Référence multimedia du sénégal
.
Google

FAUX EN ECRITURES DE BANQUE PORTANT SUR 400 MILLIONS DE FCFA: La Chambre d’accusation confirme l’inculpation d’Abdul Mbaye

Article Lu 11974 fois

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel a rejeté jeudi dernier, la requête introduite par Abdoul Mbaye, Charlotte Mbaye et Me Tanor Ndiaye. Cette requête visait à faire « casser » leur inculpation. Jugeant le procès-verbal régulier, la Chambre a confirmé l’inculpation du trio par le juge du Premier cabinet pour faux en écritures de banque portant sur 400 millions de FCFA. Les avocats de la défense promettent, après ce coup dur, d’introduire une demande de non-lieu auprès du Premier cabinet. Conforté par cette décision de la Chambre d’accusation qui lui balise la voie, le doyen des juges pourra entamer les auditions dans le fond des co-inculpés. À cet effet, il a désigné l’expert Alia Diéne Dramé pour jeter un coup d’œil sur le contentieux financier qui oppose la défense à la partie civile, Abdoulaye Diakhaté.



FAUX EN ECRITURES DE BANQUE PORTANT SUR 400 MILLIONS DE FCFA: La Chambre d’accusation confirme l’inculpation d’Abdul Mbaye
Coup dur pour l’administrateur d’Attijari bank. Jeudi dernier la chambre d’accusation de la Cour d’appel a rendu son verdict sur la requête introduite par Abdoul Mbaye, Charlotte Mbaye et Me Tanor Ndiaye, respectivement ancien patron de la Bst, responsable des engagements dans la défunte banque et notaire, pour faire annuler l’inculpation pour faux en écritures de banque portant sur 400 millions de FCFA qui a été décerné contre eux par le juge du Premier cabinet, à l’époque Sémou Diouf. Dans son délibéré, la Chambre d’accusation jugeant que le procès-verbal d’inculpation était régulier, malgré les arguments de la défense qui brandissait la décision de « blanchiment » rendue par la Cour suprême au civil, a rejeté la requête des co-inculpés. Un des conseils des co-inculpés confirme la « mauvaise nouvelle » et annonce l’introduction d’une demande de non-lieu auprès du Premier cabinet. En effet, Abdoul Mbaye, Charlotte Mbaye et Me Tanor Ndiaye étaient dans un premier temps poursuivis par Abdoulaye Diakhaté, un homme d’affaires guinéen, devant le juge civil. Le magistrat avait déclaré nulle la plainte de Diakhaté qui s’était pourvu en cassation. La Cour suprême, qui avait hérité du dossier, avait confirmé le verdict rendu en première instance. Ce qui n’avait pas pour autant découragé l’homme d’affaires guinéen. Il avait déposé une plainte avec constitution de partie civile devant le Doyen des juges d’instruction et chef du Premier cabinet. Contrairement au juge civil et à la Cour suprême, le magistrat instructeur avait inculpé Abdoul Mbaye, Charlotte Mbaye et Me Tanor Ndiaye pour faux en écritures de banque portant sur 400 millions de FCFA. Une inculpation que la défense avait jugée abusive avant de faire appel devant la Chambre d’accusation qui vient de donner raison au juge en confirmant l’inculpation. Pourtant, lors des plaidoiries, l’Avocat général (il représente le Procureur général), avait estimé que le Doyen des juges devait attendre de connaître la suite réservée au dossier civil avant d’inculper Mbaye et cie au pénal. La position du Doyen des juges confirmée, il reste à savoir s’il va donner suite à la demande de non-lieu que les avocats de la défense projettent d’introduire. Quoi qu’il en soit, l’instruction suit son cours au Premier cabinet d’instruction qui, après les inculpations, a désigné l’expert-comptable Alia Diéne Dramé pour jeter un coup d’œil sur le dossier financier qui oppose la partie civile à la défense. En attendant l’audition dans le fond des inculpés qui sont actuellement en liberté provisoire.

Cheikh Mbacké GUISSE

Source: L'as

Article Lu 11974 fois

Mercredi 1 Avril 2009





1.Posté par sounouafrik le 02/04/2009 08:15
mamadou tanor ndiaye va être chaud pour ici et en haut de là. tu penses que Dieu va te laisser comme si rien ne s'est passé tout ce que la famille sidibé de kaolack traverse aujourd'hui tu reste la cause principale. je me demande toujourd comment tu as accepté d'authentifier une telle transaction, comment alrs que tu as bien sûr des enfants. tu n'a rien un encore car Dieu paye cash sans attendre.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State