Référence multimedia du sénégal
.
Google

Entretien avec Imam Mbaye Niang : 'Nous faisons face à une dégradation programmée des moeurs'

Article Lu 1517 fois

Le procès de la vidéo des danses obscènes remet au devant de l’actualité l’épineux problème des mœurs au Sénégal. Dans ce cadre, l’Imam Mbaye Niang, Secrétaire général du mouvement républicain pour la démocratie et le socialisme (Mrds), Député à l’Assemblée Nationale, nous livre son analyse sur la question. Après avoir décrié les comportements qui portent atteinte à nos bonnes mœurs, M. Niang dit n’avoir d’autre préoccupation que de placer l’éthique et la morale au cœur de nos actions sociales.



Entretien avec Imam Mbaye Niang : 'Nous faisons face à une dégradation programmée des moeurs'
Quelle analyse vous suggère l’état des mœurs au Sénégal ?

Nous assistons aujourd’hui à une dégradation inquiétante de nos mœurs, à un effondrement de nos systèmes de valeur qui sont le fondement de notre société. La charpente qui soutient nos équilibres est en train de s’écrouler sous le poids des changements. Il faut reconnaître qu’au Sénégal, nous avons l’habitude de voir des danses qui peuvent être qualifiées d’obscènes, dans des cérémonies et séances privées. Mais actuellement ces pratiques commencent à prendre une autre tournure. Nous faisons face à une dégradation programmée des mœurs. Cet effritement de nos valeurs s’observe à travers la légalisation de la prostitution et la distribution des préservatifs aux jeunes, la diffusion de certains clips vidéo et d’émissions comme « Oscar des vacances ». Ce sont des pratiques qui encouragent la débauche dans la société. En plus de cela, l’absence d’un enseignement religieux dans le programme scolaire est de nature à fragiliser l’éducation des enfants.

Comment appréciez-vous le verdict du procès de la vidéo des danses obscènes ?

Le verdict du procès est perçu comme un consensus, mais il constitue un signal fort à l’endroit des personnes tentées par des pratiques de ce genre. Si le Sénégal est choisi pour abriter le sommet de l’Oci, c’est parce que sur le plan des valeurs, ce pays représente quelque chose. Nous devons œuvrer pour sauvegarder nos bonnes valeurs. Au niveau de notre parti, l’éthique occupe une place de choix et constitue son socle. D’ailleurs notre slogan politique le plus connu est : « Pour une véritable éthique en politique ».

Devant ce que vous qualifiez de recul des valeurs, qu’est ce qu’il faut faire pour restaurer ce qui fait la spécificité du sénégalais, une spécificité en péril?

Il faut faire en sorte qu’il y ait une prise de conscience de l’état de dégradation de nos mœurs. Ce que nous voulons d’abord, c’est que l’éthique soit la règle de conduite dans notre société.

Cette exigence doit s’imposer à l’élite dirigeante d’abord avant de s’étendre au reste de la société. Il faut que les personnes qui dirigent ce pays soient de bonne moralité. C’est aux dirigeants de montrer le bon exemple car ils doivent servir de modèle pour les jeunes générations. Il est regrettable de constater que beaucoup de dérives commencent par le sommet, avant d’atteindre le bas de l’échelle. Nous devons faire en sorte que les sanctions soient applicables à tous, quelque soit le rang social du coupable. Je pense que l’assainissement des mœurs doit passer nécessairement par la moralisation des programmes de la télévision. Par respect pour la population et par souci de l’éducation de nos enfants, certains programmes qui pervertissent nos bonnes mœurs ne doivent plus être tolérés. Surtout dans ce nouveau contexte mondialisé où les chaînes sont reçues un peu partout dans le monde en raison des canaux satellitaires. Nous devons veiller à soigner notre image de marque. Le code pénal du Sénégal prévoit de sanctionner les violations des bonnes mœurs et je crois fermement qu’il faut les renforcer ces dispositifs juridiques.

Entretien réalisé par Baye Makébé Sarr
Source: African Global News

Article Lu 1517 fois

Mardi 9 Octobre 2007





1.Posté par salambaye le 09/10/2007 10:37
vous etesd tous complices vous les responsables religieux.....rewou teranga rewou teranga lolou ngen wara setate.....hospitalitè jusqu à accepeter n'importe quoi n'importe qui....moi je pense que votre silence a ete tjrs complice....les marabouts ne parlent que d'affaires...les musulmans a ce que je voisd dimissionent petit a petit...les radions aussi sont complices....l'islam n a plus d'avenir au senegal... c sùr....y'a trop de maslaa..

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State