Référence multimedia du sénégal
.
Google

FARBA SENGHOR PRESUME COMMANDITAIRE SACCAGE LOCAUX DE L’AS ET 24H CHRONO ''J’ai demandé aux députés et sénateurs de rejeter ma mise en accusation''

Article Lu 11350 fois

Désigné comme le commanditaire du saccage des locaux de l’As et 24 heures Chrono par les nervis, l’ancien ministre des transports aériens, Farba Senghor se dit victime d’une cabale et pointe du doigt le commissaire Diagne qu’il accuse d’être animé d’une volonté de le nuire. Le chargé de la propagande du Parti démocratique sénégalais qui se considère comme l’homme de l’année 2008 révèle que son dossier sera rejeté par le Parlement, suite aux directives qu’il a données aux députés et sénateurs.



FARBA SENGHOR PRESUME COMMANDITAIRE SACCAGE LOCAUX DE L’AS ET 24H CHRONO ''J’ai demandé aux députés et sénateurs de rejeter ma mise en accusation''
« Il y a une cabale montée contre moi. Le commissaire Diagne donnait tous les éléments du dossier à la presse. Il y avait une volonté de nuire. J’ai eu raison de refuser d’être auditionné par la police. Il y a des distorsions dans la manière dont l’enquête a été menée », indique t-il.

Convaincu de son innocence, il affirme : « Je suis innocent. Tout ce dont on m’accuse, est une cabale montée contre Farba parce qu’il veut lutter contre les journalistes insolents qui insultent le président, sa famille, les ministres et les khalifes généraux. Je ne suis pas un homme encagoulé. Mon chauffeur et mes deux gardes du corps sont innocents. Je refuse le diktat des journalistes et je continuerai à le refuser ».

Et d’ajouter : « C’est faux de dire que la Haute cour de justice est installée pour mon dossier. Il y a une loi qui prévoit le renouvellement des membres de cette juridiction. Les journalistes se battent pour que mon dossier soit accepté. Moi aussi je me bats pour qu’elle soit rejetée. Je ne suis pas un accusé, je suis un témoin. J’ai demandé à l’ensemble des députés et sénateurs de rejeter ce dossier. Si je le pouvais, le dossier serait resté au niveau de la Police »

Rappelant le contexte du saccage des locaux de l’As et 24h Chrono, Farba Senghor déclare : « au départ, il y avait la majorité présidentielle qui s’est réunie et les leaders ont dit qu’ils allaient donner une riposte aux journalistes. Des personnes mal intentions en ont profité pour faire les saccages. Parmi les 25 témoins qui me sont hostiles, aucun ne reconnaît les personnes qui me sont proches ».

Visiblement remonté contre les journalistes, il préconise : « au lieu de s’acharner sur moi, le procureur doit interroger les journalistes sur leurs bulles et leurs devinettes. C’est anormal. Il y a des ministres et des directeurs qui n’osaient pas appliquer les mesures de boycott par peur d’être insultés ».

En ce qui concerne sa médiation dans la crise casamançaise, l’élément hors du commun révèle : « les rebelles me font confiance. En général, ce sont les sénégalais qui ont confiance en moi. Dieu a tracé un destin pour Farba. C’est comme ça que j’ai réglé les crises qui ont secoué les universités. Je suis l’homme de l’année 2008 »

Source: Nettali

Article Lu 11350 fois

Vendredi 30 Janvier 2009





1.Posté par macouba le 30/01/2009 15:57
vraiment j'ai honte d'etre senegalais Farba est trop fort.Il casse et dicte sa loi aux deputes et mange tranquillement ses ganars chez lui.Meme le Procureur de la repubkique n'ose pas l'inquieter.Dommage pour mon pays.

2.Posté par c le 30/01/2009 16:18
F
Farba degage waye. NOUveau info diouf a signé à BLACKBURN

3.Posté par IBRA ITALIE le 30/01/2009 16:20
la faute c'est à WADE qui fait d'un con comme ce FARBA UN ministre de la republique,du n'importe quoi.WASSALAM

4.Posté par Legrand le 30/01/2009 17:22
Batard farba tu ne vaut rien petit kon

5.Posté par senegalais de toronto le 30/01/2009 17:26
farba a raison. on l'aime au Senegal. Il travaillait dur. Farba, presentes ta candidature en 2012. tugagnera incha alla

6.Posté par DIOPPP le 30/01/2009 17:46
Il y va de la crédibilité de la justice et du parlement dans notre pays. Malheureusement les masses qui votent n'ont pas encore fait preuve de discernement. La masse virtuelle c'est à dire "les morts qui votent" (et Macky Sall peut nous renseigner à ce propos... tricherie etc) et la masse populaire malléable et qui ne se soulève qu'une fois au fond du gouffre. C'est pourquoi nous ne sommes pas encore sorti de la Baraque.

7.Posté par un passant.com le 30/01/2009 19:12
tiens ce type n'est pas en prison ou bien je réve et il vien poarler a la tele! ma foi ce journaliste diaby m a beaucoup ;on dirait que ce type sort de la maternelle pour faire une interview!pas de professionnalisme, de recul, de pertinence, tu le vois riree , on dirait qu il est sous le charme de ce cretin, absence de vision, il l a alaissé pratiquement faire son show pendant une heure!journaliste de rabais!

8.Posté par kha le 30/01/2009 19:20
tu n as rien a dire vernacle.tu dois disparaitre de la scene politique farba.le senegal a besoin de cervaux ki pouront amenes le pays de l avant.la justice n a ka faire son devoir envers toi

9.Posté par tidjou le 30/01/2009 20:19
Qu'il est limité ce farba senghor!!! comment il a reussi a dirigé un menistere?
Le journaliste aussi n'a pas assumé son role ,on dirait qu'il un complexe d'inferioté envers farba.
Tout ce que retient du debat farba est coupable.s'il est innocent comme il le prétend pourkoi refuserai t-il d'etre jugé par la haute cour de justice?
La juste a là une chance de redoré son blason en jugeant ce guellard de maniere objective.

10.Posté par dimbore le 30/01/2009 22:44
farbaTOUT LE MONDE KHAMA YAYE LALE MME WADE.CAR LE VIEUX NE PEUX PLUS.TU ES UN DOMERAME

11.Posté par expressnews le 31/01/2009 13:18
t'es vraiment bête farba!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State