Référence multimedia du sénégal
.
Google

FARBA SENGHOR SUR LA RUPTURE AVEC L’ASECNA : « La décision du Sénégal est irrévocable »

Article Lu 1573 fois


FARBA SENGHOR SUR LA RUPTURE AVEC L’ASECNA : « La décision du Sénégal est irrévocable »
Au cours d’un face à face avec la presse, le ministre des Transports aériens a affirmé que la décision prise par le Sénégal de se séparer de l’Asecna « est irrévocable ». Il est aussi revenu sur les mesures prises pour faire face à la situation, la préservation des emplois et le maintien du siège de l’institution sous-régionale à Dakar.

Abordant d’abord certaines mesures d’urgence pour parer à d’éventuelles perturbations, le ministre Farba Senghor a dit qu’une formation sera faite pour les militaires contrôleurs. « Je vais demander à l’Armée d’identifier tous les militaires qui sont des contrôleurs aériens pour immédiatement les envoyer à l’étranger pour un perfectionnement. Nous allons identifier parmi le personnel ceux qui s’engagent à soutenir le gouvernement du Sénégal dans ces mesures, les placer au niveau des postes stratégiques et enfin enlever ceux qui sont contre », a dit le ministre.

En outre, il a souligné que la volonté de l’Etat est imposée à tout le monde, dans la mesure où elle est conforme à l’intérêt national. « Force doit rester à la loi ». Farba Senghor a assuré qu’il fera fonctionner l’aéroport dans les meilleures conditions et quel qu’en soit le prix. « Les travailleurs sont là pour assurer un service. Et il n’est pas de leur ressort pour dicter à l’Etat sa position, surtout quand celle-ci répond aux aspirations du peuple sénégalais ». S’agissant des moyens de communication techniques, le Sénégal, selon le ministre, est en retard par rapport aux autres pays. « Même le Cap-Vert nous concurrence. Ce pays a pu acquérir des moyens de communication et de visualisation modernes. Au-delà, solidarité ne peut pas rimer avec iniquité. Le président de la République, parlant au directeur général de l’Asecna et au ministre d’Etat, ministre des Communications du Gabon disait oui pour la solidarité, mais solidarité équitable. Nous ne parvenons même pas à faire financer l’achèvement des sièges de l’Oaci et de la Cavac à Dakar que nous avons offert à ces organisations ».

Selon lui, en milieu de construction, l’Oaci et la Cavac ont demandé au Sénégal d’ajouter une salle de conférences et des locaux. « Nous leur avons dis que nous n’avons pas budgétisé ce volet et avons dit à l’Asecna, qui a fait cette année 14 milliards et demi de Fcfa, de financer 100 millions supplémentaires. Ce qu’elle a refusé, semblant nous ridiculiser. Qui voudrait rester dans une communauté pour passer tout son temps à perdre ses acquis ? », s’est-il interrogé.

Dans son propos Farba Senghor a annoncé que les pays membres de l’Asecna vont décider de la conduite à tenir. « En tout cas, nous avons offert à l’Asecna ses biens. Nous avons mis à leur disposition, les terrains, les bâtiments, etc. Mais 90% de ce qui est là appartient à l’Etat du Sénégal. La décision du gouvernement du Sénégal est irrévocable. Nous avons mis en place une commission mixte entre les deux parties. Cette commission va traiter toutes les questions y afférant ».

Pour lui, les Sénégalais n’ont rien à craindre car, il y a un intérêt évident que les travailleurs vont obtenir dans la récupération de notre système de navigation aérienne. « D’autant que nous avons davantage besoin d’emplois ». « Par ailleurs, nous pouvons coopérer avec la France et d’autres pays dans le domaine de l’Aviation civile, sans passer par l’Asecna. La coopération est ouverte à tout le monde. Il faut faire une prospection. Moi-même j’ai rencontré le Chargé d’affaire d’Espagne pour discuter avec lui. Et nous sommes disposés à coopérer dans le domaine de la formation, de la fourniture d’équipements, de l’encadrement technique, entre autres secteurs ».

Source: Le Soleil

Article Lu 1573 fois

Samedi 17 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State