Référence multimedia du sénégal
.
Google

FLAGRANT DELIT DE VOL: Ils se transforment en talibés pour accomplir leur forfait

Article Lu 1419 fois

La promenade des Thiessois est-elle en train de devenir un refuge de grands bandits? Avec l'arrestation de B. Diop et P. Ndiour, qui y avaient élu domicile, on est tenté de donner une réponse positive. Ils ont été déférés au parquet.



B. Diop et P. Ndiour, âgés chacun e 15 ans, avaient élu domicile à la promenade des Thiessois. Le premier est venu de Dakar, après avoir échappé au dara de Coki où il était interné depuis l'âge de 10 ans. Quant au second, il a déclaré avoir choisi la place pour échapper à la furie de ses parents qui ne manquent aucune occasion pour le maltraiter et le même le battre. Mais, les jeunes garçons, pour subvenir à leurs besoins, ont vite versé dans le vol. Et pour ne pas éveiller de soupçons, ils portent des pots de tomate vides comme des talibés. Mais en vérité, dès qu'ils sont dans une maison, leurs yeux ne sont braqués que sur des objets à voler. Le 28 juin dernier, ils se sont rendus au quartier Petit Thially, en compagnie d'un troisième larron appelé "Goorgoorlu". Ils se sont présentés entre 7 heures et 8 heures du matin au domicile de A. Diouf, un marchand. A ce moment, le maître des lieux était dans les bras de Morphée, dans son lit, avec un de ses copains. Les sales tâches ont été vite réparties. "Goorgoolu" était pointé au portail pour surveiller les arrières tandis que P. Ndiour surveiller la véranda. B. Diop est entrée dans la chambre pour dérober les deux portables qui étaient tranquillement posés sur le lit. Il les a rangés dans le pot qu'il portait. Mais, malheureusement pour lui, au moment de sortir, le copain de A. Diouf s'est subitement réveillé pour le ceinturer. Les deux autres ont pris leurs jambes à leur cou mais P. Ndiour sera aussi rattrapé au terme d'une course poursuite dans le quartier. Seul "Goorgoorlu" parviendra à s'échapper. B. Diop n'a pas fait dans la dentelle pour reconnaître s'être bien introduit dans la chambre au moment où le propriétaire était entrain de dormir, il informe également que ce sont plusieurs enfants venus d'horizons divers qui ont élu domicile à la promenade des Thiessois. Pour se nourrir, ils sont obligés de demander l'aumône et parfois de commettre des vols. P. Ndiour sert la même explication et ajoute qu'ils vendent les objets volés pour seulement acheter de quoi manger. Seulement, les voleurs ont nié le second portable alors que les victimes ont défendu avec becs et ongles que l'objet a été emporté par le fuyard. De toutes les façons, les deux jeunes voleurs ont été déférés au parquet. A la barre du tribunal régional, ils devront user d'arguments plausibles pour montrer que le vol ne concerne qu'un seul portable.

Kader KANE
Source: L'office

Article Lu 1419 fois

Vendredi 6 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State