Référence multimedia du sénégal
.
Google

Émigration : les Sénégalais d’Italie laissés à eux-mêmes par l’État

Article Lu 11670 fois

XIBAR.NET (Dakar, 20 Octobre 2009) L’Italie est le pays le plus couru par la diaspora sénégalaise. Les « Modou-modou » qui y vivent contribuent à la stabilité de leur pays. Mais, ils sont laissés à eux-mêmes par les autorités du pays. Une négligence, un risque



Émigration : les Sénégalais d’Italie laissés à eux-mêmes par l’État
Chaque année, les Sénégalais vivant en Italie et dans d’autres pays injectent dans leur patrie près de six cent milliards de nos francs, soient plus d’un milliard par jour. Il y a deux ans, les mandats qu’ils envoyaient oscillaient autour de 1,5 milliards de francs Cfa par jour. Confrontés à la crise économique et financière mondiale, ils ne sont pas épaulés par les autorités de leurs pays. Pis, ils rencontrent des difficultés de toute nature pour avoir des « papiers ». Leur ministère de tutelle, le département des Sénégalais de l’extérieur, est des plus instables. Les ministres qui vont à leur rencontre sont plus soucieux d’organisations de « meetings » pour chanter les gloires du président de la République que de recueillir leurs difficultés pour leur trouver remèdes. Ils tiennent à leurs fromages. Seuls leurs fauteuils les intéressent. Pourtant, si les envois des « modou modou » ne financent pas le développement, ils règlent bien des problèmes sociaux : les dépenses quotidiennes, l’eau, l’électricité, les frais de scolarité et de transport de leurs frères ou enfants restés au Sénégal. De ce fait, ils participent à la stabilité de leur pays, où les rangs des chômeurs s’agrandissent chaque jour que Dieu fait. C’est dire que les autorités ont intérêt à les appuyer, pour ne pas courir des tensions sociales. Le régime libéral doit se souvenir que les fautes d’aujourd’hui sont les problèmes de demain. L’urgence n’est pas de disserter sur Wade, encore moins le débat. L’heure est venue pour l’État sénégalais de rencontrer les autorités italiennes et des autres pays, pour la considération et la protection de nos compatriotes. Bien des pays africains ont obtenu ce minimum. Pourquoi pas donc le Sénégal, dont les ressortissants contribuent, largement, au taux de croissance et au développement économique de l’Italie. Un tel chantier ne peut plus attendre ! Car, refoulés de l’Italie, les « modou modou » ne pourront que venir gonfler les rangs d’un pays qui compte 80 % de sans-emplois. Le cas échéant, bonjour les dégâts !

La Redaction

Article Lu 11670 fois

Mardi 20 Octobre 2009





1.Posté par Niang MILANO le 20/10/2009 12:27
Chers amis vont APR pour creer le changement que nous voulons nous Senegalais de l'exterieur et profiter de la visite de MACKY en Italie pour le rencontrer.Buona giornata a tutti

2.Posté par mike le 20/10/2009 12:37
NDEYSSANE YALNA YALLA DOLI SOUTOURA MODOUYI SONENANIOU

3.Posté par modou le 20/10/2009 13:22
le gouvernement ne fait rien pour nous emmigrès malgrè nos souffrances.le ministere des emmigrès n a pas sa raison d etre.malgrè l etat nous continueront a nous battre pour le developpement de notre pays.l etat ne se soucismeme pas de nous.dieu est partout

4.Posté par didi le 20/10/2009 13:50
il ya des immigres qui ne font rien pour le senegal
ils ne font que frimer quand ils viennent au pays, ils ne creent aucun emploi, s'occuper de sa famille , ya rien de plus normal, meme ceux qui sont restes au pays le font , il ya aucun merite, alors qu'ils arretent cette comedie;ou es l'argent qu'ils envoient au pays? qui y profitent?

5.Posté par Faye le 20/10/2009 17:53
L'immigration est un choix mais retourner au pays et essayer de tirer son épingle du jeu en est un autre. Les gouvernements occidentaux proposent des projets d'aide au retour pour les émigrés. Pourquoi pas avec l'aide de partenaires au développement sur place , ces derniers ne peuvent pas se regrouper pour créer des entités viables aptes à porter des projets de grande envergure au Sénégal qui sortent de l'ordinaire du secteur informel. Au Sénégal tout le monde est commerçant. Notre pays est un souk gigantesque.
A ma connaissance l'Italie s'est développée avec l'installation de fabriques et autres PME/PMI. Mais personne n'a confiance et ça ce n'est pas un bon point pour encourager le retour et créer les conditions d'un développement avec l'apport de ces capitaux de l'immigration et ceux des banques au Sénégal(Dieu sait qu'il y'en a).
On rabache toujours que ce sont les émigrés qui font nourrir une bonne partie des familles. Ca c'est vrai , mais il y a ceux qui sont restés ici et qui font la m^me chose mais ces gens ne sont pas considérés maintenant parce que les euros ont la côte. Il faut que l'immigration est un objectif de développement mais pas celui de survie. C'est comme cela seulement qu'elle peut créer des retombées durables et réellement positives pour le développement social du Sénégal

6.Posté par DIDI2 le 20/10/2009 18:50
DIDDDII DOUL T7 UNE CONNNE TU CONNAIS RIEN DE LA VIE DEMANDE A TON FRERE KI GALERE A PARIS ET KI NA PA DE PAPIER IL TE DIRA

7.Posté par ziczac le 20/10/2009 19:52
vaffa......niang milano

8.Posté par ciel le 20/10/2009 21:12
vous vous débrouillez soite vous restez chez vous soite vous souffrez en silence se n'est pas mon topo

9.Posté par soumaré mamadou le 10/12/2009 17:16
sincérement je crois que la meilleur solution serait de renouer avec la solidarité.les anciens ceux qui connaissent le circuit doivent aider les nouveaux.la triste réalité est qu'il a des égoiste au sein méme des senegalais d'italie

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State