Référence multimedia du sénégal
.
Google

Euro 2008 : Henry libère les Bleus devant la Lituanie

Article Lu 1426 fois


Euro 2008 : Henry libère les Bleus devant la Lituanie
L'équipe de France a fait un grand pas vers la qualification pour l'Euro 2008 en s'imposant, mercredi à Nantes, grâce à un doublé de Thierry Henry (2-0). Une soirée historique pour ‘Titi’ qui devient le seul meilleur buteur de l'histoire du foot français avec 43 réalisations. Ce succès est primordial dans ce groupe B, car les Ecossais avaient chuté un peu plus tôt en Géorgie (2-0). Du coup, ce sont les Bleus qui prennent les commandes du groupe. Un match nul en Ukraine suffira, à tous les coups, aux Français pour aller à l'Euro.

L'équipe de France est désormais dans une position d'attente. Une position confortable puisque les Bleus ont rempli leur contrat : remporter leurs deux matches, contre les Iles Féroé, samedi, et contre la Lituanie ce mercredi à Nantes. Les hommes de Raymond Domenech ont toujours leur destin en main et c'est bien l'essentiel. Depuis leur défaite au Parc des Princes contre l'Ecosse, les choses ont même évolué. Les Bleus n'ont plus besoin que d'un nul contre l'Ukraine, leur dernier match des éliminatoires, pour se qualifier pour l'Euro 2008. La bonne nouvelle est venue, avant le coup d'envoi du match, de Géorgie où les Ecossais, auteurs jusqu'ici d'un parcours sans faute, ont perdu (0-2).
Encore placardés favoris du groupe B lundi par le sélectionneur tricolore, les Ecossais ne sont plus dans une position enviable. L'équipe de France ne s'en plaindra pas, elle qui ne sait que trop bien qu'il ne sera pas évident d'aller gagner un match en plein mois de novembre en Ukraine. Et ce n'est pas le manque d'enjeu côté ukrainien qui y changera quelque chose. La Lituanie, elle aussi écartée de la course à l'Euro, l'a rappelé mercredi à Nantes aux Bleus : rien n'est facile pour rejoindre la Suisse et l'Autriche.

Conditionnés par Domenech, les Bleus n'en pensaient pas moins. Ils n'ont d'ailleurs pas attendu longtemps pour entrer dans leur match contre les Lituaniens. D'entrée, Ribéry, une nouvelle fois le chef d'orchestre du jeu français, touchait ainsi du bois après avoir mis Karcemarskas à contribution (2e). Domenech a longtemps regretté que cette frappe du Munichois ne trouve pas les filets adverses. Car Thuram et les siens ont ensuite poussé sans inscrire ce fameux but libérateur avant la mi-temps. Malouda trouvait lui aussi les montants du but adverse (16e), tandis que Gallas, finalement titulaire, voyait sa tête repoussée par le gardien adverse sur un coup franc de Ribéry (22e). Associés aux avant-postes, Henry et Benzema rataient quant à eux chacun à leur tour la cible (33e et 38e). Bref, une domination sans partage qui n'empêchait pas les Lituaniens de faire parcourir un frisson dans les tribunes de La Beaujoire déjà ouverte à tous les vents. Mais Landreau, chaudement accueilli par son ancien public, était lui aussi sauvé par ses montants sur une frappe enroulée de Ksanavicius qui s'était joué d'Abidal et Toulalan (19e).

Au retour des vestiaires, le scénario restait identique. Cette fois, Henry se chargeait d'allumer la première mèche. Mais Karcemarskas était une nouvelle fois sur la trajectoire du ballon (50e). Ribéry s'essayait à son tour sans trouver le cadre (61e). Le temps commençait alors à presser pour cette équipe de France. Alors qu'Henry butait une nouvelle fois sur le gardien lituanien, Domenech se décidait à lancer dans la bataille Ben Arfa, auteur samedi d'un but pour sa première apparition sous le maillot bleu. Ce dernier ne tardait pas à se manifester, mais restait trop court sur un centre de Ribéry (76e).

Qu'importe, le Lyonnais, bien servi dans la profondeur par Ribéry, se chargeait d'offrir à Henry le but de la délivrance. Le Barcelonais ne tremblait pas pour ouvrir la marque et inscrire son 42e but en Bleu, le nouveau record de but en sélection devant Michel Platini (79e, 1-0). Et comme pour mieux s'affirmer comme le nouveau détenteur de ce record, Henry, dans la foulée, continuait son action sur un ballon initialement destiné à Benzema pour prendre toute la défense lituanienne de cours et doubler la mise (81e, 2-0).

La Beaujoire, bénie par cette soirée internationale, pouvait exploser et fêtait longuement Henry resté plus longtemps sur la pelouse pour recueillir l'ovation qu'il méritait. Le Barcelonais s'approche des 50 buts en bleu. Et l'Euro, qui se rapproche à grand pas, l'aidera peut-être à passer ce cap.

Laurent DUYCK (Sports.fr)

Article Lu 1426 fois

Jeudi 18 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State