Référence multimedia du sénégal
.
Google

FINALISATION DES RETROUVAILLES: Idy et Wade optent pour le verrouillage

Article Lu 11345 fois

Depuis quelque temps, l’on n’entend plus parler des retrouvailles entre Wade et Idrissa Seck. Ce n’est pas parce que la machine est grippée, bien au contraire, il s’agit d’une stratégie des deux hommes, qui nécessite un verrouillage systématique.



FINALISATION DES RETROUVAILLES: Idy et Wade optent pour le verrouillage
Les retrouvailles tant annoncées entre Me Wade et son ancien Premier ministre, Idrissa Seck, ne sont pas au point mort. Mais, c’est le format et le cadre des discussions qui ont changé. Les deux têtes de file prennent ainsi les commandes des pourparlers qui, selon des sources, «se sont intensifiés ces derniers temps». «Il n’y a aucune communication à ce sujet dans la mesure où tout est géré dans la plus grande confidentialité», confie-t-on. D’ailleurs, des proches de Me Wade et de Idrissa Seck que nous avons contactés jurent n’avoir aucune information sur l’état d’avancement des discussions. Si ce n’est que pour faire le constat suivant : «C’est en bonne voie.» D’ailleurs, certains s’impatientent de savoir «ce que mijotent les deux hommes».

Cette nouvelle méthode de la gestion des retrouvailles n’est pas fortuite, car des sources avancent nombre de raisons. D’une part, l’on évoque «le besoin de finaliser certains projets communs et de trouver des plages de convergence sur certains points». En effet, le cas Karim Wade est pour beaucoup dans la recherche de compromis en ce sens que le maire de Thiès ne démord pas de sa volonté de succéder à Wade. Alors qu’il est prêté au fils du chef de l’Etat de ne pas abandonner son rêve de remplacer son père à la tête du pays. C’est en connaissance de cause de cette donne qu’Idrissa Seck a soutenu, le jour même de la publication de l’arrêt le lavant, qu’il n’avait qu’un patron (Abdoulaye Wade) et qu’il ambitionne de le remplacer.

D’autre part, les derniers épisodes sur le feuilleton des retrouvailles de la grande famille libérale sont l’une des raisons pour lesquelles les deux hommes ont décidé de «verrouiller le processus d’intégration» des «Rewmistes» dans le troupeau libéral et le niveau de responsabilité auquel Idrissa Seck devrait être élevé après l’effectivité de son retour auprès de Me Wade. A ce sujet, quelques-uns de ses proches refusent que l’on établisse un lien entre son retour aux affaires et l’institution de la Vice-présidence. Il faut seulement dire que «les retrouvailles ont toujours buté sur des barrages érigés par des personnalités libérales hostiles à un nouveau ticket Wade-Idy», accuse-t-on. Le Rewmiste en chef et quelques-uns de ses partisans n’avaient pas aimé la séparation des listes aux dernières élections locales. Car, des sources révèlent que «cette division avait été programmée par des responsables libéraux qui se sentent menacés par le retour de Idrissa Seck dans le parti». En effet, «des faucons ont manifesté leur désir de faire capoter le projet et ils n’ont pas jeté les armes», prévient un proche collaborateur de Me Wade. Ces raisons sont ainsi suffisantes, selon nos sources, pour expliquer le secret qui entoure les derniers développements des retrouvailles. Même si des proches de Idrissa Seck se plaignent de cette situation, il reste qu’ils renouvellent à leur mentor la décision alors prise au Congrès de Rufisque, lequel avait donné carte blanche à M. Seck de mener les négociations.

Ndiaga Ndiaye
Source L'Observateur

Article Lu 11345 fois

Samedi 16 Mai 2009





1.Posté par fama le 16/05/2009 09:10
Péeeeeeee dp8 mbour

2.Posté par defilè national le 16/05/2009 10:04
FAMA
ayez pitiè de l'afrique,de ton pays de toi meme..chaque jour vous perdez cinq mn de votre precieuse temps pour ne rien porter à ce debat qui n est pas un jeu....mais ca peut bien permettre d'ameliorer la vie de tous les senegalais...si vous saviez combien vous faites mal à ces milliers de senegalais africains qui frequent ces forums vous alle arreter . et puis on ne sait jamais parmis il y en a qui ont la possiblitè de te jetter un mal je vous jure....

3.Posté par bip bip le 16/05/2009 16:10
«Jusqu’à preuve du contraire, je demeure convaincu que Wade veut installer Idrissa Seck. Tout le reste n’est qu’amuse-gueules. Sa stratégie, c’est de donner l’impression qu’il veut installer son fils, alors qu’en réalité, il veut installer au pouvoir Idrissa Seck.»

4.Posté par bip bip le 16/05/2009 16:11
Serigne Fallou Dieng, 21 Novembre 2008 dans Le Quotidien

5.Posté par Hercule le 16/05/2009 16:12
Wade et Idy font du théâtre, il n'y a jamais eu de problèmes entre eux.

Wade et Macky idem.

Mais le peuple ne peut cesser d'être dupé.On dirait que ça lui plait.

6.Posté par Rendez nous nos milliards!!!!! le 16/05/2009 18:01
Ce voleur ne dirigera pas le Sénégal. Nous lui barerons la route par tous les moyens. C'est un tricheur. Pourquoi, a-t-il peur d'aller aux élections?

