Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



FATICK - Sortie de promotion à l’Ecole des sous-officiers de la gendarmerie : Les jeunes gendarmes invités à toujours préserver la dignité humaine

«En terme de savoir-être, vous devez en permanence avoir le souci de préserver la dignité humaine en luttant contre les traitements inhumains et dégradants». Telle a été l’une des re­com­mandations les plus fortes que le lieutenant-colonel Ousmane Ndior, nouveau commandant de l’Ecole des sous- officiers de la gendarmerie nationale (Esogn), sise à Fatick, a faites aux jeunes gen­darmes de la 42e promotion des élèves sous-officiers dont la cérémonie de sortie a eu lieu hier à la caserne Général Waly Faye.



FATICK - Sortie de promotion à l’Ecole des sous-officiers de la gendarmerie : Les jeunes gendarmes invités à toujours préserver la dignité humaine
Cette promotion, qui porte le nom de l’adjudant-major Massal Diop (né à Fatick en 1937 et décédé en 2005), est la première promotion mixte et est forte de 172 éléments dont 14 filles et 158 garçons. Ces derniers ont reçu leur parchemin en même temps que 110 autres gendarmes constituant la 3e promotion du Diplôme de qualification à l’emploi de gradé (Dqeg).
Par ailleurs, le lieutenant-colonel Ndior a voulu amener les élèves gendarmes à éviter de commettre des bavures dans l’exercice de leurs fonctions. «Vous ferez preuve de discernement dans l’exercice de vos fonctions en faisant un usage mesuré et juste des pouvoirs que vous confère la loi. Dès lors, vous ne ferez recours à la force que lorsqu’elle est nécessaire, que de manière graduée, proportionnelle et adaptée», leur conseille-t-il. Avant d’ajouter : «Votre appartenance à une force humaine vous prédestine à une vocation de service public dont la finalité est d’offrir aux citoyens un accès équitable à la justice et à la sécurité. C’est ainsi que, pendant le service comme en dehors du service, vous porterez assistance et secours aux personnes en difficulté, tout spécialement lorsqu’elles sont en péril», conclut-il.
Devant les autorités civiles et militaires tels que le Chef d’état-major général des Armées, le général de Division Mamadou Sow et le Haut commandant de la Gen­dar­merie et Directeur de la justice mi­litaire, le général de Division Ab­doulaye Fall, le ministre des Forces armées Augustin Tine a pour sa part réaffirmé la portée de l’intégration des jeunes filles dans les rangs de la Gendarmerie. «La présence des filles dans la promotion, dont des spécialistes s’inscrit dans la dynamique de la politique de l’Etat en matière de genre, politique consistant à donner à cha­que citoyen sa chance et à garantir l’égal accès aux différents secteurs d’activités de l’administration sans distinction de sexe», dira-t-il.
dndong@lequotidien.sn

Jeudi 22 Novembre 2012




1.Posté par Mbindiss le 23/11/2012 04:46
Que de souvenir,Fatick du temps de Macky Gassama,Mackou Diongue,Mere Mbosse Diallo,Mere Khady Ndiaye,Maimouna Gassama,Ablaye Cisse,Mao,Mara Gueuye,Oumar Ndonguo,Grand Bakuss diouf,Grand Yaba Ndiaye,Grand Pekess,Adoniss,ooooooh mon coeur va exploser,il m'arrive souvent de faire un long voyage jusqu'a Fatick,de me diriger tout droit dans la cimetiere juste pour visiter tous ces ames inoubliables qui y demeurent,ensuite incognito reprendre mon chemin du retour.A la seule idee que dans un temps bien determine je vai les rejoindre,me fait accepter la mort avec joie.

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés