Référence multimedia du sénégal
.
Google

FLAGRANT DELIT - Insultes et agression physique : La femme du ministre Oumar Sarr refuse de comparaître

Article Lu 11169 fois


FLAGRANT DELIT - Insultes et agression physique : La femme du ministre Oumar Sarr refuse de comparaître
«A quoi joue Madame Aïcha Fall Sarr ? Pourquoi, pour la deuxième fois, elle ne daigne pas déférer à la convocation du Tribunal ? Nous n’osons pas croire que c’est parce que c’est la femme d’un ministre qu’elle se permet cette attitude.» C’est le cri du cœur qu’ont lancé, hier, les avocats de Mamadou Ly, l’ingénieur en génie civil du cabinet Ingénierie architecture et urbanisme (Iau) que dirige Ousseynou Faye, le président du Syndicat des architectes du Sénégal (Synas). M. Ly a comparu à nouveau, hier, devant le Tribunal départemental, après avoir bénéficié d’une liberté provisoire pour avoir été inculpé et placé sous mandat de dépôt pour le délit de «rébellion, violences et voies de fait exercées sur agent dans l’exercice de ses fonctions». Le Tribunal départemental, qui a appelé l’affaire à la barre, a décidé de la renvoyer jusqu’au 29 octobre prochain. Les avocats de Mamadou Ly ont fait venir tous les témoins de leurs clients que sont Mamadou Guèye et Sélé Mbengue, tous deux employés du cabinet Iau. Me Barro, Me Mbaye Jacques Ndiaye et Me Diarra, ont fait savoir au juge qu’ils tiennent absolument à ce que la femme du ministre, Mme Aïcha Fall Sarr, soit présente pour témoigner. Ils ont tenu aussi à faire témoigner les agents de Police, El Hadji Mamadou Diagne et Babacar Bopp, l’auteur des coups portés sur l’ingénieur Ly, tous absents à la barre.

Le juge, qui avait déjà fait entrer dans la salle des témoins, les deux témoins de l’ingénieur Mamadou Ly, excédé aussi par le ton désobligeant employé par les avocats des deux parties, qui s’envoyaient des piques, a décidé de renvoyer le procès. L’affaire vient de connaître ainsi son deuxième renvoi et suscite l’ire des avocats du prévenu qui ne comprennent pas pourquoi, leur client, «le policier qui a tabassé Mamadou Ly ne daigne pas se présenter à la barre». C’est pourquoi, Me Mbaye Jacques Ndiaye n’a pas hésité avec sa verve habituelle de demander au juge «d’envoyer un mandat d’amener contre le policier Babacar Bopp comme il refuse de se présenter». Le juge lui rétorque qu’«on n’a pas vraiment besoin d’en arriver là. On va renvoyer au 29 octobre pour la convocation de la partie civile». D’ailleurs, rassurent les avocats, «une plainte sera déposée, dès aujourd’hui, contre le policier Babacar Bopp, l’auteur des coups portés sur Mamadou Ly».

Source: Le Quotidien

Article Lu 11169 fois

Jeudi 25 Octobre 2007





1.Posté par BENAWAAY le 25/10/2007 22:17
ALTERNANCE=JUSTICE DANS LA POCHE.!!!!!!!!!!!!
LA JUSTICE SENEGALAISE.
A QUAND L'INDEPENDANCE DE LA JUSTICE SENEGALAISE.?
AGIT SUR INSTRUCTION-CORRUPTION-...ETC...
SI ELLE REFUSE DE REPONDRE ,ALLEZ LA CHERCHER..!
LE MAIRE DE PIKINE AUSSI L'AVAIT FAIT ET RIEN !!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State