Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Exclusif MATY 3 POMMES, ANIMATRICE : « Je sollicite l’aide de tous les Sénégalais… »

De la Belgique où elle se trouve en compagnie de son époux, Mame Maty Fall alias «Maty 3 Pommes» brise le silence. L’animatrice de l'émission Show tout chaud de la 2Stv, citée dans une histoire de trafic de visas, revient dans cet entretien exclusif qu'elle nous a accordé de Bruxelles, via le téléphone, sur le fond du problème, «l'arnaque de la Chambre des Métiers» qui, à l'en croire, veut lui briser les ailes. L’animatrice parle aussi de son avenir dans le journalisme, de la 2Stv... Non sans demander de l'aide à tous les Sénégalais afin qu'elle puisse rembourser ses dettes pour pouvoir rentrer au Sénégal, auprès des siens.



Exclusif MATY 3 POMMES, ANIMATRICE : « Je sollicite l’aide de tous les Sénégalais… »
Walf Grand-Place : Quel, bilan faites-vous de votre spectacle d'Atlanta, quatre mois après ?

Maty 3 Pommes : Si je dois faire un bilan, je dirais un énorme gâchis car la Chambre des Métiers a mis en pièces deux années de galère et de sacrifices. J'ai été profondément déçue, car si des pratiques de ce genre continuent, si l'impunité perdure, les jeunes n'auront aucune chance de s'en sortir au Sénégal.

Vous paraissez très amère. Qu'est-ce qui s'est passé réellement?

Animatrice et reporter depuis 1995, j'ai dû me battre tous les jours pendant plusieurs années pour acquérir aujourd'hui cette notoriété. Malgré une émission qui marche à la télévision (Ndlr : Show tout chaud sur la 2Stv), j'ai voulu tenter une autre expérience, car j'aime les challenges. Ma philosophie est de toujours compter sur moi-même pour avancer. Alors j'ai fait un prêt à la banque pour produire ma propre émission qui s'appelle Emigré Double-Face. J'ai eu un sponsor dans l'immobilier grâce à Bécaye Mbaye. Il s'agit de la défunte compagnie Air Sénégal internationale. Marième Ndiaye, épouse du Pdg de la 2Stv et Moustapha Diop (directeur adjoint de la chaîne) m'ont aussi aidée.

L'année 2009 a été très dure, car il n'y avait plus de sponsor. Alors je me suis dit qu'il fallait mettre sur pied une autre stratégie, monter des spectacles. Ainsi, je pourrais avoir des images, filmer, rassembler les immigrés et mettre de l'argent de côté pour continuer à tourner. C'est ainsi qu'on a fait le spectacle de Bruxelles en mars 2009. Le spectacle s'est très bien passé, sans aucun problème de visa.

L'ancienne ministre des Sénégalais de l'extérieur, Aminata Lo Dieng, avait soutenu le projet de Bruxelles et deux agents du ministère ont fait le déplacement jusqu'en Belgique.

Un succès qui vous a poussée à remettre ça

Oui. Et une fois à Dakar, les agents m'ont demandé d'aider l'artisanat sénégalais et de faire participer les artisans à mon prochain spectacle. Ainsi, ils m'ont présenté un artisan que j'ai intégré dans mon staff. C'est lui qui nous a suggéré la cotisation de 2 millions de francs Cfa pour chaque artisan (billet d'avion, hôtel, transport sur place). Car dans toutes les foires, partout dans le monde, les artisans cotisent pour leur prise en charge. Alors, un ami fonctionnaire de l'Etat me met en relation avec une proche du président de la Chambre des Métiers et agent de cette institution parce qu'il fallait - et j'avais insisté- travailler avec une institution connue et reconnue. Dès notre première réunion, je leur fait comprendre que je voulais des artisans qui ont déjà le visa américain et ils étaient d'accord. Une fois que je suis retournée en Belgique, la Chambre des métiers écarte cette bonne dame en me faisant comprendre qu'elle avait été mêlée à des histoires de trafic de visas dans le passé.

Qui est cette dame ?

