Référence multimedia du sénégal
.
Google

FINANCEMENT DES ASSISES: Comment les fonds seront mobilisés et dépensés

Article Lu 1551 fois

Le Comité de pilotage des Assises nationales s’est réuni ce week-end pour traiter de divers points dont le financement des travaux. Le budget est arrêté en dépenses et recettes à 103 millions de F Cfa, avec une modalité de souscription citoyenne, pour un montant évalué à 65 millions de F Cfa. Porte-parole du jour, Me Adama Guèye est l’invité de Sud Fm.



FINANCEMENT DES ASSISES: Comment les fonds seront mobilisés et dépensés
"Nous espérons collecter la somme de 103 millions de francs". Selon Me Adama Guèye, Porte-parole du Comité de pilotage des Assises nationales, qui détaille ses propos. « On a discuté du projet de budget en dépenses et recettes. En ce qui concerne les dépenses, il y a quatre rubriques. Les consultations citoyennes qui vont nécessiter la somme de 35 millions de F Cfa. Le financement du fonctionnement des équipements a été évalué à 18 325 000 F Cfa. Le financement des commissions pratiques et des commissions transversales nécessitera la mobilisation de 27 400 000 F Cfa. Et pour le dernier poste de dépense du budget, il concerne le coût des séances plénières qui a estimé à 22 millions de F Cfa. Donc, on a un total de dépenses de 102 725 000 F Cfa », explique-t-il.

L’ancien Coordonnateur du Forum civil de décliner la méthode que les animateurs des Assises compte décliner pour faire atteindre ce plafond financier. "On prévoit de se financer par deux principaux moyens. Le premier, c’est un dispositif consistant à lancer des bons de souscription, 35 000 bons de souscription à raison d’une valeur entre 1000, 2000 et 5000 F Cfa, destinés aux citoyens. C’est très important symboliquement. Nous voulons impliquer les citoyens, permettre à chaque citoyen, selon ses moyens, de participer, de contribuer au succès des Assises nationales. Cela s’inscrit dans le cadre participatif et inclusif des Assises nationales. Donc sur ces contributions, nous escomptons la collecte de la somme de 65 millions de F Cfa". Me Guèye de révéler que "d’ores et déjà, les Sénégalais se sont spontanément proposés et ont mis à la disposition des Assises de l’argent. C’est ainsi que nous avons pu collecter la somme approximative de 20 millions venant de Sénégalais qui ont décidé volontairement et spontanément de contribuer au financement des Assises".

Mais au-delà des contributions individuelles, les organisateurs des Assises compte "sur les contributions volontaires des organisations membres et des parties prenantes des Assises nationales". Ce, "sur la base d’une fourchette qui va de 150 000 à 3 millions de F Cfa et sur la base du volontariat...Ce qui devrait permettre de collecter la somme de 30 autres millions de F Cfa".

Marquant son optimisme quant au bouclage de ce montage financier, Me Adama Guèye estime que « tout va se jouer sur la crédibilité des Assises. Personne ne peut discuter qu’il s’agit d’une démarche appréciée, approuvée par la grande majorité des Sénégalais ». A l’en croire, « avec ces gages de crédibilité, de transparence, les Sénégalais feront un peu d’effort. Je crois que ce qui est demandé n’est pas particulièrement lourd et l’on demande aux Sénégalais de le faire en une seule fois. Je pense que donner 1000 francs pour cette initiative si importante, ou 2000 francs ou 5000 francs, nous pensons sérieusement qu’il sera possible de mobiliser ce montant-là ».

Adoption d’un Règlement intérieur

D’autres questions ont été abordées par le Comité de pilotage des Assises nationales. « La question des modalités pour lancer effectivement le travail des commissions thématiques et poser les bases du lancement aussi des consultations citoyennes a été posée. Et il a été convenu qu’au courant de la semaine à venir, la Commission scientifique se réunisse avec les présidents de commissions thématiques et le Comité ad hoc, pour procéder aux derniers réglages qui permettront de commencer effectivement le travail des commissions thématiques, de créer les conditions pour que le travail de consultations citoyennes puisse démarrer le plus rapidement possible », souligne Me Guèye.

« Le deuxième point important à signaler dans le cadre de la réunion du Comité de pilotage d’aujourd’hui, c’est la présentation du projet de règlement intérieur, sa discussion et son adoption. Il y a un règlement intérieur qui a été adopté après un certain nombre d’amendements » déclare l’ancien candidat à la présidentielle de 2007.

Source: Nettali

Article Lu 1551 fois

Dimanche 6 Juillet 2008





1.Posté par Sarr le 06/07/2008 13:30
L'action et le principe de recherche de fonds pour la tenue des assises nationales restent salutaires car voila maintenant des gens conscients des difficultés et des problémes de vécue quotidienne des citoyents qui ne savent plus à quel saint se vouer car ils tirent vraiment le diable par la queue.
MOI je suis vraiment partant à cotiser rien que pour une bonne élaboration d'un plan de redressement du sénégal car c'est cela le probléme ,il s'agit de notre pays que des incultes accompagnés d'un vieux qui ne jouit plus de ses facultés mentales qui nous tiennent en otage
SENEGALAIS LEVEZ VOUS AVANT QUE CELA NE SOIT TROP TARD;

2.Posté par tamay nar le 06/07/2008 14:05
Je fai pa le criticien(critiqque) mai je croi que ces politiciens, affamés veulent bouffer ce qu'ils ont deja vomis... c'est une vengeance en vers le peuples qui ne vous a pa suivi dans vos connerie de boycotter les legislatives,
peut etre je vous derange dans votre lancer à la conquette du pouvoir par ces voies retrogradées qui desonhonor tout peuple digne. je voi que la dignité vous ne savez pa ce que sa veu dire...
Faites une analyse de la situation economique mondiale actuelle et faites une analyse de la situation que vive les senegalais
Ils tirent le diable par queue; tous ce que trouvez à leur dire, c'est de leur soutirer de l'argent: un rapinage avc une demande de rançon
Je connai cette chanson,
DONEZ MOI DE L'ARGENT ET JE VOUS APPORTE LA SOLUTION.
et tjr dans le meme reffrain," QU'EST CE QUI VOUS MANQUe? TRANQUILLES JE L'AI AVC MOI...
Cest de la mechanceté
Oh non! pour l'amour de dieu si vous ne pouvez pa aidez les gens à trouver une solution ne les cambriolez pas le minimum de bon sens vous devez l'avoir au moins dans le sang.. kou saorakhoul goumba war ko bayi ak limou yoré...
Excusez moi du derangement..

3.Posté par tennager le 06/07/2008 18:08
ce n'est que bonnet blanc et blanc bonnet. au senegal tous les acteurs politiques sont les memes, pouvoir ,opposition, forum civil.. au moment ou au senegal personne n'arrive plus á trouver du riz , au moment ou la plupart des peres de famille n'arrivent plus á dormir la nuit , des individus qui se disent aimer leur pays se permettent de dépenser des millions pour tenir des reuinions , des conférences ou des meetings , dans ce pays ce qui font l'actualité, je veux dire ceux qui sortent dans les médias ou autres organes de presse sont en déphasage par rapport á la population . on dirait que ces gens lá ne connaissent pas les préoccupations des senegalais

4.Posté par sow le 07/07/2008 03:13
tennager t es vraiment con . on peut pas faire des oeufs sans casser des omelettes. L initiative est base e sur le volontariat si tu veux pas garde tes pauvres 1000f devalues. Ici aux etats unis les candidats orgaisent des meetings payants pour collecter des fonds.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State