Référence multimedia du sénégal
.
Google

Enregistrement de « Penc mi » Issa Pouye crache ses vérités à Gaston Mbengue

Article Lu 1941 fois

La prolongation des combats du dimanche continue. Hier le second face à face s’est déroulé à la 2stv dans l’émission « Penc mi », animée par Bécaye Mbaye. Occasion saisie par Issa Pouye pour manifester son mécontentement vis-à-vis du promoteur. Selon lui, avant même le combat, ce dernier affichait sa préférence. Ce qu’il n’a pas manqué de manifester car « après le combat, Gaston Mbengue est venu soulever le bras du vainqueur ».



Après les combats du week-end, les prolongations entre les lutteurs et le promoteur ont eu lieu. Et le dernier face-à-face s’est déroulé hier à 2stv dans l’émission « Penc mi», de Bécaye Mbaye. En effet lors de cette émission, Issa Pouye- l’adversaire de Bala Gaye II- a vidé son sac sur Gaston Mbengue qui, d’après lui, est coupable de favoritisme avant même le combat. «Après le combat, c’est Gaston qui, à la place de l’arbitre, a levé la main de mon adversaire. Pour ensuite l’épauler et le conduire droit vers la presse. Et vous trouvez normal que le promoteur qui a organisé le duel se comporte ainsi ?». Cette remarque est tombée comme une gifle sur le promoteur qui n’a pas tardé à riposter «Si j’ai agi de la sorte, c’est parce que Bécaye Mbaye m’avait chargé de l’amener afin qu’il parle à la presse. À ce que je sache, je n’ai pas de parti pris. Je ne suis avec personne ». Malgré la tension qui régnait dans la salle, le vainqueur d’Issa Pouye a tenu à féliciter son adversaire. Pour lui cette victoire lui ouvre beaucoup de perspectives. Et si son entourage l’accepte, il est prêt à affronter n’importe quel lutteur. « Je suis dans la lutte et je compte y faire carrière». Issa Pouye de lui emboîter le pas. «J’ai toujours donné aux jeunes leur chance. Pourquoi donc les grands ne veulent-ils pas me donner ma chance?». Yékini Junior, quant à lui, est toujours sous le choc de sa défaite car jusqu'à présent il n’arrive pas à digérer. «Après ma défaite, j’ai réalisé que nul ne pouvait gouverner éternellement, je pensais que je ne serais jamais vaincu». Tapha Tine, de son côté, savoure sa victoire et met le tout sur le compte de Dieu.

MAME FAMA GUÉYE (Stagiaire)
Source: L'observateur

Article Lu 1941 fois

Vendredi 3 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State