Référence multimedia du sénégal
.
Google

FALSIFICATION DE LISTE A GUEDIAWAYE: Diagne Fada indexé

Article Lu 11055 fois

La tension s’est accrue d’un cran dans le département de Guédiawaye où les responsables de la coalition Sopi se crêpent les chignons. Suites aux divergences intervenues à Wakhinane Nimzat lors des investitures, le député-maire de la commune Kalidou Niasse et ses conseillers sont montés au créneau, hier, pour dénoncer le tripatouillage des listes communales et la gestion gabégiques de la liste proportionnelle par le maire de la ville Bocar S Kane en connivence avec Modou Diagne Fada.



FALSIFICATION DE LISTE A GUEDIAWAYE: Diagne Fada indexé
Navrant et scandaleux ! C’est là le cri du cœur des responsables, conseillers municipaux et militants libéraux de la commune d’arrondissement de Wakhinane Nimzat. Et la grogne est survenue juste après que le maire Kalidou Niasse a été mis au parfum, que sa liste déposée, a été modifiée et falsifiée, des noms ont été enlevés et d’autres rajoutés. Suffisant pour irriter le maire Kalidou Niasse qui d’ailleurs été à couteaux tirés avec certains partisans du maire de la ville lors de la confection des listes. Ce, malgré l’invite du parti à un consensus sur la liste de la coalition Sopi. « Bocar n’a jamais cessé de manipuler à distance les supposés responsables qu’il a fabriqués en toutes pièces et il s’est toujours arrangé pour qu’il y ait des blocages » a soutenu Kalidou Niasse avant de préciser « il a réussi à nous écarter d’abord de la commission de la ville, pour confectionner, seul, sa liste proportionnelle et ensuite, se faire envoyer tard dans la nuit la liste de Wakhinane pour mettre en bonne place les éléments qui lui sont favorables. Il a, par cet acte, violé le pacte de non agression souscrit par le président Wade » a-t-il dit. Abondant dans le même sens, la secrétaire générale des femmes, par ailleurs adjointe au maire de la ville, Elie Baldé a avancé que, pis encore, Bocar n’a pas tenu compte des bonnes intentions qui sous-tendaient l’ossature de la liste majoritaire de Wakhinane que les parties en conflit avaient déjà validée en réunion de commission. « Cheikh Diop de la CNTS, Mabey Fall et tant d’autres ont été supprimés et remplacés par des militants qu’ il est sûr de pouvoir contrôler. Mais nous ne nous laisserons pas faire et la bataille ne fait que commencer » a-t-elle noté. Tout compte fait le maire a, pour sa part, regretté le manque d’impartialité totale du médiateur Modou Diagne Fada. Pour autant à l’en croire ce n’est pas en falsifiant que Bocar Sadikh pourra échapper au jugement des populations qui l’attendent de pied ferme avec, entre autres griefs, son silence lors des inondations et autres calamités vécues par les administrés et sa boulimie foncière qui défraie encore la chronique dans la banlieue.

El hadji THIAM

Source: 24 heures Chrono

Article Lu 11055 fois

Vendredi 23 Janvier 2009





1.Posté par talibe le 23/01/2009 22:03
le jeune la il essèyes de pèrdre sont avenire avec le vieux la sans rien

2.Posté par 31 le 24/01/2009 05:36
one first

3.Posté par 31 le 24/01/2009 05:36
non 2nd

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State