7.Posté par bek le 16/05/2009 18:26
on peut donner une chance a idy et voir ce que cela va donner mais wade on en veut plus vraiment voila

8.Posté par Pako le 16/05/2009 18:28
actuelma pour moi cé idyyyyyyyyyyyyy le président de la républike du galsen manam sénégalais yii sonne cii wade kome mane, lolllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll, Fama tu na ka alé sr nu otre site

9.Posté par ndiayecomputer le 16/05/2009 18:59
Vente un lot d’ordinateurs portables neufs
Toshiba Série L3
Cpu 2.13 – Web Cam intégrée – wifi integré
DDR 160 Go- rwdvd
Ram 2.00 Go
Lenovo
Cpu 2.00 Ghz Duo Core
DDR 120 Go
Ram 2.00 Go
Tél: 77 180 54 10



10.Posté par FatouNgapoudj le 16/05/2009 19:34


Le jeu de Idy se dessine de plus en plus

Dans un texte daté du 20 juillet 2006 intitulé « Le jeu de Landing se dessine de plus en plus » (cf. fatouivon@yahoo.fr ), Fatou Diop fidèle devant l’éternel d’Idrissa Seck s’en prend, à juste titre d’ailleurs, à Landing Savané. Elle déclare ceci : « Face à ses partisans, à Paris, le dimanche 15 juillet, Landing déclare que « AJ reste dans le gouvernement pour éviter les dérives » (Journal l’AS du 19-07-06). Landing qui reconnaît ainsi, implicitement, l’existence de dérives de la part du régime de Wade refuse de les commenter ou de les dénoncer. Il se limite juste à en faire allusion, certainement pour ne pas gêner son partenaire attitré pour l’amorce d’un avenir politique dessiné. Candidat naturel de l’après Wade, il a apparemment choisi d’emprunter la voie jugée la plus facile pour accéder à la magistrature suprême : s’accrocher aux baskets de Wade… ». Comme Landing hier, Idy est aujourd’hui un candidat de l’après Wade qui a choisi de s’accrocher aux Weston présidentiels. Pire. Lors de sa dernière conférence de presse, Idrissa Seck a affirmé publiquement sa disponibilité à occuper la station (sic) qui consisterait à ouvrir et fermer une porte à la demande de Wade. On a beaucoup entendu de monsieur Savané mais absolument rien d’une telle idyotie. En outre, Landing, qui était au gouvernement, reconnaissait des dérives ne serait-ce que de manière implicite. Que reconnait à présent Idy, qui n’est pas enchainée par une quelconque solidarité gouvernementale ? Idrissa Seck, a-t-il dénoncé le fourvoiement de la volonté populaire exprimée par les Sénégalais le 22 mars ? Idrissa Seck a-t-il condamné le coup d’Etat qui se prépare avec l’institution d’une vice-présidence (même Me Doudou Ndoye et El Hadj Diouf l’ont fait !) ? Non, non et non ! Contrairement à Tanor, Bathily, Cheikh Bamba Dièye, Dansokho, Ndiogou Wack Ly, Talla Sylla, Imam Mbaye Niang, Moustapha Diakhaté... Le maire de Thiès a manifestement opté, comme Landing naguère, de ne pas « gêner son partenaire attitré pour l’amorce d’un avenir politique dessiné » sur le dos des Sénégalais. L’on sait ce qu’il est advenu du rêve « successoral » de Landing Savané… La tortuosité ne profite jamais. A bon entendeur !

11.Posté par bip bip le 16/05/2009 19:50
LISEZ cet article, un voyant y décrit le prochain Président du Sénégal.


http://www.sunuannonces.com/Le-Voyant-Divendra-donne-les-caracteristiques-du-4e-chef-de-l-Etat_a6236.html

12.Posté par Debolo le 16/05/2009 21:47
Je pense que idy retourne à la case du père ou pas, ne changera en rien le quotidien des sénégalais. Ce quotidien précaire, dont l'horizon est encore pire, sera la donne déterminante des prochaines échéances électorale. Wade-Idy? Don't act.

13.Posté par FatouNgapoudj le 17/05/2009 00:01
n’êtes-vous vraiment pas gênés le moins du monde, vous militants de Rèèw mi, de continuer votre compagnonnage avec un homme qui traite votre leader bien aimé de serpent venimeux et à qui vous rendez bien la monnaie, en lui rappelant, s’il était tenté de l’oublier, qu’il n’est qu’ « un ancien spermatozoïde et un futur cadavre » ? N’avez-vous aucun problème moral à continuer de cheminer avec un homme qui a cherché manifestement à détruire votre champion par tous les moyens, en portant sur lui des accusations publiques d’une particulière gravité, même si elles ne sont peut-être pas toutes fondées, et en choisissant les mois les chauds de l’année pour le faire jeter en prison ? Etes-vous encore prêts à « reconnaître comme seul chef » et à continuer de naviguer avec ce même homme qui, au premier contact avec ses attributs de président de la République, n’a rien d’autre vraiment à déclarer que « nos soucis financiers sont désormais terminés », alors que, pendant ce temps, tout un peuple comptait sur lui pour une meilleure gouvernance ? N’êtes-vous pas gênés des interminables retrouvailles-ruptures, qui sont le lot des relations troubles entre le « père » et le « fils » ? Ne vous posez-vous pas la question de savoir quelle est la vraie nature de ce différend qui les oppose depuis bientôt six ans ? Que pensez-vous d’un premier collaborateur, qui passe le plus clair de son temps à enregistrer son chef, en fait un CD qu’il brandit comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête de ce dernier ? Que pourrait contenir d’aussi compromettant et d’aussi monstrueux ce CD, avec lequel on menace de faire sauter la République, celle des « bandits de grands chemins » ? Ne vous demandez-vous pas pourquoi ces deux acolytes – le « père » et le « fil » – ne sont capables ni d’aller ensemble, ni d’aller l’un sans l’autre ? Qui y a –t-il réellement entre eux et qui les attire irrésistiblement l’un vers l’autre ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State