Référence multimedia du sénégal
.
Google

Engagements financiers des Etats-Unis au Sénégal : le fils du président compromet tout

Article Lu 12100 fois

XIBAR.NET (Dakar, 06 Février 2010) - Le président de la République, Abdoulaye Wade, s’est entêté à imposer aux Sénégalais son fils, Karim Wade. Mais, celui qu’il croit être le seul surdoué, avant ou après lui, n’est en fait qu’un maître chanteur aux yeux de la Maison blanche. Une certification qui compromet, en particulier, l’utilisation des 270 milliards que le pays de l’Oncle Sam était prédisposé à verser dans la sébile du Sénégal.



Engagements financiers des Etats-Unis au Sénégal : le fils du président compromet tout
Le président Wade s’était forcé à faire la paix des braves avec la presse et à laisser étaler sur la place publique, par l’Armp, l’oligarchie financière de son régime. Il jouait son numéro de bonne gouvernance financière et de respect des libertés démocratiques dans un unique but : endormir la vigilance des Etats-Unis d’Amérique pour disposer des 270 milliards de francs Cfa que ce pays destine au Sénégal, à condition qu’il respecte les règles de transparence économique et politique. Mais son fils est venu tout gâcher.

Le couteau qui tue vient toujours du proche, comme le rappelle l’adage wolof. Karim, qu’il couve, adore et écoute a faussé tous ses calculs par ses agissements : affublé, depuis le début du régime de l’alternance, du sobriquet de « monsieur 10 % », qu’il exigeait pour faire accéder ses contacts auprès de son père de président, il portait un autre masque : celui de maître chanteur. Il a été découvert par la maison-mère de l’opérateur de téléphonie mobile au Sénégal, Tigô : Millenium international cellular. Il avait exigé qu’elle débourse 100 milliards de nos francs pour continuer à opérer dans le pays. Une demande honteuse et illégale, qui a été transmise à la secrétaire d’État américaine, Mme Hillary Clinton. Ainsi, la Maison Blanche, qui observait avec méfiance le régime libéral depuis que le président Wade avait tenté de corrompre un agent du Fonds monétaire international, a bloqué les 270 milliards de francs Cfa du Mca prévus pour le Sénégal. Or, Wade comptait bien sur cette manne financière pour acheter les voix afin de décrocher un troisième mandant à la tête du Sénégal.

Les Américains n’ont plus confiance aux autorités libérales sénégalaises. Ils savent qu’il y aura forcément détournement d’objectifs. Pour eux, les agissements du fils de Wade confirment que
le Gouvernement sénégalais n’est qu’une façade ; même le ministre de l’Économie et des finances n’existe que de nom : c’est Karim Wade qui régente le pays. Sinon, comment comprendre que n’étant même pas ministre lors des faits, qui remontent en 2008, que Karim Wade, à l’époque président de l’Anoci, réclame de l’argent à une société qui ne doit des comptes qu’au département que gère Abdoulaye Diop ?

Les Américains sont encore offusqués de l’intervention de Ousmane Sy, fils de l’ancien ministre et ami de Wade, Cheikh Tidjane, pour venir à la rescousse de Karim. Comment un responsable chargé des Techniques de l’information et de la communication à la présidence, qu’il est, peut-il négocier une somme quelconque avec une multinationale, se demandent les Yankees.

La boulimie financière des Wade ulcère l’administration américaine. Elle va coûter au Sénégal, qui avec les milliards du Mca allait pouvoir disposer de routes et booster son secteur primaire. Depuis qu’il a été informé de la nouvelle, le président Wade est K.o debout. C’est cette douche froide que lui a infligée son fils qui fait qu’il a différé le lancement des activités marquant le cinquantième anniversaire de l’indépendance du Sénégal. C’est la même raison qui fait qu’il s’est barricadé au palais depuis son retour du sommet de l’Union africaine qui se tenait à Addis-abeba, en Éthiopie.

Le président Wade est désemparé devant un fils qui compromet tous les efforts qu’il déploie pour le porter au sommet. La famille Wade est comme endeuillée, confie bon nombre de ses proches. Mais, poursuivent-ils, Karim lui se comporte comme si de rien n’était ; d’autant que son père a du mal à lui signifier sa gaffe, encore moins à lui faire des remontrances.

La Redaction

Article Lu 12100 fois

Samedi 6 Février 2010





1.Posté par boytown le 06/02/2010 07:36
Non mais boy bi sonal naniou, mais leppak bayam. Kouko khol khamni cancre bou bonne le.

