Référence multimedia du sénégal
.
Google

Emplois pour la banlieue : Une arnaque pour se faire réélire

Article Lu 11266 fois

XIBAR.NET (Dakar, 1er Décembre 2009) - D’ici le scrutin présidentiel, le président sénégalais, Abdoulaye Wade, n’a qu’une idée en tête : obtenir un troisième mandat. Ainsi, il casquera quelques milliards pour offrir des emplois temporaires aux jeunes de la banlieue. Hélas, ils ne dureront que le temps de sa réélection.



Emplois pour la banlieue : Une arnaque pour se faire réélire
Me Abdoulaye Wade est prêt à tout pour être aux commandes des destinées du Sénégal. C’est une question de survie, voire de sécurité de son fils et de ses proches, dont « beaucoup iront en prison » s’il est défait au prochain scrutin présidentiel. Ainsi, il est revenu de la Corée, dont les ouvriers et ingénieurs ont construit sa statue de « la renaissance africaine ». Les autorités de ce pays sont passées à la caisse, pour ne pas perdre le juteux marché sénégalais. Ainsi Wade agite des emplois pour la banlieue. Il avait promis, il y a deux ans, à ses jeunes les « très grands projets » (Tgp). Depuis, rien . Candidat à sa propre succession, il va passer à l’action et à une échelle plus large. Il avait fait réparer son avion avec 35 milliards de francs Cfa et tenté de soudoyer un diplomate avec près de quatre-vingt-dix millions. Il ne lui sera pas donc difficile de trouver 50 milliards de francs Cfa, auprès de ses nombreux « amis ».

D’ailleurs, il les lui faut. Car, il compte offrir à chaque famille de la banlieue un emploi. Ainsi, il a demandé à ce que des possibilités d’embauche soient explorées dans les différentes sociétés nationales sénégalaises et dans les chantiers étatiques en cours : Senelec, Sde, Autoroute à péage, chantiers de l’aéroport de Diass, monument de la renaissance, etc. Il lui faut un troisième un mandat. Et puis, il va juste recruter le temps de parvenir à cette fin. Autrement, les emplois, qu’il exige, ne seront que temporaires.

Élu, il va les résilier, comme son fils l'a fait avec les employés de l’Anoci, remerciés sans protocole, ni avertissement. Car, pour Wade il s’agit de ferrer Dakar, sa banlieue et la commune de Thiès, pour avoir un autre mandat de sept ans. Durant tout ce temps, il ne manquera pas d’arguments pour convaincre les employés temporaires de la banlieue qu’il n’avait pas d’autre choix que de les licencier, mais qu’il leur trouvera des situations à jamais stables. Il oublie qu’on « peut tromper un peuple une partie du temps, mais jamais tout le temps ». Mais, Wade est vieux. Il ne se souvient pas de cette maxime.

La Redaction

Article Lu 11266 fois

Mardi 1 Décembre 2009





1.Posté par Carl le 01/12/2009 20:16
Il faut etre vraiment fou pour voter pour ce vieux fou.

2.Posté par fatou fatou le 01/12/2009 22:42
a decouvrir absolument

3.Posté par aliounne le 02/12/2009 00:14
IL FAUT ETRE VRAIMENT CINGLER.. POUR VOTER POUR CE VIEUX FOU OU POUR SON FILS....
a voir ce site
www.reveilsenegal.net
Aline

4.Posté par aliounne le 02/12/2009 00:18
Senegalaisn'etes vous pas surpris que notre cher presi.. n'etait pas invite ou n'a pas assister au dernier sommet et conference de l'OCI... alors qu'il est le president de l'OCI... Aux dernieres nouvelles, les turques et les egyptiens... lui ont simplement prier cher Presiend Wade... cher Franc Macon PRIERES DE NE PAS VENIR ASSISTER....
Et ce fut ainsi....

IL FAUT ETRE VRAIMENT CINGLER.. POUR VOTER POUR CE VIEUX FOU OU POUR SON FILS....
a voir ce site
www.reveilsenegal.net
Aline

5.Posté par moussa le 02/12/2009 08:24
wade en tand que voyou......croit pouvoir leurrer le peuple..........en les ppromettant l impossible...........

