Référence multimedia du sénégal
.
Google

FESTIVAL DU THEATRE ET DU RIRE : Un événement fédérateur de l’art dramatique sénégalais

Article Lu 12164 fois


Le rendez-vous est encore pris à Kaolack par le monde de l’humour au Sénégal avec la 6e édition du Festival du théâtre et du rire qui a débuté jeudi. La cérémonie d’ouverture de ce festival a été présidée par le Gouverneur de région Amadou Sy. Tout ce que notre pays compte de comédiens s’est retrouvé dans la cité culturelle de Mbossé Coumba Djiguène pour rivaliser de talent pendant trois jours, du 3 au 5 avril 2008.

Kaolack - Les manifestations du 6e Festival du théâtre et du rire ont commencé le jeudi 03 avril 2008 avec la présence à ce rendez-vous presque de la quasi-totalité des 11 régions du Sénégal. Une occasion saisie par le Gouverneur de la région Amadou Sy, en présence d’une délégation du ministre de la Culture et des autorités administratives, de souhaiter et de remercier les festivaliers et les organisateurs. "L’initiative de la création de ce festival national milite en faveur de la volonté du promoteur Guédel Mbodji de fédérer toutes les énergies artistiques pour l’atteinte d’un seul objectif, celui d’inscrire Kaolack dans l’Agenda culturel du Sénégal", a indiqué Amadou Sy. Le chef de l’Exécutif s’est aussi félicité du bon compagnonnage entre les anciens artistes et comédiens et les jeunes générations. Ainsi, a-t-il exhorté les anciens à cheminer avec les jeunes pour les encadrer, les guider en vue de divertir et d’instruire le peuple sénégalais. Une mention spéciale a été faite à la délégation gambienne qui, chaque année, se présente sur les podiums kaolackois.Auparavant, le président de l’association des artistes et comédiens du théâtre sénégalais, Thierno Ndiaye "Doss" (natif de Kaolack) a, au nom de ses pairs, remercié les autorités et les populations de Kaolack pour leur hospitalité légendaire.

Il a ajouté que le festival n’est plus une affaire du seul initiateur qu’est Guédel Mbodj, "mais plutôt des hommes de l’art et de la culture".

Le promoteur déclare : « l’initiative de ce festival étant de permettre aux populations entières de savoir que Kaolack a aussi son jour, nous avons introduit une grande innovation pour cette édition, en installant un podium au terrain Deggo pour les spectacles Sons et Lumières. Ce qui a permis à ces populations, surtout excentrées, de coller à l’évènement et de pouvoir vivre les manifestations du festival ». Il y a également le soutien du ministère de la Culture qui a apporté son concours.

Après les différentes allocutions, les artistes ont offert au promoteur un magnifique tableau d’art en guise de reconnaissance. C’est aux environs de 23 heures que les prestations ont démarré avec une interprétation de la pièce théâtrale retraçant une cérémonie d’intronisation du roi Bour Saloum, un morceau joué par la troupe théâtrale de la région hôte.

Les artistes se sont aussi souvenus de quelques-uns de leurs collègues et amis disparus, en l’occurrence Fatou Guéniado Ndiaye caméra woman à la Rts et l’artiste Babacar Ndiaye.

Source: Le Soleil

Article Lu 12164 fois

Samedi 5 Avril 2008





1.Posté par major asse le 11/05/2008 19:27
bonjour
j'ai lu l'article. il est fort interessant. je suis un humoriste camerounais. je voudrais bien avoir les coordonnées de ce festival.

coordialement
major asse
http://rirenoire.theatre-contemporain.net

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State