Référence multimedia du sénégal
.
Google

En route pour la CAN 2008 - Matches amicaux contre le Mali et le Maroc : Les « Lions » à Paris pour lever les dernières incertitudes

Article Lu 1417 fois


En route pour la CAN 2008 - Matches amicaux contre le Mali et le Maroc : Les « Lions » à Paris pour lever les dernières incertitudes
Qui effectuera le déplacement de Tamale lors de la CAN 2008 de football ? L’encadrement technique des « Lions » devrait avoir plus qu’une idée sur la liste de ses 23 pour la phase finale à l’issue des 2 rencontres amicales de Paris où le regroupement de l’équipe nationale débute ce jour.

Ce mardi débute à Paris un regroupement assez original des « Lions » puisque devant déboucher sur 2 matches amicaux, samedi prochain contre les « Aigles » du Mali à Colombes et le mercredi 21 novembre à Créteil face aux « Lions » de l’Atlas » du Maroc. Une double échéance qui justifie que le sélectionneur national Henri Kasperczak ait convoqué 26 joueurs, même s’il apparaît que certains d’entre ces derniers pourraient ne pas être fonctionnels. Tels El Hadj Diouf, blessé et absent des rangs de son club anglais de Bolton, le week-end dernier, face à Middlesbrough ; et Abdoulaye Diagne Faye (Newcastle, en Premiership anglaise) et Boukhary Dramé (Sochaux, L1 française), tous deux sortis en cours de match pour cause de blessure.

Deux matches amicaux donc en cinq jours et contre des sparring-partners de qualité ! Il n’y a rien de tel pour l’encadrement technique de l’équipe du Sénégal pour se faire une idée de la valeur des uns et des autres. D’autant que ce pourrait bien être là la dernière opportunité de voir à l’œuvre, et presque dans les conditions de la CAN, les candidats au voyage ghanéen de janvier - février prochain. Kasperczak avait annoncé, au lendemain de la victoire de ses troupes sur le Burkina Faso (5 - 1), en septembre dernier, et de la qualification à la phase finale (du 20 janvier au 10 février), qu’il avait en tête son groupe pour la CAN. « A moins qu’un super joueur se signale entre-temps », avait-il déclaré en substance. Ce qui n’est pas encore le cas, même si pour ce dernier double test, deux nouveaux gardiens de but (Bouna Koundoul qui évolue aux Etats-Unis et Issa Ndoye qui joue en Iran) se sont vu offrir une ultime chance d’accrocher le wagon pour Tamale, la ville septentrionale du Ghana où les « Lions » seront domiciliés dans le Groupe D, aux côtés de la Tunisie, de l’Afrique du Sud et de l’Angola. A moins que des blessures viennent contrecarrer ses plans, peut-on ajouter si l’on se fie au cas de Babacar Guèye (Metz, L1 française) qui était bien parti pour figurer sur la liste finale de 23 joueurs, mais qui devrait rater la compétition parce qu’opéré. Tout reste donc possible pour tout le monde. Et c’est apparemment lors de ces deux rendez-vous parisiens que seront levées les dernières incertitudes.

L’objectif sera donc, pour l’équipe la victoire toujours bonne à prendre surtout dans un contexte d’avant CAN où chacun jauge ses forces. Et pour nombre de joueurs en ballotage de frapper un grand coup et pousser Kasperczak à retenir leur nom pour le Ghana.

Source: Le Soleil

Article Lu 1417 fois

Mardi 13 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State