Elle travaille à la Chambre des Métiers. C'est une des proches collaboratrices du président de la Chambre des Métiers. Alors, c'est une autre femme qui sera chargée de coordonner avec les artisans sur le terrain. C'est seulement plus tard, après avoir loué la salle à Atlanta, alors que la publicité a commencé à passer à la radio, qu'on me fait comprendre que tous les artisans intéressés n'ont pas le visa. Tout de suite, le patron me donne des garanties comme quoi il n'y aurait aucun problème, car il y va de la crédibilité de la Chambre des métiers.

C'était quand ?

Le mercredi 18 novembre 2009 à 17h, les visas sont sortis. Le lendemain 19 novembre, il fallait acheter les billets d'avion, partir le soir même à Atlanta, car la manifestation était prévue le vendredi 20 novembre. Alors, le prix des billets a flambé pour 600 mille à 800 mille par personne pour tous les artisans, mon staff et l'artiste. Le budget est dépassé, alors je demande à la coordonnatrice de proposer a une femme artisane qui s'est beaucoup investie dans le groupe et qui n'avait pas le visa, d'attendre notre retour pour lui donner son avance.

Malheureusement, elle sera manipulée pour porter plainte contre moi. Alors, arrivés à Atlanta, les faux artisans prennent la décision de me dire la vérité, que je ne pourrais pas les empêcher de fuir, car ils ont casqué pour venir en Amérique et ils, devaient partir depuis longtemps, mais ils n'avaient pas le visa. Certains d'entre eux voulaient même porter plainte contre la Chambre des métiers. Selon eux, c'est après qu'on leur a parlé du festival d'Atlanta et cela a été une aubaine pour tout le monde. De nature fougueuse, j'avais décidé de dénoncer cette mascarade.

Ne pensez-vous pas que c'est par manque d'expérience qu'on vous a bernée ?

En fait, je suis reporter, journaliste et animatrice, pas une femme d'affaires. C'est pourquoi j'avais mis sur pied un staff à Dakar et je cherchais des gens fiables pour travailler. J'ai voulu organiser des spectacles parce que je n'avais plus de sponsors. C'était une façon de vouloir créer quelque chose pour continuer de tourner. Aujourd'hui, je sais que c'est un manque d'expérience, mais aussi d'informations dans le domaine de l'artisanat. Car, depuis 2006, j'ai pratiquement arrêté les reportages terrain pour me consacrer à mon émission de talk show. je voyageais beaucoup. Parfois, j'étais déconnectée de beaucoup de choses. Je ne m'intéressais qu'aux informations sur les artistes par rapport à mon émission. Après le scandale, des gens qui sont dans le milieu de l'artisanat m'ont dit qu'ils avaient du mal à croire que j'ignorais ce qui se passait à la Chambre des Métiers parce que tout le monde était au courant. Et c'est vrai qu'avec le recul, je me souviens que dans nos réunions, je disais à certains membres de la Chambre des Métiers que certaines personnes souhaitent m'aider dans le festival, mais ils étaient réticents dès que je parlais de la Chambre des métiers.

Qu'est-ce qu'ils vous ont donné comme réponse ?

Ils m'ont dit qu'ils allaient profiter des élections pour nettoyer la Chambre des Métiers. Et que dès que le président serait réélu, tout allait changer. Bref, j'ai ouvert les yeux, mais trop tard.

Pourquoi vous accuse-t-on de trafic de visas ?

Ils ont pris les devants en sortant sur internet un article parlant de mannequins au lieu d'artisans. Une façon de m'intimider pour me faire taire. Mais j'ai campé sur mes positions en dénonçant ce trafic. De retour à Dakar, le même jour, la Chambre des métiers délègue cette bonne dame chargée de démarcher les artisans, pour me rencontrer discrètement afin de me proposer un démenti dans la presse. En contrepartie, je ne devais plus parler de cette histoire. Seulement, j'allais devoir payer toute seule, les billets d'avion. Mais avec quel argent ? Pis, dans la discussion, je me suis rendue compte qu'ils essayaient de casser mon staff en faisant croire à un collaborateur l'existence d'un autre contrat et puis s'en sont suivies des menaces si jamais je n'acceptais pas le deal. Dégoûtée, j'ai quitté la réunion. J'ai ensuite fait ma conférence de presse. Une mutuelle m'a prêté de l'argent et j'ai payé l'artisan manipulé. Mon avocat me conseille alors de rentrer en Belgique comme c'était prévu et de le laisser travailler en toute discrétion et ne plus faire de déclaration dans la presse. En résumé, il n'y a plus de plainte, car la bonne dame a été payée.

Mais vous avez bien remboursé cette dame ?

Oui ! Et chose bizarre, les gendarmes de l'aéroport ne comprennent rien aussi. Mais, on leur fait savoir que la décision de ne pas me laisser sortir du territoire venait du procureur, car je suis convoquée au commissariat central le lundi. Pourtant, quand je payais la bonne dame, j'étais dans leurs bureaux, on ne m'a remis aucune convocation, ni écrite ni orale. C'est à cet instant précis que j'ai compris que j'étais en train de vivre une véritable injustice.

Et pourquoi avoir pris la décision d'observer une grève de la faim ?

J'ai demandé à voir le président de la République, car on était en train de bafouer mes droits. Les plus hautes autorités de ce pays m'ont reçue en audience, je leur ai exposé le problème avec des documents. Ces autorités ont alors compris ma rage. C'était la panique dans l'autre camp. En fait, ils se sont rendu compte que des autorités étaient au courant. Il fallait alors rendre rapidement le passeport en y mettant la forme et se couvrant mutuellement. C'est ainsi que j'ai pu récupérer mon passeport et retourner en Belgique.

Quelle a été la suite ?

Plusieurs personnes m'ont demandé d'oublier cette histoire, de pardonner. On m'a même proposé d'écrire au chef de 1'Etat en tant que citoyenne et promotrice de spectacles. Mais, depuis janvier, ma lettre dort au niveau de la présidence.

A-t-elle été bloquée ?

Je ne peux rien dire. J'ai écrit une lettre qui est toujours restée sans suite

Pourquoi prendre la décision de parler presque, deux mois après ?

Je fais cette sortie dans la presse pour demander à tous les Sénégalais épris de justice de me soutenir. J'ai besoin d'un soutien moral, financier et n'importe quel autre soutien, car des gens ont encaissé des millions sur mon dos et ils ne sont pas inquiétés. Au contraire, ils sont protégés par des gens très hauts placés et tapis dans l'ombre. Ils ont des amis dans le milieu de la justice, des complices dans certaines ambassades à Dakar. Tout le monde ferme les yeux. Est-ce l'image qu'on veut donner à notre pays ? Des gens, qui sont à la tête de certaines institutions, font un abus de pouvoir. Je suis une jeune Sénégalaise qui a longtemps trimé et a réussi à s'imposer, à être respectée. Et aujourd'hui, on doit laisser des personnes qui ont l'âge de mon père et de ma mère me détruire, détruire tout ce que j'ai construit. Je ne juge personne, mais qu'on laisse aux honnêtes personnes la liberté d'avoir des principes et des convictions.

Quel sera l'avenir de votre émission «Emigré Double-Face» si vous envisager de rester en Belgique ?

C'est plus facile de tourner à partir de l'Europe. Là n'est pas la question. Mais personnellement, je veux d'abord éponger mes dettes et le reste on verra lnchallah.

Et l'avenir de votre émission ?

Ah vous le saurez très bientôt. J'ai rencontré des journalistes engagés qui ont fait des reportages en Afrique, ils ont tout de suite compris et me soutiennent. Mais, je ne peux pas en dire plus. Car aujourd'hui, ma priorité, c'est de résoudre ce problème. Je ne suis plus seule, j'ai une vraie force derrière moi. Si on me tue, il y aura d'autres Maty 3 Pommes qui vont surgir. Heureusement dans l'équipe, il n'y a aucun Sénégalais. Donc, la Chambre des Métiers ne pourra pas faire de pression sur eux

Le journalisme et Maty, c'est terminé ?

