Référence multimedia du sénégal
.
Google

FACE AU MUTISME DU GOUVERNEMENT:L'intersyndicale enseignante décrète 10 jours de grève

Article Lu 1463 fois


L'intersyndicale de l'enseignement et l'État continuent leur impitoyable bras de fer. Après plusieurs plans d'action sans satisfaction des revendications, l'intersyndicale de l'enseignement a lancé son septième plan d'action : 10 jours de grève à partir d'aujourd'hui qui seront suivis d'une marche à portée nationale le 14 mai prochain.



C'est ce qui ressort de la rencontre des cadres de l'intersyndicale tenue hier à Dakar. Face à ce qu'ils surnomment le mutisme de l'État, les enseignants vont corser leur mouvement de 10 jours par une grève totale prévue les 15, 16 et 17 mai prochains sur l'ensemble du territoire. Au bout de ces actions, une réunion d'évaluation est prévue dans la journée du 17 mai. Le bras de fer entre l'intersyndicale et l'État risque de se projeter hors des frontières du pays car Marème Dansokho, coordonnatrice de l'intersyndicale affirme que lui et ses camarades sont prêts à porter l'affaire auprès du Bureau international du travail (Bit). Marème Dansokho estime que l'État refuse de négocier avec les enseignants et cette attitude gouvernementale est non conforme à la convention 98 de l'Organisation internationale du travail (Oit).
Pour la coordonnatrice de l'intersyndicale, l'État tente de tourner en dérision leur mouvement en ne faisant aucune réaction, ni une convocation en vue d'évaluer le plan d'action. À travers ce septième plan d'action, les campagnes de sensibilisation et d'information seront mises à profit pour donner un élan plus dynamique au mouvement. D'ailleurs une hypothèse de boycott des examens des épreuves physiques et des compositions du dernier semestre n'est pas écartée par l'intersyndicale. Pour rappel, Madame Dansokho avait déjà interpellé le gouvernement sur l'éventualité d'une année blanche en ces termes : "L'intersyndicale ne fait pas d'appel du pied car depuis octobre, on a fait des appels, en passant notre temps à faire le tour des régions, en appelant aussi le gouvernement à négocier pour lui montrer notre disponibilité au dialogue.
Mais depuis il (gouvernement) n'a pas répondu. Et nous ignorons le pourquoi de ce silence. On ne sait plus dans quels pays nous sommes dans la mesure où nous sommes presque à la fin de l'année". Mieux, elle avait fait savoir : "L'heure est grave, nous avons fait une évaluation du quantum : il y a 750 heures à faire, les 300 sont déjà perdues".

Source: Le Matin

Article Lu 1463 fois

Mardi 6 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State