2.Posté par GNOOL KOM KERIGNE le 06/02/2010 10:07
je sais si les senegais ne parviennent pas a laretter avant quil ne soit tros tard, ça risque encore de chauffer

3.Posté par matel le 06/02/2010 10:36
karm est un porte malheur ;que beaucoup de seneglais ne se rendent pas compte;tout ce qu'il touche ou qui le touche devient misérable tot ou tard.Des signes de ces gaffs sont visible depuis qu'il est venu au senegal.c'est trés tiste pour son pére qui vraiment avait bossé pour en arriver là

4.Posté par DIALLO le 06/02/2010 10:49
Si cette information se confirme se serait un très grand domage pour le Pays ....et les conséquences devront être tirées ....

Salut

5.Posté par deug le 06/02/2010 11:01
Doul rek

6.Posté par kourelkara le 06/02/2010 11:58
Audio Point de presse tenu par le Guide et Leader du MMUD et du PVD lors du magal de Touba 2010

sur:http://www.karacom.org/index.php?option=com_content&view=article&id=147:point-de-presse-tenu-par-le-guide-du-mmud-et-du-pvd-cheikh-ahmadou-kara-mbacke-le-jour-du-magal-de-touba-2010-&catid=44:grand-magal-de-touba-2010

Audio Point de presse tenu par le Guide et Leader du MMUD et du PVD lors du magal de Touba 2010

sur:http://www.karacom.org/index.php?option=com_content&view=article&id=147:point-de-presse-tenu-par-le-guide-du-mmud-et-du-pvd-cheikh-ahmadou-kara-mbacke-le-jour-du-magal-de-touba-2010-&catid=44:grand-magal-de-touba-2010


Audio Point de presse tenu par le Guide et Leader du MMUD et du PVD lors du magal de Touba 2010

sur:http://www.karacom.org/index.php?option=com_content&view=article&id=147:point-de-presse-tenu-par-le-guide-du-mmud-et-du-pvd-cheikh-ahmadou-kara-mbacke-le-jour-du-magal-de-touba-2010-&catid=44:grand-magal-de-touba-2010
http://www.karacom.org/index.php?option=com_content&view=article&id=147:po...

7.Posté par auteur le 06/02/2010 12:55
kurelkara, vous êtes vraiment bizarres. Vous faites souvent hors sujet. C'est comme si vous ne réfléchissez pas. C'est inquiètant pour des jeunes qui devraient avoir un esprit critique et avoir une responsabilité dans la vie. On parle des problèmes cruciaux du pays, vous nous cassez les tympans avec votre guide plus politicien souteneur de Wade que marabout respecté de tous.
Vous ne connaissez pas certainement votre guide, il a tous les défauts du monde.
Il y a des choses qui ne sont pas bons à dire, mais un jour viendra pour le démasquer.
Allez faire votre annonce de misérables ailleurs et surtout évitez de faire hors sujet. beaucoup d'internautes l'ont constatés, les conditions de vie des sénégalais et la manière dont le pays est dilapidé ne vous intéresse guère, on le comprend. Mais de grâce, ne nous tympanisez pas avec votre numéro un spécial.

8.Posté par tidiane le 06/02/2010 13:09
il va ruiner le pays ce garçon mais les elections c'est pour bientot

9.Posté par kilobanane le 06/02/2010 13:29
la redaction doul rek guene di def fanculo!!!!lachez nous les baskets avec karim et wade

10.Posté par Nadine le 06/02/2010 13:58

Tout ce raconte le site xibar.net sur la personne de Karim Wade n'est rie d’autre que du pur mensonge inventé de toutes pièces.
D'ailleurs, tout le monde sait que Karim Wade est devenu un fonds de commerce de la part d'une certaine presse privée locale.
Eh, oui, il faut juste faire un article sur Karim Wade pour le journal s'achète comme de petits pains.
Cette presse privée sénégalaise sans qu’elle s’en rendre compte fait la promotion dans le bon sens de Karim Wade et c'est une très bonne pour le chef de file de la Génération du Concret (Gc) dans ses ambitions politiques futures.
Ces attaques mensongères, calomnieuses et diffamatoires de l’opposition sénégalaise appuyée par une certaine presse privée sur la personne de Karim Wade ne font que le rendre célèbre et crédible aux yeux de la population sénégalaise et même aux yeux du monde entier.
Karim Wade est un homme politique de fait et même incontournable dans le paysage politique sénégalais que cela n’en déplaise à ses détracteurs.

11.Posté par demba le 06/02/2010 14:18
j'ai fini avec ses gens

12.Posté par sira le 06/02/2010 18:13
arretez vos bovards karim wade est nul et fait trop de mal au senegal tout ce quecris XIBAR net se verifie lisez la presse local cest depuis les etats unies que linfo arrive ecrit par un americain tout le monde sait que xbar est fiable jespere quil continuera sur sa lancee pour un senegal juste

13.Posté par sadakhta le 07/02/2010 01:00
le senegal ne sera jamais dirige par des gorjiguen,apres la fin de regne du franc macon.si les marabouts existent au ils nont ka reagir

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State