Référence multimedia du sénégal
.
Google

Entretien Avec Youssou Ndour à paris: ''Nous sommes le premier groupe de presse du Sénégal''

Article Lu 11640 fois

Entre deux allers-retours à Dakar — où il « habite et retourne même pour 24 heures », il tient à le souligner, Youssou N’dour est à Paris pour quelques jours. Rencontre avec un chanteur qui se veut « trait d’union » entre l’Afrique et le reste du monde.



Entretien Avec Youssou Ndour à paris: ''Nous sommes le premier groupe de presse du Sénégal''
Vous apparaissez dans une campagne vidéo conçue par le gouvernement espagnol pour dissuader les candidats africains d’émigrer vers l’Europe. Pourquoi cette intervention ? Ces jeunes qui prennent des bateaux en pensant qu’ils vont trouver l’eldorado en Espagne ou en Italie ont tort. Dans le débat de l’immigration, on peut s’interroger sur qui porte la responsabilité de ce qui se passe. Le gouvernement local ? Le pays qui accueille ? Toutes ces questions sont discutables mais moi, je ne suis pas d’accord avec ces migrants. Il n’y a aucune raison de risquer sa vie comme ça.

Au Sénégal, vous êtes le propriétaire d’un groupe de médias, qui comprend un journal et une radio (Radio Futurs Médias émet sur la bande FM émissions et journaux en français, woloff et pulaar). Pourquoi ?
J’ai créé ce journal et cette radio il y a quatre ans. Au départ, c’était un petit projet, très modeste, et au final, le succès est là : aujourd’hui, nous sommes le premier groupe de presse au Sénégal et le groupe emploie 120 personnes. Pourquoi j’ai fait ça ? D’une part parce que c’est une manière de participer à la lutte contre le chômage, de créer des emplois. Je suis quand même quelqu’un qui travaille partout et qui gagne un peu d’argent alors, pour moi, c’est une manière d’investir et de participer. D’autre part, les médias doivent être en première ligne pour parler des conflits et des problèmes : ils permettent aux populations de s’informer, et donc, de mieux se faire une opinion.

Sur votre radio, n’êtes-vous pas tenté de favoriser la diffusion de votre musique plutôt que celle d’un autre artiste ?

Tout sauf ça ! Je n’ai rien à voir avec la programmation de la radio ni le contenu du journal. Je l’écoute et le lis comme tout le monde, de loin. Je peux rester six mois sans mettre les pieds dans les locaux. Je laisse des professionnels s’en occuper. Et quand Radio Futurs Médias a besoin de m’interviewer, pour moi, c’est beaucoup plus difficile d’y aller que sur les autres radios.

La comédie musicale « Kirikou » se joue en ce moment à Paris. Comment vous êtes-vous retrouvé à en composer la musique ?

« Kirikou » provient d’un conte guinéen et a passionné le monde entier. Je considère cette œuvre comme mon bébé parce que j’ai été à l’origine du projet avec Michel Ocelot (le réalisateur du film). Il m’a envoyé le script, puis est venu à Dakar. On est resté longtemps ensemble, j’ai écrit la musique et ai aidé à trouver les acteurs. Aujourd’hui, je suis très fier du succès de « Kirikou » et de tout ce que « Kirikou » a apporté au dessin animé.

Vous jouez un rôle dans « Amazing Grace », un film de Michael Apted, sorti aux Etats-Unis en février 2007. C’était votre première expérience cinéma ?

Oui, et c’était une très belle expérience. Le réalisateur voyait dans ce rôle de Oloudaqh Equiano quelque chose de symbolique. Car le personnage et moi-même avons des ressemblances. Physiquement d’abord mais également dans les combats. Lui dénonce l’esclavage dans le film et moi, d’une certaine manière, c’est ce que j’essaie aussi de faire avec ma musique et mes engagements.

(Propos recueillis par Alice Antheaume )
Source: Infosen

Article Lu 11640 fois

Lundi 15 Octobre 2007





1.Posté par nagoumé le 15/10/2007 09:56
Si notre gouvernement n'est pas capable de retenir les jeunes, notre Youssou est lâ pour aider !!!!!!!!!