6.Posté par right le 02/12/2009 10:45
Ceux qui voteront pour wade et karim seront considérés comme des traites des défaillants parce que bilay walay wade a montré ses limites il ne nous arrange plus
nous sommes des jeunes et nous tenons l'avenir du pays entre nos mains
nous devons combiner nos forces pour battre ce vieux hypocrite et sa bande de voyous du pouvoir sinon ils vont bruler le sénégal bilay walay
je sais trés bien ce que je dis
right

7.Posté par salam le 02/12/2009 11:59
Mais pourquoi l' article est signé la rédaction. C' est quoi cette cagoule. Cela veut dire que vous êtes tout simplement des opposants à Wade. De grâce ayez le courage de créer un Parti ou de décliner votre militantisme dans l' opposition. Vous prenez les lecteurs comme des cons. Soyer sérieux.

8.Posté par DIOP le 02/12/2009 13:57
La banlieue est avertie des opérations de charme de Wade;après le FOBA calqué sur un potentiel électorat pour les locales passées,ça sera une nouvelle manigance avec la création d'emplois .Hélas,Wade oublie que la banlieue est toujours sous les eaux de pluie,une bonne frange de celle-ci a célébré la korité et la tabaski dans le désarroi.Alors un peu de respect pour les nombreuses familles qui luttent pour la survie,asservies par les augmentations des denrées de première nécessité.Personne n'a confiance au vieux et ses espiègleries sont connues de tous.Malgré les speudo-retrouvailles au sommet de l'état pour le partage du butin VOLE,les tentatives de corruption ne passeront guère,la leçon du 22 mars est fraiche dans nos mémoires et s'il fallait refaire ,c'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous la rééditerons

9.Posté par NOKOSS le 04/12/2009 02:19
Karim Wade a été si aveuglé par les pétrodollars qu’il a oublié que l’Anglais, le Français et l’Espagnol sont les langues les plus utilisées au niveau international et dans le monde des affaires. Il a perdu de vue que ce sont les puissances occidentales qui garantissent l’économie mondiale.

Les erreurs, résultant du désir forcené du fils du président de la République à vouloir s’enrichir par tous les moyens, pourraient bien coûter au Sénégal. Car, le Port de Dakar, qu’il a livré à Dpw, est l’une des mamelles de notre économie. Le futur aéroport international Blaise Diagne de Diass est également un des espoirs financiers du Sénégal : le tourisme étant un des poumons de l’économie du pays. Dubaï Port World en faillite, c’est le Sénégal qui en pâtira. Or, le mal est déjà là. Quelle sera maintenant la réaction des Occidentaux, des opérateurs économiques et des autorités de la France qu’il narguait avec son président de père. Si Wade risque la perte du pouvoir et son fils la prison, l’économie du Sénégal, qui est la porte de l’Afrique, sera plus que contrainte de repartir à la case de départ. Autrement, le président Wade a laissé hypothéquer l’avenir des Sénégalais actuels et des générations à venir, pour le plaisir de son garçon, Karim.

La Redaction

Jeudi 3 Décembre 2009

10.Posté par NOKOSS le 04/12/2009 02:19
Karim Wade a été si aveuglé par les pétrodollars qu’il a oublié que l’Anglais, le Français et l’Espagnol sont les langues les plus utilisées au niveau international et dans le monde des affaires. Il a perdu de vue que ce sont les puissances occidentales qui garantissent l’économie mondiale.

Les erreurs, résultant du désir forcené du fils du président de la République à vouloir s’enrichir par tous les moyens, pourraient bien coûter au Sénégal. Car, le Port de Dakar, qu’il a livré à Dpw, est l’une des mamelles de notre économie. Le futur aéroport international Blaise Diagne de Diass est également un des espoirs financiers du Sénégal : le tourisme étant un des poumons de l’économie du pays. Dubaï Port World en faillite, c’est le Sénégal qui en pâtira. Or, le mal est déjà là. Quelle sera maintenant la réaction des Occidentaux, des opérateurs économiques et des autorités de la France qu’il narguait avec son président de père. Si Wade risque la perte du pouvoir et son fils la prison, l’économie du Sénégal, qui est la porte de l’Afrique, sera plus que contrainte de repartir à la case de départ. Autrement, le président Wade a laissé hypothéquer l’avenir des Sénégalais actuels et des générations à venir, pour le plaisir de son garçon, Karim.

La Redaction

Jeudi 3 Décembre 2009

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State