Référence multimedia du sénégal
.
Google

FIN DE MATCH MOUVEMENTEE A THIAROYE Un supporter se retrouve avec une paralysie partielle

Article Lu 1651 fois


Les matchs d'intersaison ont encore fait une victime à Thiaroye où, à la suite d'une violente bagarre, un supporter du nom de Ibou Diop s'est retrouvé avec une paralysie partielle après un long séjour à l'Hôpital Général de Grand-Yoff. L'auteur du violent coup de barre de fer qui avait envoyé le sieur Ibou Diop à l'hôpital a été arrêté par les gendarmes de Thiaroye au terme d'une longue cavale.
À Thiaroye-Kao plus précisément au quartier Thierno Ndiaye, les habitants considèrent le nommé Ibrahima Diop comme un miraculé. En effet après avoir été frappé à la tête avec une barre de fer, Ibrahima Diop s'était retrouvé avec le crâne ouvert d'où s'échappait un liquide blanchâtre. Le bonhomme avait été traîné vers plusieurs hôpitaux avant d'être finalement admis à l'Hôpital général de Grand-Yoff. Depuis lors, il avait presque perdu la raison. Mais grâce aux soins intensifs, les blouses blanches lui ont permis de retrouver un semblant de discernement même si son côté droit est atteint d'une paralysie partielle. « J'ai perdu l'usage de mon pied droit et de mon bras droit. Mon état de santé nécessite des rendez-vous à l'HOGGY où je suis des séances de rééducation », explique entre deux sanglots Ibou Diop emmené par son père pour être entendu par le gendarme-enquêteur. C'est ce qui explique certainement le certificat médical faisant état d'une incapacité temporaire de travail de 90 jours. Un certificat sur lequel le docteur Boubacar Danfakha, chef des services de consultation interne de l'Hopital de Grand Yoff mentionne une «plaie cérébrale ». Les faits qui ont valu au jeune Ibou Diop un séjour à l'Hoggy remontent à quelques semaines. À l’époque, les matches de navétanes tiraient à leur fin. À l’issue d'un derby opposant les équipes de Farba et Diammy-reew, des supporters surexcités avaient pris d'assaut le quartier de Thierno Ndiaye. Une sorte d'Intifada avait fini par plonger le quartier dans le chaos. Des projectiles étaient balancés dans tous les sens. Pour leur porter la réplique, le nommé Mamadou Traoré s'empara d'une barre de fer avant de cibler un jeune supporter. Sans crier gare, Mamadou Traoré s'approcha du jeune supporter dans l'obscurité avant de lui flanquer sur la tête un violent coup avec une barre de fer qu'il avait ramassée dans la rue. Le sang gicla avant que les autres supporters présents n'éclairent les lieux. Une image horrible s'est alors offerte à leurs yeux. Ibou Diop gisait par terre, le crâne ouvert. Les secours s'organisent pendant que l'auteur du coup poursuivi par la foule réussit à se barricader chez lui. Évacué à l'hôpital de Pikine se trouvant à l'intérieur du camp militaire de Thiaroye, le jeune supporter est ensuite acheminé à l'hôpital de Fann où compte tenu de la gravité de ses blessures, il est finalement admis à l'hôpital général de Grand-Yoff. Pendant que la victime plongée dans un coma profond luttait contre la mort, Mamadou Traoré pour éviter d'être lynché quitte Thiaroye et se réfugie au village de Ndiar. Depuis, il était traqué par les gendarmes de Thiaroye. Il y a quarante-huit heures sa présence à Thiaroye est à nouveau signalée aux gendarmes. Les hommes de l'adjudant Modou Seck commandant la brigade de gendarmerie de Thiaroye ne se sont pas alors fait prier pour le cueillir. Il faut signaler que Mamadou Traoré souffre de crises d'épilepsie comme l'attestent les ordonnances à lui délivrées par l'hôpital psychiatrique de Thiaroye. Ainsi, au terme de sa garde-à-vue Mamadou Traoré alias Bouh Bambara a été déféré au parquet pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une Itt de 90 jours.

Source: l'observateur

Article Lu 1651 fois

Mercredi 9 Janvier 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State