Pas du tout. Ici, il y a plusieurs opportunités surtout avec l'injustice que je suis en train de vivre. Il y a un confrère qui est impressionné par le combat que je mène, mon parcours, les sacrifices que j'ai faits pour monter l'émission sur les immigrés, en tant que femme africaine et musulmane. J'ai senti qu'il était impressionné. Ici en Europe, le fait d'être une femme africaine signifie que tu te bats, tu ne tombes pas dans la facilité, tu t'imposes et les Européens te respectent. Dans mon entourage européen, dès que je suis invitée quelque part on sait d'ores et déjà qu'il faut faire un plat sans porc et prévoir des boissons non alcoolisées, ils me respectent pour ça.

Vous voulez donc vous consacrer à votre ménage et fonder une famille ?

C'est clair que je vais voyager moins. Mais, je vais continuer à travailler. Vivre comme n'importe quelle femme mariée, une vie privée discrète et tranquille. Ils vont encore essayer de me mettre en prison, me liquider physiquement ou sur le plan mystique, ils vont encore manipuler des gens pour témoigner contre moi, ils vont encore sortir de fausses informations juste pour noyer le poisson, mais je vais toujours foncer. Ceci est le combat de ma vie et je suis prête à mourir, car je n'ai que ma dignité et ma fierté. Je me suis battue toute ma vie dans la légalité, alors je préfère mourir plutôt que d'être humiliée par des personnes sans scrupule. Ils seront très contents, mais le peuple sénégalais sera témoin. C'est bien beau d'être soutenue ici en Belgique, mais pour moi c'est capital que des gens de mon pays soutiennent mon combat surtout quand on est loin de son pays.

Autrement dit, vous avez décidé de rester définitivement en Belgique ?

Je vais rester en Belgique pour peaufiner ma stratégie, rembourser mes dettes et revenir la tête haute au Sénégal.

Vous ne nous avez toujours pas donné l'identité de cette dame que vous dites manipulée?

Nous avons mis sur pied une stratégie, je ne dirais pas son nom maintenant, mais le jour où je serai obligée de le faire, tout le monde sera surpris et les gens comprendront beaucoup de choses. Pourquoi cette dame dit qu'elle a les procureurs et commissaires dans sa poche, que des gens très haut placés la protègent ? Tout ce que je peux dire, c'est que son mari est très connu, tous les Sénégalais le connaissent.

On a parlé de maraboutage, de vos gris-gris saisis à Atlanta, qu'en est-il ?

Cette question me fait sourire. Car là on parle de trafic de visas, de réseau avec des complices, des gens ont menacée de me détruire sur le plan mystique et de me faire licencier. Des gens qui ont l'âge de mon père et de ma mère, comment moi la petite Maty je pourrais les faire trembler, avec des histoires de maraboutages ? Je vais vous faire une confidence. Après le scandale, quand ils ont confisqué mon passeport, des Sénégalais ont tout fait pour avoir mon numéro, et c'était pour me demander pourquoi je ne m'étais pas protégée mystiquement. Selon eux, arrivée à ce stade de célébrité, je devais me «blinder».

À combien s'élève le montant de vos dettes?

Les billets d'avion valent 4 millions. Ma famille a avancé un million, la mutuelle 1,5 millions et mon prêt à la banque est de 3,5 millions. Cette somme, c'était pour monter l'émission.

Réalisé par Lalla CISSOKHO
Source Walf Grand Place

Vendredi 19 Mars 2010




1.Posté par Sénégalaiseries le 19/03/2010 04:40
N'importe quoi ! Que des "sénégalaiseries"

2.Posté par DIAFARA le 19/03/2010 04:59
SALUT MATY ENVOIE TON EMAIL, JE VEUX JUSTE AVOIR TON NUMéRO DE TELEPHONE ET ON VERRA APRES ARAFAID@YAHOO.FR

3.Posté par daoro le 19/03/2010 05:48
Maty ton resonnement sonne tout faux. Vraiment tu me conviens pas!
Doro

4.Posté par sara le 19/03/2010 06:07
tu manges l argent des senegalais tu veux qu on le rembourse ou est ce que tu as mis l'argent .Vend tes biens et ton terrains et rembourse les gens je ne payerai pas pour toi sinon aide les gens qui sont pauvres ,malades et qui souffrent au senegal pour avoir la graçe de Dieu

5.Posté par Mor le 19/03/2010 06:15
Doul rek! En plus da nguey yalwane. Quelle honte.

