Référence multimedia du sénégal
.
Google

FEDERATION S.F.: Cheikh Seck Et Malick Gakou se battent en pleine reunion - «C’est moi qui l’ai cogné» Affirme Gakou

Article Lu 12307 fois

Ça a vraiment chauffé jeudi dernier lors de la réunion hebdomadaire du bureau de la Fédération sénégalaise de football. Contrairement aux apparences, ce jour-là, les fédéraux ont évité de justesse l’irréparable. En effet, si ce n’était pas la maîtrise de Cheikh Seck, les choses allaient dégénérer. Et c’est Malick Gakou, qui a cogné de façon très violente son acolyte et non moins vice-président chargé des compétitions internationales. Les deux hommes, qui ne se supportent pas du tout, ont eu un échange musclé, sous le regard hagard de leurs camarades qui ont dû interrompre les travaux pour passer au recollage des morceaux.



FEDERATION S.F.: Cheikh Seck Et Malick Gakou se battent en pleine reunion - «C’est moi qui l’ai cogné» Affirme Gakou
Cheikh Seck : «Je n’exclus pas de porter l’affaire en justice»

De l’avis de Cheikh Seck, exaspéré par le fait que l’affaire ait atterri dans les rédactions, tout a commencé, quand il a pris la parole, pour apporter une réplique à une attaque frontale de Gakou. Et l’ancien gardien de but de confier : «il m’a cité nommément dans ses propos et dans mon intervention, je lui ai fait savoir, que je n’avais rien à f… de ses remarques». C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Car, explique le dirigeant du Jaraaf, «il m’a abreuvé d’injures et d’insanités de tous ordres, avant de me cogner à bout portant. Pour éviter de m’offrir en spectacle, j’ai décliné l’invite à la bagarre, pour m’engouffrer dans mon véhicule en même temps que deux autres responsables fédéraux. Non content de son acte, il se dirige vers ma voiture avec toujours l’insulte à la bouche et des coups sur le capot, pour m’intimer l’ordre de descendre et d’en découdre avec lui. Un incident qui certes, a prolongé la réunion, mais n’a pas empêché son déroulement». Dans tous ses états, à force d’évoquer ce problème, Cheikh Seck lâche : «la vérité est que Gakou fait partie d’un lobby, qui vit du football sénégalais et qui accepte mal d’être dirigé par Mbaye Ndoye». En plus, ajoute-t-il : «il transpose des problèmes politiques à la Fédération, car, s’il ne tenait qu’à lui, celle-ci aurait implosé. Je n’aurais jamais évoqué l’affaire dans la presse, si des individus tapis dans l’ombre ne l’avaient pas fait dans l’unique but de me salir. Je suis une personne civilisée, loyale au président de la Fsf et dévoué pour l’essor du football. Je ne suis pas dans cette instance pour des pécules. Tout ce qui compte pour moi, c’est le développement de la discipline dans le respect strict de mes collègues fédéraux et des textes qui régissent la structure». Par ailleurs, Cheikh Seck se réserve le droit de porter l’affaire devant la justice, d’autant qu’il a été menacé de mort par Gakou et son défunt père injurié. Aussi, fustige-t-il les agissements de certains responsables fédéraux qui ont trahi le pacte, consistant à enterrer l’affaire une bonne fois. En effet, renseigne-t-il «on avait juré de ne jamais en parler et c’est pourquoi je suis déçu et triste pour ces gens, qui ne sont ni plus ni moins que des mafieux». Enfonçant le clou, l’ex-portier de la tanière révèle que ses divergences avec Gakou ne datent pas d’aujourd’hui, puisque cela fait maintenant quatre années, qu’ils ne se parlent pas. «Depuis l’époque, on se regarde en chien de faïence, car il a le don de mettre les gens en mal, comme il avait du reste réussi à me mettre en mal avec Fakhry».

El Hadji Malick Gakou : «C’est moi qui l’ai cogné»

Comme soutenu par Cheikh Seck, El Hadji Malick Gakou a confirmé avoir ouvert les hostilités, en collant une bonne droite à son «ami». «C’est moi qui l’ai frappé en premier», reconnaît-il, avant d’ajouter que, contrairement à ce que dit l’ancien gardien de but, c’est le contrat avec Promo-Consulting, le nouvel agent marketing de l’équipe nationale, qui est à l’origine de la brouille. A l’en croire, en prenant la parole en réunion, il a fustigé le contrat signé avec la structure dirigée par Mbagnick Diop. Ce qui n’a pas été du goût de Cheikh, qui a pris la défense de son ami. Et là, bonjour les dégâts, car il n’a pas été question pour Gakou de se laisser marcher dessus par quiconque. Ainsi, les deux fédéraux se donnent en spectacle, sous les yeux des autres membres du bureau. Cet incident n’est pas la première constatée au sein de l’instance dirigeante du football, si l’on se souvient la baffe, que Mbacké Seck avait servie à Ousseynou Keita, en pleine réunion, il y a de cela un peu plus d’un an.

Source: L'as

Article Lu 12307 fois

Lundi 29 Octobre 2007





1.Posté par ndiaye le 29/10/2007 16:51
Vraiment un gamin ce Gakou. Bonne réaction de cheikh seck qui à fait preuve de maturité.
Sénégal daaal.....

2.Posté par Cheikh ba le 29/10/2007 17:26
ils n'ont meme pas honte!!! de tel peres de familles

3.Posté par McCisse le 29/10/2007 17:32
Ce Gakou doit etre radie c'est simple. Cheikh a toujours fait loes bonjours de notre equipe nationale, et encore une fois Il a demontre sa bravoure. Gathie Ngallama Cheikh

4.Posté par Cissé le 29/10/2007 18:46
C'est triste de voir des dirigeants se donner en spectacle.Gakou président de Guédiawye Football Club est un pire arriviste dans le milieu du foot.Il connait rien du foot ball et il a profité d'un moment ou l équipe de la banlieue était en désarroi pour prendre les reines du club.C'est un politicien et il n a rien à faire dans le foot.

5.Posté par con le 30/10/2007 11:40
gakou saaba la han way sokh bi dal na. ndekete cheikh tapete la man dou cou ma door ma escante ca amoul sakh wakh

6.Posté par BONGO NIANG le 30/10/2007 12:57
COMMRNT DES GENS DE CETTE NATURE POURRONS DIRIGER A BON PORT NOTRE FOOT JE PENSE QUE CHEICH SECK A RAISON CES HOMMES VIVRNT DU FOOT AU LIEU DE FAIRE VIVRE LE FOOT

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State