2.Posté par mbokk le 15/10/2007 11:00
LAISSEZ TOUS ET RETOURNEZ VERS DIEU ET SES PROPHETES ET SES HOMMES COMME DIEU L A DIT CROYEZ VOUS QUE JE VOUS AI CREER POUR S AMUSER VISITEZ WWW.MAJALIS.ORG ET ISLAMWEB.COM

3.Posté par DEUGEUNETANE le 15/10/2007 12:17
JE DIS TOUT SIMPLEMENT QUE YOUSSOU EST UN GRD HOMME . COMME L ETAT N EST PAS CAPABLE DE TROUVER UNE SOLITION PEU ETRE AVEC YOUSSOU ON TROUVERA UNE OU BIEN DES MOYEN DE DISSUADER CES CLADESTINS . DISONS QUE REUSSIR NE VAUT PAS RISQUER SA VIE ?

4.Posté par NDIAWS le 15/10/2007 12:50
pas de désinformation car votre groupe de presse est certe important mais il n'est pas le plus grand et j'en suis désolé car il est composé d'un journal, d'une radio et d'une imprimerie comparé à walf qui est composé de 3 quotidiens, de 3 trois radios à dakar, de stations régionales, d'une télé et d'une imprimerie;

5.Posté par lunedor le 15/10/2007 13:30
You est un grand il est exemplaire il est engagé sur ce qu'il fait pour la jeunesse youssou fait partie de ces hommes qui symbolysent le développement le combat la réussite l'espoir. Un Youssou NDOUR vaut mieux que (20 Senghor,40 Abdou DIOUF, 10 Abdoulaye WADE ensemble). Donc il pèse lourd pour ce continent et trés lourd même pour le pays de la térangua.
Quand wADE dit que partout où il passe à travers le monde avec ses interminables voyages, on lui demande chaque fois YOUSSOU. Peut être que WADE ne connait pas Youssou NDOUR mais le monde le l'estime bien c'est une réfférence. KOFFI OLEMIDE dit avoir été impréssionné par YOUSSOU NDOUR pour sa présence sur la scéne internationale. Mandella l'adore bien et déclare que YOU est l'un des plus dignes ambassadeurs du continent.Donc YOU c'est la fierté. Malheureusement au sénégal les gens attendent jusqu'à ce que tu meurt pour se rendre compte de qui est tu vraimment.c'était le cas de NDONGO LO.
Si on est pas de mauvaise foi faut vraimment reconnaitre que YOU est l'un des olus grand sénégalais de tous les temps.
C'est un grand homme donc rendons à you ce qui appartient à you.
YOUSSOU NDOUR FOREVER/ YOUSSOU NDOUR law ba faw

6.Posté par samba le 15/10/2007 15:33
Pourquoi vous journalistes, vous ne posez pas des questions concernant le projet Joko Internet pour tous (initié par Youssou Ndour... Adama Sow...)Où sont les centaines d'ordinateurs que HP avait donné, l'argent que la CRDI avait injecté dedans, c''est dommage... j'ai participé activement dans ce projet, non pas pour se sucrer mais pour apporter mon aide à ma manière mais au finish nada... allez à la médina à ngaraf et demandez un certain Abdou Dial... il a en possession une copie du business plan... Joko c'était l'idéal pour lutter contre le chômage mais aussi pour participer à la réduction du gap numérique, si cher à notre président... les bonnes idées sont là, les hommes qu'ils faut sont là, alors pourquoi ça ne bouge pas... parce que les plus nantis te donnent la tête et retirent la bouche... God Bless Senegal... Wa médina on the keyboard... In despite all I wish God luck to You.... Massar

7.Posté par ndongali le 15/10/2007 15:56
moi je vis en Italy mais au senegal je vois que les jeunes s'affrontent des diffucultés insuportables c'est cela qui leur poussent à prendre les pirogues pour traverser les oceants poutant j'entends qu'on parle toujours des millards pourquoi on ne peut creer des emplois avec ces millards et de subventionner la vie?je pense que si on faisait comme youssou ndour cela va finir.

8.Posté par mbaye mboup le 15/10/2007 20:03
Encore le baye fall de YOU .You est quelqu'un qui fait parti pour le dévelopemnt du pays et méme pour l'afrique. Le continet a besion des gens comme you

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State