6.Posté par Namory le 19/03/2010 08:24
Hang on Maty.

Mes precedesseurs n'ont rien compris. Elle parle de soutien moral.

Ce qui se passe au pays est degeulasse....car les autorites dirigent des gens comme Mor, Sara..qui ne comprennent rien et sont commes des moutons.


7.Posté par passant le 19/03/2010 09:35
Rien n' est clair sur cette affaire,ça ressemble à un deal raté

8.Posté par byba le 19/03/2010 09:41
bon courage maty que le bon dieu te vienne en aide

9.Posté par ouz le 19/03/2010 11:14
stl les comment pourrai je faire pour voir les photos nues des filles de la sicap liberté j'en ai vrément besoin

10.Posté par boybougraw le 19/03/2010 11:19
C'EST DOMMAGE QUE DEFOIS YA QUE DES ANES QUI FONT DES COMMENTAIRES SUR XIBAR MATY QUE DIEU T'AIDE REGLER TES PROBLEMES ET A AVOIR UNE ISSU FAVORABLE POUR TOI COURAGE TOI AU MOIN TU AS DES INITIATIVES POUR ALLER DE L'AVANT .ON EST DERRIERE TOI

11.Posté par mn le 19/03/2010 11:49
slt les gas pouvé vs m'envoyé les phtos des filles de la sicape ds ce site kdioufaye@htm.fr merci d'avance

12.Posté par Milliard le 19/03/2010 12:32
appelle père wade ou fils wade ou épouse wade

13.Posté par tase le 19/03/2010 12:55
slt maty courage la vie est ainsi fait il ya toujours des obstacles mais dieu t'aidera inchahalla parceque deugue rek moy mougne allez courage nous sommes derière toi vu que tu est une femme battante merci

14.Posté par kira le 19/03/2010 12:58
CHERS SENEGALAIS ET SENEGAALAISE,
LE COLLECTIF DES CADRES ET INGENIEURS POUR LA CONSTRUCTION DE L'AEROPORT DE BLAISE DIAGNE SONT EN GREVE POUR 72H DEPUIS HIER.
LES CAUSES SONT NOBLE:
- L'ENTREPRISE CHARGE DES TRAVAUX (SAUDI BENLADIN GROUP SBG) REFUSE DE SIGNER LES CONTRATS.
- PAYER LES HEURES SUPLEMENTAIRES (ON TRAVAILLE 48H PAR SEMAINE: LES ARABES NOUS PRENNENT COMME DES ESCLAVES).
- ON NOUS PAYE SANS BULLETIN DE SALAIRE (ILS NE VEULENT PAS KE LES SENEGALAIS SACHE LES MIETTES QU'ILS PAYENT CONTRAIREMENT à CE QU'ILS DECLARE).

FAITE PASSER LE MESSAGE.

15.Posté par DJIA le 19/03/2010 13:37
mane dé souma meunone dettes yepeu lay eponger parce que kou am diom mo nekha dimbeulé Maty boul tit dara toga seye sa seye té khar biss dina niow et on verra saches que il ya des gens qui t'aiment et te soutientent peace & love

16.Posté par soso le 19/03/2010 13:55
CEST BIZAR TON MARI BLANC NE PEUT PAS PAYER TA DETTE

17.Posté par ngoule le 19/03/2010 14:23
se quon doit dire c est les autorités qui nous dirige et qui ne font rien de juste oui c est honteu pour un pays comme le senegal ou repose serigne touba elhadji malick et bien d autre (svp les gas adounna djiaroul allakhiramerci ) et pour le blem de maty pour moi elle a entrer dans un millieu plus sombre que sa tienne

18.Posté par Dame Lo le 19/03/2010 15:01
Slt Maty je regrette de te le dire mais si tu nous parles de dignite et franchise. Je te dis que c'est faux .Parceque tu devais au moins avoir le courage d'epouser un homme noir. Car les blancs n'intéressent que le sexe pour les femmes noires et que les noires pour leur argent .Et que la religion musulmane n'accepte pas ce mariage .Arrêter d'utiliser la religion pour résoudre vos problèmes .La fierté d'une femme africaine est de connaitre sa valeur et sa culture.Tu m'as fait honteux lorsque tu favorises les occidentaux et défavorise les senegalis en considèrant comme des corrompus .J'etais l'un de tes meilleurs fans mais depuis que je sache que tu as échangé ton identité pour l'argent ,Je ne t'accepte plus .Ce que tu dois faire donc est de prendre la nationalité belge et de renoncer celle du senegal. parceque l'afrique n'a pas besoin des complexes comme vous. Que Dieu te mène vers le bon chemin.

