Référence multimedia du sénégal
.
Google

En confiant les transports aériens à Farba SENGHOR : Me Wade provoque un 'crash' dans le secteur du tourisme

Article Lu 1457 fois

Le nouvel attelage gouvernemental a la particularité de revenir sur un acquis des professionnels du tourisme. Le transport aérien s’est désintégré du bouquet par la volonté du chef de l’Etat.



En confiant les transports aériens à Farba SENGHOR : Me Wade provoque un 'crash' dans le secteur du tourisme
Le Sénégal avait une meilleure visibilité sur les marchés émetteurs grâce à une démarche intégrant le transport aérien et le tourisme. Et en s’offrant un ‘bouquet’ promotionnel intégré, lors des Salons européens du tourisme, notre pays s’était donné les conditions d’une lecture plus exhaustive de toutes ses activités touristiques et aéroportuaires.
Aujourd’hui, tel ne semble plus être le cas. Au grand dam des professionnels du secteur, qui s’étaient battus pour que le transport aérien et le tourisme soient logés dans un même département ministériel. D’autant plus que cette intégration des activités était bénéfique pour le secteur du tourisme. Un secteur qui, par lui-même, est une activité de synthèse comportant, outre le produit, la qualité du produit, la destination du produit, tout le plateau infrastructurel qui le dynamise et le sécurise.

Sous ce rapport, le pavillon du Sénégal drainait toujours du monde grâce à une présence fort remarquable des activités liées aux transports aériens, à côté de celles touristiques.

Une présence du reste très appréciée par les professionnels et les différents opérateurs européens, séduits par le modèle sénégalais, qui ont eu à exprimer leur satisfaction du format compact des espaces d’échanges du Sénégal. De bonnes dispositions prises alors par la tutelle (ministère du Tourisme et des Transports aériens). Ousmane Masseck Ndiaye avait su convaincre le président Wade de la nécessité de faciliter l’intégration de ces deux secteurs. Ainsi était le Sénégal dans toutes ses composantes touristiques, en un seul module homogène, attractif, solidaire et incitatif.

Dans tous les pays du monde, le transport aérien accompagne le développement du tourisme. L'aérien est donc vital pour la promotion du tourisme qui demeure un des principaux leviers de notre économie. ‘Aujourd’hui, nous craignons que tel ne sera plus le cas, avec la désintégration opérée lors de la dernière formation du gouvernement. Le tempérament de M. Farba Senghor ne va pas avec le développement du secteur du tourisme par le biais du transport aérien’, croit savoir un professionnel établi dans la station balnéaire de Saly Portudal.

La première lecture faite dans le cas de cette désintégration est que le nouveau ministre des Transports terrestres et des Transports aériens est du parti du président Wade (le Pds). Sa collègue du Tourisme est de l’Urd de Djibo Kâ. Et comme les transports aériens constituent une mamelle financière, il valait mieux les confier à un proche, semble dire ce professionnel. Mais, s’empresse-t-il de préciser, le chef de l’Etat devait aussi se soucier de ce schéma intégrateur qui avait déjà commencé à porter ses fruits.

Le Sénégal avait su se présenter une image reflétant la diversité de son offre touristique. L’Administration déléguée de l’Asecna, l’Agence nationale de l’aviation civile du Sénégal (Anacs) et la Haute autorité de l’aéroport Léopold Sédar Senghor se faisaient représenter dans les Salons mondiaux du tourisme. Ces services en profitaient pour montrer au public la place du transport aérien dans la politique de développement touristique du Sénégal. L’accent avait été toujours mis sur la politique de sécurité de l’aviation civile.

Le Sénégal avait davantage fait connaître ses produits touristiques pour mieux vendre sa destination, grâce surtout à ce ‘bouquet’ promotionnel. Dans ce cadre, certains opérateurs du transport aérien comme les compagnies Air Europa, Godair, Espanair, Air Madrid, etc., avaient manifesté un intérêt particulier pour le Sénégal. Ils n’avaient plus besoin de taper à la porte de deux ministères pour conclure un accord de partenariat.

Johnson MBENGUE
Source: Walfadji

Article Lu 1457 fois

Mardi 26 Juin 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State