Référence multimedia du sénégal
.
Google

Emigration clandestine : L'équipage largue deux malades à la mer et poursuit son odyssée

Article Lu 1485 fois

(Correspondance) - Malgré les mesures draconiennes prises de part et d'autre de l'Océan Atlantique, le phénomène migratoire continue de plus belle.



Estampillée au tout début des opérations migratoires, plaque tournante de ce phénomène pernicieux, la capitale du nord n'a jamais aussi bien porté ce qualificatif. En effet, il ne se passe plus une semaine sans qu'une affaire d'émigration ne surgisse et relègue au second plan les autres activités dans cette partie du pays. Si des départs massifs de jeunes candidats à l'émigration clandestine ne défraient pas la chronique, c'est l'arrestation de jeunes clandestins par les forces de sécurité qui fait l'actualité. Ou alors, triste spectacle, ce sont les déboires et autres malheurs de jeunes adeptes qui relancent et alimentent le débat sur ce mal qu'est l'émigration clandestine.

Le dernier exemple en date a eu lieu hier, lorsqu'en mi-journée, de jeunes clandestins de la région de Louga ont été largués par leurs compagnons de voyage, à quelques encablures du village de Doune Baba Dièye, aux larges de la plage qui le jouxte, dans un piteux état. Abdou Lakhad Guèye et Seydou Sow, admis au service des urgences de l'hôpital de Saint-Louis, y ont été repêchés par les gendarmes du Major Ibou Sy, alertés par les populations riveraines, surprises de découvrir sur leur terroir, des visiteurs d' un genre particulier.

L'embarcation de fortune qui les convoyait a connu quelques soucis mécaniques car ayant perdu un de ses deux moteurs, en haute mer, alors que les candidats approchaient les côtes marocaines, expliquent nos sources qui ont pu recueillir la déclaration des deux rescapés. Dès lors, l'équipage, qui a embarqué sur la plage de Mbour le 18 Juillet à 3 heures du matin, a été obligé de rebrousser chemin et de se trouver un point de chute sur la terre ferme.

Histoire de se requinquer et de recharger l'arsenal de voyage (marmites, carburant, couvertures, nourriture de toutes sortes, Gps, eau ...) dans une autre pirogue qui serait venue à la rescousse.

En tout cas, selon toute vraisemblance, les autres passagers auraient repris leur chemin dans de bonnes conditions et seraient, en ce moment, en train de braver les vagues et autres intempéries en haute mer dans l'optique de rallier le supposé eldorado espagnol. L'issue de l'enquête qui est d'ores et déjà ouverte par la gendarmerie devrait permettre d'élucider les quelques zones d'ombre qui entourent cette affaire d'émigration clandestine dans la mesure où certains Saint-louisiens soutiennent, mordicus, que les rescapés se seraient planqués quelque part dans la ville.

Gabriel BARBIER
Source: Walfadji

Article Lu 1485 fois

Mardi 26 Juin 2007


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:48 Le Gamou célébré le Dimanche 11 Décembre

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State