Référence multimedia du sénégal
.
Google

FINANCEMENT AUTOROUTE A PAYAGE: Trois « gros » bailleurs finalement retenus

Article Lu 1508 fois

Les trois gros bailleurs de fonds que Sénégal a finalement retenu pour le financement de l’autoroute à payage sont désormais connus. Il s’agit de la banque mondiale, l’Agence française de développement et des Américains à travers le MCC (millenium challenge corporation) qui s’est retiré de la plateforme de Diamniadio, selon la directrice générale de l’Apix SA..



La directrice générale de l’Agence pour promotion de l’investissement et des grands travaux (Apix Sa), Aminata Niane a profité de la conférence de presse du ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé du budget, pour revenir sur le projet d’autoroute à payage. Selon elle, l’État a procédé à un arbitrage pour faire un choix sur la démarche à adopter. Au lieu des dix bailleurs retenus au terme de la table ronde des bailleurs fonds de 2005, l’État va finalement travailler avec trois « gros » bailleurs. Selon Aminata Niane, dans cette dizaine de bailleurs de fonds qui étaient ciblés, le ministère des finances a décidé de s’arrêter à trois parce qu’ « il sera très difficile de travailler avec tous. » Trouvant ce choix judicieux, la directrice générale de l’Apix Sa estime que le Sénégal est aujourd’hui dans le camp des pays comme la Tunisie, le Maroc. « On est B+ Standard and pools maintenant on lève la tête pour dire que tel ou tel financement ne nous arrange pas ». les trois « ténor » ciblés sont ainsi la banque mondiale, l’Agence française de développement et les Américains à travers le MCC (Millenium challenge corporation) qui vient de se retirer du projet plateforme de Diamniadio.

Sur ce dernier, la directrice de l’Apix Sa a tenu à rappeler que le MCC n’était pas dans le tour de table des bailleurs qui s’étaient signalés. A l’en croire les Américains, lors de leurs multiples missions, se sont toujours intéressés au projet d’autoroute à payage. « Le MCC avait même proposé au gouvernement de présenter le projet sous deux composantes dont le volet-autoroute et celui de plateforme de Diamniadio pour qu’il puisse passer à son conseil d’administration ». Selon elle, le MCC a été rassuré, après avoir vu que le dossier de l’autorité avec son état d’avancement et les bailleurs qui sont engagés. Pour Aminta Niane, « Il vaut mieux avoir dix gros que trois moyens et l’arbitrage a été fait à ce niveau ».

La patronne de l’Apix Sa a tenu à rappeler que c’est au niveau des avants projets, sous la supervision de la direction de la coopération économique du ministère de l’Economie et des finances, que l’État a ciblé un certain nombre de bailleur de fonds à qui il devait vendre le projet d’autoroute à payage. C’est ainsi qu’une table ronde de bailleurs a réuni « l’ensemble des bailleurs qui ont les capacités de contribuer à ce type de projets d’infrastructures structurants et dont la rentabilité est à long terme et qui ont un impact économique et social ». Entre autres invités, figuraient la Banque mondiale qui dès le début a accompagné l’État et l’Apix dans le financement des études d’impact, l’Agence française de développement (Afd), la Boad, la Bad, la Bid, la coopération allemande (Gtz), la coopération japonaise.

D’après Aminta Niane, « ce son traditionnellement les bailleurs qui financent les projets d’infrastructure à l’image de l’autoroute à paillage ». Les études et le modèle financier avaient conclu qu’il faut un ratio de 60 % d’investissement public et 40 % d’investissement privé. Selon la directrice générale de l’Apix, dans la part de 60 % du public, « déjà l’État du Sénégal sans attendre les procédures des bailleurs de fonds, et pour donner un signal fort, dans le cadre du Bci 2005 a décidé de réaliser sur budget les douze premiers kilomètres dont les tronçons Malick Sy-Patte d’Oie-Pikine-Pikine qui sont en construction ». Ce qui, d’après elle, a boosté l’engouement et la motivation des bailleurs de fonds. « L’ensemble des bailleurs de fonds ayant pris part à la table ronde de 2005 avaient individuellement confirmé par écrit leur décision de participer au financement de l’autoroute. Donc la part des 60 % est bouclée ». Et d’ajouter que la banque mondiale tiendra son Conseil d’administration sur le projet d’autoroute pour signer le chèque en décembre 2007 de cette année. L’Afd fera la même chose.

Bakary DABO
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1508 fois

Samedi 14 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State