Référence multimedia du sénégal
.
Google

Entretiens Kadhafi/Wade/Déby

Article Lu 1331 fois


Le colonel Mouammar Kadhafi de Libye a eu, hier à Accra, deux entretiens séparés avec les présidents sénégalais, Abdoulaye Wade et tchadien, Idriss Déby, en marge du 9ème sommet de l’Union africaine ouvert le même jour dans la capitale ghanéenne. Les deux rencontres ont permis aux trois hommes d’Etat de se concerter et de coordonner leurs positions sur la question de la création d’un gouvernement fédéral, thème principal du sommet, selon une source officielle libyenne.

Kwame Nkrumah, Addis-Abeba 1963

« Nous voulons tous une Afrique unie, unie pas seulement selon notre conception de l’unité, mais unie dans notre désir commun d’aller de l’avant ensemble dans la résolution de tous les problèmes qui ne peuvent être mieux résolus qu’au niveau continental ».

Mouammar Kadhafi, guide libyen

« Nous sommes à la croisée des chemins et en même temps au seuil d’une nouvelle ère, avec de grandes opportunités, mais aussi beaucoup de défis à relever et de responsabilités à assumer pour l’Afrique. Nous ne devons pas, par conséquent, décevoir le peuple africain et l’avenir de notre continent en refusant d’examiner des décisions au cours du Grand débat ».

Alpha Oumar Konaré, président de la Commission de l’Ua

« Si la mutation vers l’intégration politique n’est pas faite, l’Ua restera une organisation lourde à se mouvoir, incapable d’agir à temps et donc de baliser la voie vers les Etats unis d’Afrique ».

John Kufuor, président du Ghana

« Je suis convaincu qu’à l’issue de nos travaux, nous devrions pouvoir arriver à une même compréhension du type de gouvernement continental, que nous voulons pour nous-mêmes et de la manière dont nous voulons élaborer la feuille de route avec un chronogramme pour sa mise en oeuvre ».

Cheikh Tidiane Gadio, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères

« Il faudra bien arriver à une situation de compromis pour garder la volonté d’unité continentale. On peut mette en place un mécanisme pour continuer le débat, mais ceux qui sont prêts à signer tout de suite et qui ont déjà leur plume trempée, qu’on leur permette de signer un Acte constitutif d’un Etat fédéral ou d’un gouvernement d’union et que par l’exemple, ils montrent la valeur ajoutée sur le terrain et par la pratique ».

Les journalistes interdits d’accès

Les organisateurs du Sommet d’Accra n’ont pas permis aux journalistes et autres reporters d’accéder à la salle. Ce qui a fortement irrité les confrères qui ont décidé de signer une pétition adressée aux chefs d’Etat.


Source: PANA / Le Soleil

Article Lu 1331 fois

Lundi 2 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State