Référence multimedia du sénégal
.
Google

FAUX ET USAGE DE FAUX EN ECRITURE PUBLIQUE : Une tentative de contrefaçon des cachets du Pcr de Sangalkam et d’un sous-Préfet à la barre

Article Lu 1570 fois

La falsification de cachets d’autorités administratives est-elle en phase de devenir un fléau au Sénégal ? En tout cas, le phénomène commence à prendre de l’ampleur. Et hier, le tribunal des flagrants délits de Dakar a renvoyé une histoire de cachets à contrefaire mettant en cause plusieurs personnes. Les présumés victimes sont le Président de la communauté rurale de Sangalkam et le sous-Préfet de Diamniadio.



Si le sieur Taha Kane, gérant d’un complexe informatique sis à la Cité des eaux, n’avait pas été prudent, peut-être que le Président de la communauté rurale de Sangalkam, Oumar Guèye et le sous-Préfet de Diamniadio seraient en train de se tirer les cheveux à cause de documents portant leurs cachets qu’ils n’ont ni vu ni cacheté.

Ce jour du 20 juin dernier, M. Kane reçoit la visite de la dame Fatou Amy Wade et Pape Salla Mboup venus, dit-on, se faire confectionner des cachets. Mais pas n’importe lesquels, puisqu’il se serait agi de contrefaire des sceaux de l’Etat. Le gérant, suspicieux à cause du comportement de la dame, aurait réclamé alors un bon de commande et une photocopie de pièce d’identité du demandeur. Au lieu de s’exécuter, les visiteurs promettent de revenir avec les documents exigés. Mais c’est plutôt le nommé Oumar Niasse qui aurait pris leur relais en se pointant au complexe informatique le lendemain, en compagnie d’un autre jeune. Il se serait procuré auprès de Fatou Amy Wade, à la Cité Bceao, un exemplaire de bon de commande au nom de Fatoumata Dieng, secrétaire de la Communauté rurale de Sangalkam. Nanti de ce document, Oumar Niasse se serait fait passer pour un agent de la Communauté rurale de Sangalkam. Il aurait réussi à convaincre la secrétaire qui procède à la saisie de l’exemplaire du bon de commande. Ensuite, Oumar Niasse se rend au bureau de Mouhamadou Mafall Seck pour enfin se faire confectionner auprès du sous-traitant le cachet de la Communauté rurale de Sangalkam, un autre cachet cette fois-ci nominatif du président et un dernier qui est celui du sous-Préfet de Diamniadio. M. Seck encaisse l’argent et les documents afférents à la confection des cachets et demande au client de passer le lendemain à 13 heures pour se faire livrer la marchandise. Sentant certainement qu’il y a anguille sous roche, le soupçonneux Mouhamadou Mafall Seck avise alors son ami le nommé Omar Diop, qui se trouve être le garde du corps du président de la Communauté rurale de Sangalkam, Oumar Guèye. Ce dernier, informé par son garde, saisit le procureur de la République. C’est ainsi que la section des recherches de la Gendarmerie est mise en branle pour mettre la main sur les mis en cause.

Interrogé, Oumar Niasse avait reconnu à la Gendarmerie que c’est la dame Fatou Amy Wade qui lui a demandé, chez elle-même et en présence de Pape Salla Mboup, de lui faire confectionner les trois cachets. Et lorsqu’il s’est rendu au complexe informatique, on lui a réclamé 24.000 francs, un bon de commande comme garantie et une photocopie de carte d’identité. Il a alors téléphoné à la dame et cette dernière lui aurait remis l’argent et le document exigés. Le lendemain, croyant que tout est réglé, grande a été sa surprise de voir un gendarme débarquer pour l’arrêter alors qu’il attendait les objets commandés. Mais à la Gendarmerie, la dame Fatou Amy Wade, qui avait même piqué une crise, a dégagé en touche, déclarant que son accusateur lui en veut depuis le jour où il s’est présenté ivre chez elle pour lui emprunter un poste télé. Ce jour-là, dit-elle, elle a donné consigne à son gardien de ne plus laisser Oumar Niasse entrer dans sa maison. Celui-ci lui aurait gardé une haine tenace jusqu’à l’incriminer.

Quant à Pape Salla Mboup, il a également nié toute participation dans cette histoire. L’affaire, qui devait passer à la barre hier, a été renvoyée à une date ultérieure.


MALICK CISS
Source: Le Soleil

Article Lu 1570 fois

Mardi 7 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State