Référence multimedia du sénégal
.
Google

FABIENNE FELIHO APRES SON EXPULSION «Je m'en fous de ce que j’ai laissé dans cette maison»

Article Lu 14561 fois

Après une première tentative d'expulsion avant-hier par l'huissier, Fabienne Féliho qui avait résisté n'a pas échappé avant-hier à la volonté de son époux, Mansonr Guissé. Du début de matinée jusqu'en fin d'aprés-midi, le mobilier de grande valeur de l'ancienne miss n'avait pas encore fini d'être vidé de ces murs qui appartiennent à son époux Mansonr Guissé.



FABIENNE FELIHO APRES SON EXPULSION «Je m'en fous de ce que j’ai laissé dans cette maison»
C’est avec sérénité que l'ex-miss Sénégal Fabienne Féliho a subi son expulsion hier du domicile conjugal aux Almadies. Au milieu de ses fatras de bagages jetés á l’entrée de sa maison sise sur la route menant vers le Casino du Cap-Vert, l'ancienne miss Sénégal ne semble guére ébranlée par ce qui se passe dans ce qui fut sa propre demeure. Bien mise dans sa tenue sexy assortie d'un maquillage comme si elle tient encore à sa beauté « artificielle » la Fìliho ne s'est pas gênée de faire des va et vient entre la porte et l’itérieur de sa désormais ancienne maison, déambulant pour se faire remarquer. Entre deux allées et venues, son téléphone sonne. Elle répond, sourire aux lévres, comme pour expliquer à ses interlocuteurs au bout du fil que la déconvenue de ce jour n'est pas la fin du monde. Elle est interrompue de temps à autre par sa fille. Celle-lá aussi, sur les basques de sa maman, semble tenir à l'élégance féminine. Toute coquette dans son body de couleur verte, histoire de se mettre aux couleurs de l'été, assorti de chaussures all stars de la même couleur et d'un jean bleu, la jeune fille semble insouciante. De temps a autre, elle jette des coups furtifs sur les passants et badauds témoins de cette défenestration et qui ne se privent point de satisfaire leur curiosité.

La Féliho exécutait une sorte de stratégie de com' autour de son malheur. Là, l'épouse du milliardaire fait un coucou aux journalistes. Elle les avait reçus la veille, quand venus l'expulser pour une première fois, elle a opposé aux huissiers une farouche résistance, avant d’alerter l'opinion publique. Ce qui n'a pas décourage ces derniers, qui comme ils le lui ont promis sont revenus ce matin vers 11 h pour exécuter leur tâche. La maison de Guisse était bourrée de gendarmes. D'abord, une première escouade quitte le quartier avant d'être relevée par trois autres, dont deux gendarmettes.

Son départ des lieux, Fabienne ne l'a pas voulu discret. Pas question de partir la nuit. Sachant qu'elle allait être expulsée le lendemain, parce que se justifie-t-elle, « ç'aurait été trop facile si je me retirais de la sorte. »

Entourée de ses proches venus la soutenir, Fabienne ne trouve pas d'inconvénient à faire découvrir aux Sénégalais ce qu'est en train de lui faire subir son milliardaire d'ex-époux avec qui elle a vécu six ans, dans les liens sacrés du mariage. A la question de savoir où compte-t-elle aller, l'ancienne reine de beauté assure qu'elle va descendre à l'hôtel avant de se trouver un appartement comme tout le monde, pour banaliser 1a situation qu'elle traverse, la miss 87 parte de personnes vivant des situations pires et qui ne savent pas où aller. Et continue-t-elle, «je m’en fou de ce que j’ai laissé dans cette maison, parce que c’est moi qui l’ai faite. Je peux faire d’autres choses encore. » Sous prétexte qu'elle s'était mariée avec Mansour Guissé et qu'il lui avait donné la maison, Fabienne ne trouve pas d'inconvénient à laisser á M. Guissé sa maison. « Tant que ma dignité n’est pas en jeu, ce n’est pas grave. Je reste sereine et la vie continue. »

Parlant de son ex-mari, Fabienne Féliho lance : « Mansour Guissé a eu ce qu’il voulait. Il a fait la guerre avec le matériel qui n’est rien du tout. » Avant de se désoler : «on n'a jamais vu quelqu'un expulser son épouse alors qu'elle est en instance de divorce. » Toutefois, la miss Sénégal 87 accepte la décision judiciaire. Ainsi dit-elle : « comme c'est le juge qui a décidé que je dois sortir de la maison bien que je sois toujours mariée á Mansour Guissé je le ferai. Le droit a été dit, je l'accepte. La procédure de continue.»

