Référence multimedia du sénégal
.
Google

En visite dans la banlieue: Pape Samba Mboup remet 36 millions aux populations des zones inondées et inondables

Article Lu 1775 fois

Une délégation de la Présidence de la République conduite par le Chef de cabinet Pape Samba Mboup a effectué une tournée de deux jours au niveau des zones inondées et inondables de la banlieue. L'objectif de la tournée est de remettre une assistance financière symbolique du Président de la République aux populations desdites zones



En visite dans la banlieue: Pape Samba Mboup remet 36 millions aux populations des zones inondées et inondables
En effet, c'est une somme globale de trente six millions qui a été distribuée aux populations. «Le Président de la République a vu des jeunes en train de s'activer pour amoindrir les dégâts liés aux inondations et il a pris la décision d'apporter cette symbolique assistance qui pourra servir à acheter des outils dont l'utilisation peut faciliter leur travail». Pape Samba Mboup avait à ses côtés Alioune Diop directeur de cabinet politique adjoint du chef de l'Etat et Boubacar Bâ directeur adjoint de l'office des emplois des jeunes de la banlieue (ofejban). Durant les deux jours, la délégation a tour à tour visité Djeddah Thiaroye Kao, Médina Gounass, Pikine-Est, Tivaouane Djaksao. Quatre étapes, avec une enveloppe de quatre millions remise à un délégué de quartier à chaque passage. Au deuxième jour, les étapes de Guinaw Rail Sud et Guinaw Rail, Thiaroye Gare, Malika-Yeumbeul-Sud-Yeumbeul Nord, Keur Massar et enfin Diamaguène et Sicap Mbao ont été faites par la délégation. Globalement une enveloppe de vingt millions a été distribuée le deuxième jour. Au cours de ses interventions, Pape Samba Mboup a déclaré que l'argent n'est destiné ni à aller dans les poches ni à servir à l'achat de sacs de riz". Poursuivant son propos, il fait remarquer que "si l'argent avait été remis aux politiciens, c'est sûr qu'il n'arriverait jamais à destination". C'est la raison pour laquelle, a précisé le ministre chef de cabinet du président de la république: "nous avons procédé de cette manière". Toutefois, malgré cette assistance financière qui leur a été transmise, les populations ont remis des doléances à la délégation relatives à la nécessité de construire des canalisations. "Seule solution définitive à l'inextricable équation des inondations", ont clamé les habitants. En effet, le curage de caniveaux, ainsi que toutes autres initiatives à développer dans le sens de prévenir d'éventuelles inondations sont prévues dans le cadre cette symbolique assistance du Chef de l'Etat.

Dieynaba Samba Sow
Source 24H Chrono

Article Lu 1775 fois

Mardi 7 Juillet 2009





1.Posté par Diaxle le 07/07/2009 10:55
Les grandes manoeuvres en vue de 2012 ont déja commencé. distribuer de l'argent pour amadouer les populations et se faire réélire. N'est -il pas plus simple pour le chef de l'état s'il se soucis tant du bien être des populations des zones inondable de mettre en place un véritable plan d'assainissement de ces zones. Vous me direz que cela coute cher, mais l'investissement n'en vaut il pas la peine pour la bonne santé des populations? C'est juste une question de priorité, l'argent deverssé par ci et par là, ou celui des voyages et da la refection de l'avion présidentiel aurait bien pu servir à financer ces projets

2.Posté par SARR le 07/07/2009 15:18
Le calvaire que vit les populations des zones inondables et inondées n'est pas conjoncturel, il est plutôt structirel.Ceux qui habitent dans ces zones souvent inconstructibles parceque inondables n'ont pas besoin d'argent pour que les autorités locales chargéees de le gérer se servent d'abord sans aucun contrôle sachant par avance l'impunité qui régne dans le microcosme du pouvoir.
L'etat doit penser les voies et moyens pour trouver des solutions .
Déguerpir tous ceux qui sont logent dans des zones comme Dalfort qui n'est rien
d'autre que les Niayes qui constitue une bande de terre qui va de Pikine à la région du fleuve.Faire une étude pour la canalisation des eaux de pluie et des eaux usées.Apportées 36 millions pour faire quoi acheter des balais et des pelles n'est pas la solution. Ils sont coutumiers du rafistolage et d"achat de consciences
Trouver les remédes pérennes à cet hécatombe ne les font bouger c'est plutôt un
moyen de d'arroser les têtes de flies pour récolter des voix aux prochaines élections
et sauvegarder leurs privilléges.

3.Posté par talibe le 07/07/2009 15:31
regarde moi cette persnne lanlay diarign si governemant bi ak senegal ne peu fair rien rien. seul pour recupère le l argants waye nityi gnoo toogn sen boppa

4.Posté par Marietou le 07/07/2009 15:38

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State