaires Saint-Louisiennes, tout a commencé lorsque les parents de la fille qui habite le quartier de Diamaguène se sont rendus compte de la grossesse de leur fille. Interrogé, elle leur désigne un de ses amis qui nie fermement les faits avant qu’elle ne déclare, qu’en réalité, c’est le confrère M., qui est à l’origine de sa grossesse. Mieux, elle ajoutera que ce dernier l’a «forcée» à coucher avec lui. C’est ainsi que les parents de la mineure se sont rendus chez le confrère qui nie le viol, mais en même temps, il reconnaît avoir eu des relations sexuelles avec la fille.

Après avoir soutiré ces confidences au confrère, la famille de la fille a porté plainte avant que le confrère ne soit placé sous mandat de dépôt pour viol sur mineure suivi de grossesse. C’est jeudi que l’affaire sera jugée devant le tribunal des flagrants délits de Saint-Louis qui statuera sur le sort du confrère qui continue de nier son innocence. Cette affaire ressemble à bien des égards à celle dite Benjamin Diagne. Ce dernier avait passé plusieurs jours en prison après des accusations d’avortement. Il avait par la suite obtenu un non-lieu, lui qui clamait urbi et orbi être victime d’une cabale. Ce sont les mêmes argumentaires développés par le confrère à ses conseils. D’autant qu’il souligne qu’avant lui, la fille avait accusé un autre individu d’être à l’origine de sa grossesse avant qu’il ne soit désigné. Finalement Benjamin Diagne avait été libéré.

Source: L'as

Article Lu 1872 fois

Mercredi 14 Novembre 2007





1.Posté par Zig le 14/11/2007 12:50
A mon avis, ton confrère aura du mal à s'en sortir si ta relation est exacte, car il a reconnu avoir eu un rapport physique avec une mineure de 16 ans. C'est un délit car une mineure n'est pas respionsable de ses actes (son consentement est vicié). Cela dit, je crois que ton confrère a "clamé" (et non nié) son innocence.

2.Posté par amer le 14/11/2007 12:54
alors les wakh kat défendez vous. amguène lolèn wakh. Les journaistes sont tous les mêmes, bande de viloleurs. dolène rous sakh

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State