19.Posté par Tchey Yalla le 19/03/2010 15:05
@ soso,

Qui a dit que BLANC était égal à RICHE. ça reste un humain qui rencontre des problèmes et obstacles dans la vie.

Cher(e) soso, un peu plus de discernement et d'intelligence. Sauf si tu es atteint d'un naïveté chronique et du "syndrome de l'enfermé(e)", on dirait que tu ignores ce qui se passe. Peut-être aurais-tu besoin d'un dessin?

Relis, avec beaucoup d'attention l'interview, tu te rendras compte que l'histoire de l'argent n'est rien d'autre que l'outil de diversion. Le problème est plus grave et malgré les agissements en but de l'occulter.

Un fléau à éradiquer et une tâche pas très simple pour les porte-paroles de ce qui se dit "vérité".

Tasskatou khibar yi à vos plumes, neu deuggueu siw.

Li moy deug.

Bon courage Maty.

20.Posté par Tchey Yalla le 19/03/2010 15:14
J'y crois pas. J'y crois pas. J'y crois pas.

Il existe encore des personne qui se font des clichés, des idées arrêtées des mariages mixes et qui se font de surcroit JUGE nommé de Dieu. Qui t'a dit que l'Islam n'accepte pas ce mariage ? Est-ce que tu as été dans la confidence de leur mariage pour savoir ce qui les intéresse ?

Mon cher ami, au nom de Dieu que tu mets si bien en avant, refuse toi de juger encore moins des choses que tu ignores.

Restons objectifs cela dit, pour toutes les raisons qui te suffisent, tu es libre d'être "fan" ou de ne plus l'être ou tout simplement de ne PAS l'être. Mais franchement, je suis stomaqué, étonné de savoir que ce genre de clichés existe encore.

Waw goor. Maty, tu as du pain sur la planche. Ce combat n'est pas loyal parce que deu nguey khekh (j'entends bien ce que pensent les gens de toi sur cette page parce que même si je te soutiens moralement, tout m'est inconnu, donc ...) avec des ignares et ignorants qui penseront toujours prêcher la parole .....

Encore une fois bon courage à toi

21.Posté par NDOSS le 19/03/2010 16:07
NIT DAY DIOUP WA SENEGAL DèLèN DèF LOUWOOR DIWAX LOMANE WAYè NIT AY MOY DADIALè XALISAM NGA XEUYE NèKO FOUUF F NIAAWNA

22.Posté par sarr le 19/03/2010 16:55
haa cét bien ndoss nit daye mandou mo geune thi lo guss maty d courage ets tré bonne continiation psk kou am diomnga yalla nala yalla genne thi sa probleme yi nga nek ok merci

23.Posté par passant le 19/03/2010 17:30
"Dès notre première réunion, je leur fait comprendre que je voulais des artisans qui ont déjà le visa américain et ils étaient d'accord. "

Son raisonnement sonne faux. Un artisan qui a le visa americain ca ne coure pa les rue de Dkr. Deja que ceux qui n' ont pas de visa cherchent a partir ...............

24.Posté par passant le 19/03/2010 17:30
"Dès notre première réunion, je leur fait comprendre que je voulais des artisans qui ont déjà le visa américain et ils étaient d'accord. "

Son raisonnement sonne faux. Un artisan qui a le visa americain ca ne coure pa les rue de Dkr. Deja que ceux qui n' ont pas de visa cherchent a partir ...............