Aux environs de 16 h, la Féliho s'est résignée à ne plus se donner en spectacle. Mais, à évacuer ses bagages dans le domicile de son voisin. Ce dernier fera appel à des jeunes à qui il proposera 3.000 F par tête de pipe pour l’aider a faire entrer les biens de Fabienne.



Aissatou Thioye et Sophie Barro


Source: Walf Gran Place

Article Lu 14561 fois

Samedi 4 Juillet 2009





1.Posté par buju le 04/07/2009 19:27
Ces journalistes sont dures, on ne traite pas de la sorte qu'elqu'une qui vient de subir ce qui lui est arrivee, elle n'a fait de mal a personne.
On dirait qu'elles sont jalouses d'elle.

2.Posté par inco le 04/07/2009 19:57
je c pas pr koi mais je lm bien mw 7t dame.du courage et soi pl8 discret pr tes entants

3.Posté par Carl le 04/07/2009 20:24
Les femmes n'ont aucun droit dans nos pays. Les hommes les utilisent et les jettent dehors comme des chaussettes usees.

4.Posté par Gueladio le 04/07/2009 20:44
Celle à voir son habillement, on sait que ce n'est pas une bonne Femme à marier.
Faut se mefier de ce genre de femmes mannequin, elles jne sont bonnes que comme Maitresse temporaire.

5.Posté par tapha le 04/07/2009 22:02
MANE DIABAR DANIOUKOYY TANEU /VOUS AVEZ BIEN REGARDE CETTE FILS ELLE N A RIEN D UNE VRAI DIABAR .VOILA MR GUISSE AVEC VOS SOUS VS VS LEUREZ QUI SEME LE VENT RECOLTE LA TEMPETE

6.Posté par kandji le 05/07/2009 02:06
Mirs GUISSE

il fallait partir avant que ceci n'arrive.Vous devez preparer vos arrieres,soyez avertie a l'avenir. Et bonne chance,ayez la tete sur les epaules./.t

7.Posté par bodo le 05/07/2009 07:37
QUELLE VICTIMISATION .CETTE DAME A JOUE ET ELLE A PERDU J ESPERE QUE LA LECON EST COMPRISE PAR LES AUTRES FEMMES .EN PLUS ELLE EST SA FAMILLE .EN GENERALE ON RENTRE CHEZ SES PARENTS PROVISOIREMENT PAS A L HOTEL .MEFIEZ VOUS DES FEMMES MATERIALISTES

8.Posté par diop le 05/07/2009 10:58
dites moi si ce gars est un bon mari? pour moi non. s'il est milliardaire ?pour moi non .s'il a de la pudeur pour moi non .jabaar danou kay taagne mais aussi mari(jeukar)danou gay tagne.on ne deshonnore pas une femme .de cet article on voit un homme sans coeur.

9.Posté par big babs80 le 05/07/2009 11:49
c la vie on y peu rien.parfois ya des hauts et des bas.je n c pas ce ki s passe avc votre mari.mais quelque sw le problem un homme ne dw pas se comporter de la sorte avec la mere de ses enfants sa femme.du courage le meilleur reste a vnir dina bakh

10.Posté par Marietou le 05/07/2009 11:54
du courage ma chère

11.Posté par Amy le 05/07/2009 15:48
On parle de Fabienne, de ses travers et autres...
Je pense que son ex mari n'est guere 'clean'. Appeler des huissiers pour mettre a la porte sa femme et son enfant, un homme digne de ce nom et qui se soucie tant soit peu de l'avenir de sa pregeniture ne le fait pas.
Soutoural djiguene si djamou yalla la bokk.
Ce fait divers pose la question du traitement des femmes dans notre pays: beaucoup de devoirs mais peu de droit.

12.Posté par coumbiss le 05/07/2009 22:21
on dirait que le mari ne respecte pas la femme et que c'est une femme qui la mise au monde ce qu'il a fait n'est pas du tout normal

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State