25.Posté par caro le 19/03/2010 17:52
ce qui arrive à maty est vraiment mais du courage ca ira inchalla

26.Posté par Pierre le 15/04/2010 18:59
Pffff, vous parlez sur les blancs, hé bien, si nous sommes des chiens affamés de sexe, restez chez vous et ne venez pas en Europe...restez entre vous et laissez nous tranquilles!!!!!!!!!!!!!!!
Ca vous évitera de cracher votre venin sur les "chiens" blancs....Vous arrivez chez nous, la main tendue, tout sourire et demandant la charité.
Le Sénégal est un beau pays mais vous n'en ferez jamais rien, vous êtes trop fainéants.
Vous ne savez faire que critiquer et vous plaindre alors restez dans votre bousse les bougnoules

27.Posté par Fall le 31/05/2010 13:06
Si se n'été les noirs braves comme des lions lions l'Europes ne serait pas devenu ce qu'il est aujourd'hui.
Fermez vous frontière et on verras qui va perdre.

28.Posté par toubab le 31/05/2010 13:54
Je me demande pourquoi ces bravec "lions" qui savent construire et développer l'Europe, ne construisent pas et ne développent pas leurs propres pays qui en vachement besoin et encore plus que l'Europe.

Si vous étiez vraiment capables, vous auriez développé et construit vos propres pays mais vous êtes incapables. Et ça se voit.

29.Posté par biba le 02/06/2010 19:07
salut matu,
je pense que tu te fou de la république, les sénégalais ont des problèmes beaucoup plus sérieux : la santé, les enfants de la rue, les talibés, la sénélec, les innondations, la flambée des prix etc... que tes conneries- aïssatou Diop Walf et toi étaient trop autaines et vulgaire avec vos rastas vous ressemblez à des dévergondées, vous êtes nul et sans avenir foutez nous la paix -
tu as échoué à ton projet donc ai la dignité de le gérer toute seule- encore une fois ton mari belge n'a qua payer tes dettes-

30.Posté par xalass le 15/06/2010 13:10
xalass ma warou! j'hallucine, je pouvais point pensé kil y'a toujours des sénégalais aussi ignoble et sans coeur doff que doaro saro mor et tant d'autre qui s'initie dans la vie privé des PEOPLE elle meme n'évoque pas sa vie de couple guene top pp si di rallé ni ay chiens avec leur raisonnement de merdier. il y'a un réel blem au Sénégal des crapules qui sont protégés lolou moy wakh dji. ENSEMBLE AI DONT MATI Mo guene wadji.
tous PRO-mati............... maintenant vous lui tourner amoulen sakh xol. ARRÊTEZ VOS absurdité w ay et concentre vous sur l'essentiel moy ni-ou khékh INJUSTICE AK CORRUPTION. BONNE CONTINUATION MATI JE SUIS DERRIÈRE TW.............

31.Posté par ouze le 15/06/2010 18:48
Maty je suis désolé pour toi . tu sais koi ???????????????????????????????
tu viens de récolter tout ce dont tu avais semé sur show to show (2stv)
soutoureu daffa bakhe et n'oublie surtout pas qu'on est des africains.

nga bal ma akhe: yalla nalla yalla diappallé

32.Posté par police le 17/08/2010 22:32
je veux aide
Bonjour Monsieur,
je suis duboislenoir je suis la pour aide des gens qui se font arnaqué sur le net voila mon adresse : police43@hotmail.fr si vous devez envoyer de l’argent a un inconnu sur le net contact moi sur mon numéro +225 6692 4102b
[

33.Posté par aida le 17/10/2010 03:58
maty bon courage que dieu te protege . mes vous qui critike vous connaisser la vrai histoire donc stop au crapule et respecter un peu les autre

34.Posté par hachem le 30/05/2011 00:59
si ta version est vrais qu'Allah t'aide,mais vrement ce que tu dit est louche,,wanté Yallé reek khame,,mais aussi sache que si ton marie n'est pas musulman,c'est Dieu qui veut te punir,

35.Posté par International Police le 17/06/2011 02:29
International Police

Bonjour nous sommes service Interpol et nous sommes sur le net pour aider toutes les personnes ayant été arnaqué à attraper leurs arnaqueurs, être remboursé, et être dédommagé.
Si vous êtes intéressé par notre aide je vous laisse notre mail personnel nous sommes en ligne 24/24 : servicepoliceinternational@gmail.com

Merci pour votre compréhension

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés