Référence multimedia du sénégal
.
Google

Embouteillage en équipe nationale: Ces binationaux qui frappent à la porte de la tanière

Article Lu 14486 fois

Leurs parents sont partis, eux reviennent. Les binationaux, ces enfants d’émigrés, nés ou ayant grandi à l’étranger, et qui possèdent (certains) à la fois la nationalité sénégalaise et celle de leur pays d’accueil, peuvent revenir suite à la nouvelle loi du football. La date du 18 a aboli toute limite d'âge (jusqu'alors fixée à 21 ans,) pour jouer pour une autre sélection. Cette mesure s'adresse aux binationaux, et devrait permettre à ceux qui disposent de la double nationalité et qui n'avaient pas opté avant 21 ans, de jouer pour l'équipe nationale de leur choix. Et ils font légion. Les joueurs ayant déjà participé à des matches officiels en sélection «A», ne sont pas concernés par cette nouvelle disposition. Cette nouvelle loi permettra, au Sénégal de récupérer des joueurs comme David Bellion, Moussa Sow, Cheikh Mbengue, Mamadou Sakho… la liste est longue. Cette loi profite aux pays africains dont le Sénégal. Mais, ici, il faudrait s’attendre à un embouteillage monstre en équipe nationale. Une situation qui pourrait rendre difficile la reconstruction de la tanière. Fenêtre sur ces binationaux qui tapent à la porte de sélection nationale.



Embouteillage en équipe nationale: Ces binationaux qui frappent à la porte de la tanière
Henri Saivet

Il fait déjà l'unanimité autour de sa personne du fait de son talent précoce. Pour cause, à 18 ans seulement (il aura 19 ans en
Octobre prochain) est considéré comme l'un des plus grands espoirs des Girondins de Bordeaux au point d'être courtisé par les géants d'Europe comme Chelsea. Actuellement Henri est le plus jeune joueur professionnel des Champions de France 2009. Il ne pouvait en être autrement pour ce joueur franco-sénégalais né à Dakar le 26 octobre 1990 qui a effectué son 1er match de Ligue 1 le samedi 17 mai 2008 face à Lens en entrant en cours de jeu. Très vite il tape dans l'oeil de l'équipe de France des moins de 17 ans qu'il intègre il y a à peine deux ou trois ans. Suffisant pour faire de lui un grand espoir du football français. Mais, ce coéquipier de Souleymane Diawara qui avoue n'avoir pas encore été contacté par les responsables de l'équipe nationale du Sénégal, se dit tenté pour porter les couleurs de son pays d'origine.

Bruno Mendy

Bruno Mendy, né le 11 juillet 1985 à Dakar, est un footballeur franco-sénégalais qui évolue au poste de milieu excentré gauche et possède une technique brillante. Après quelques saisons passées à Ivry en CFA 2, il est recruté en 2006 par Trévise en Série B (Ligue 2 italienne), Alberto Cavasin l'entraîneur général de l'équipe fanion de l'époque, le fait évoluer titulaire lors de quelques matchs amicaux avec les professionnels. Bruno Mendy fait ses débuts dans le calcio avec Trévise contre Rimini au cours d'un match où il marque deux buts. Lors de cette saison, grâce à sa qualité technique, il est courtisé par le F.C Lorient, le S.S.C Naples, et par le célèbre A.C Milan qui s’est renseigné sur lui au mercato d'hiver 2007.

Ismaïlä N'Diaye

Ismaïlä N'Diaye est un footballeur franco-sénégalais né le 22 janvier 1988 à Thiaroye-sur-Mer. Il est coéquipier de Remy Gomis à Caen. Capitaine de l'équipe réserve de Caen, le joueur âgé de 20 ans avait franchi un nouveau cap en intégrant le groupe pro en début de saison. Ismaela a fait son baptême du feu avec les lorrains le 18 avril 2009, à l'occasion du match Caen Nancy (défaite 2-1). Doté d'une bonne polyvalence Iso comme aime à l'appeler ses coéquipiers peut jouer dans l'axe de la défense ou au milieu de terrains son poste de prédilection.

Ibrahima Touré

Globe Trotter, Ibrahima Touré l'est déjà malgré son jeune âge (il est né à Dakar, le 17 décembre 1985). Pour cause, ce dernier formé au centre du FC Metz ne tardera pas à prendre ses valises pour déposer ses baluchons en ...Chine avant de rejoindre le club marocain Wydad de Casablanca avec lequel il a gagné le championnat du Maroc 2005/2006. Par la suite, il s'engage en 2007 avec Paykan F.C. un club Iranien et se fait remarquer en inscrivant 13 buts dès sa première saison. Sous le charme de ce buteur du reste excellent dans les duels aérien le champion en titre Persepolis FC l'enrôle.


Vincent Mendy

Vincent Mendy est un footballeur franco-sénégalais né le 22 janvier 1988 à Paris. Il joue actuellement au poste de milieu de terrain au FK SIAD Most. Il est le frère de Alexandre Mendy qui joue au FK Mladá Boleslav dans le championnat de République Tchèque.

Alfred Ndiaye

Alfred N'Diaye est un footballeur franco-sénégalais né le 6 mars 1990 à Paris. Après avoir signé sa première licence à l’ASNL à l’âge de 14 ans il intègre le centre de formation du club et devient ensuite deux ans plus tard international en défendant les couleurs de la France lors des championnats d’Europe et du Monde des moins de 17 ans. A la faveur de l'absence d'internationaux africains dont son coéquipier Issiar Dia au début de l’année 2008 pour les besoins de la Can, Alfred N’Diaye est propulsé dans le groupe pro nancéen à l'occasion d'un match de coupe de la Ligue à Lens (3-0). Depuis, ce joueur athlétique 1m 87 pour 87 kg est devenu un pion essentiel de l'Asnl du fait de sa polyvalence qui peut faire de lui soit un défenseur central ou un milieu de terrain défensif selon les circonstances. Sa régularité au sein de l'équipe lorraine va vite lui ouvrir les portes de l'équipe de France des moins de 19 ans. Cette saison Alfred a disputé 24 matchs dont 19 en tant que titulaire et 5 comme remplaçant

Mouhammadou Dabo

En quittant l'AS Yeggo en 2000, Mouhammadou Dabo ne savait pas que son destin allait du coup changer. Arrivé à Saint Etienne pour parfaire sa formation, la carrière de ce dernier emprunte une autre trajectoire, le 22 mars 2007 lorsqu'il est sélectionné en équipe de France espoirs pour la première fois. Depuis, Dabo sera fréquemment appelé par le sélectionneur des espoirs, René Girard puis par son remplaçant, Erick Mombaerts. Le coéquipier de Batéfimbi Gomis qui avait entre temps fait son trou avec Saint Etienne où il s'est vite imposé comme l'un des meilleurs défenseurs de ligue 1 du fait de sa polyvalence ne tardera pas à séduire Raymond Domenech le patron des Bleus. Le 9 février 2009 il est convoqué pour jouer en équipe de France A contre l'équipe d'Argentine (match amical le 11 février 2009) et pallier les absences de Gaël Clichy (Arsenal FC) et Julien Escudé (Séville FC) sur blessure. Eclipsé par l'arrivée de nouveaux arrières latéraux comme Bakari Sagna, le Stéphanois peut encore faire volte-face et porter les couleurs de son pays d'origine le Sénégal


Moussa sow

Né le 19 janvier 1986 à Mantes-la-Jolie. Si l'attaque du Stade Rennais a repris du poil de la bête cette saison, c'est grâce à l'apport considérable de Moussa Sow. Impressionnant lors de cette saison qui l'a révélé au grand public, ce natif de Mantes la Jolie le 19 janvier 1986 est l'une des révélations de la ligue 1 cette saison. Un statut qu'il n'imaginait sûrement pas lorsque durant l'été 2007 Il est prêté au CS Sedan Ardennes, club ou il évolue comme milieu offensif gauche. Par la suite Moussa atteint les demi-finales de la Coupe de France, avec le club ardennais qui sera finalement éliminé par l'Olympique lyonnais (1-0), futur vainqueur. Fort de cette expérience dans les Ardennes, il est de retour au Stade rennais pour la saison 2008-2009. C'est le début de la saga Moussa Sow qui se voit sélectionner en équipe de France des moins de 19 ans, (avec laquelle il remporte l'Euro 2005 de la catégorie en compagnie de joueurs tels que Yoann Gourcuff, Hugo Lloris ou encore Yoan Gouffran) puis en équipe de France espoirs. Mais le joueur que l'on croyait définitivement perdu pour les Lions, fait à la surprise générale un clin d'oeil au comité de normalisation pour espérer intégrer la "tanière".

David Bellion (Bordeaux)

Joueur franco-sénégalais né le 27 décembre 1982 à Sèvres. Il évolue actuellement au poste d'attaquant dans le club français des Girondins de Bordeaux avec le quel il vient de remporter le championnat de la Ligue 1. Il a été plusieurs fois appelé en équipe de France Espoirs. Formé à l'A.S. Cannes, l’ancien joueur de Sunderland et de Manchester United doit être une des priorités des dirigeants sénégalais.

Cheikh M'Bengue, (Toulouse)

Né le 23 juillet 1988 à Toulouse, est membre de l’équipe de France espoir. Issu du centre de formation du Toulouse FC, Cheick M'Bengue joue au poste de défenseur et est membre du groupe Pro de Fc Toulouse.

Mamadou Sakho (PSG)

Il est jusqu’ici un footballeur français d'origine sénégalaise né le 13 février 1990 à Paris. Il évolue au poste de défenseur au Paris Saint-Germain. Titulaire depuis 2007 en équipe de France espoir, il devient le plus jeune capitaine du Paris Saint-Germain et de la Ligue 1 avec 17 ans et 8 mois. C’est le 12 août 2008 qu’il a été appelé en équipe de France espoirs, à 18 ans seulement. Sakho représente à l'heure actuelle un grand espoir pour football français au poste de défenseur central. Au Sénégal d’appuyer sur l’accélérateur avant qu’il ne rejoigne l’équipe A de France.

Armand Traoré

Né le 8 octobre 1989 à Paris, il est comme Sakho un joueur de football français et métis du Sénégal. Concurrencé à son poste (défense) par Gaël Clichy et par l'arrivée de Mikael Silvestre, Traoré signe un contrat de prêt en août 2008 en faveur de Portsmouth et ceci quelques jours après avoir prolongé son contrat avec Arsenal. Il serait disposé à porter le maillot national du Sénégal.

Moussa Sissoko (Toulouse)

Né le 16 août 1989 au Blanc-Mesnil, Moussa Sissoko est sélectionné régulièrement en équipe de France dans chaque catégorie d’âges, il passe son premier contrat professionnel en janvier 2007 avec son club formateur, le TFC, quelques semaines après avoir rejoint l'équipe réserve en CFA. Moussa Sissoko rejoint l'équipe professionnelle du TFC en juin 2007 à l'âge de 17 ans et commence à se faire connaître du grand public lors de quatre matchs de préparation du Toulouse Football Club en juillet 2007 (face à une sélection régionale, Sète, Rodez et Marseille) où il impressionne les spectateurs présents.

Bakary Sako

Joueur français né le 26 avril 1988 à Ivry-sur-Seine, Sako évolue au poste de milieu à Châteauroux. Formé à La Berrichonne de Châteauroux, il signe en 2006 un premier contrat professionnel qui le lie pour une durée de trois ans au club. Il devient International à 19 ans en participant avec l'Équipe de France de football des moins de 19 ans au Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans 2007.

Jacques Doudou Faty (Sochaux)

Footballeur français d'origine sénégalaise et capverdienne, né le 25 février 1984 à Villeneuve-Saint-Georges Jacques Doudou Faty souhaitait au même titre que son frère Ricardo porter le maillot national du Sénégal. Polyvalent (défenseur central, milieu défensif ou arrière droit). Titulaire en défense centrale avec l'Equipe de France espoirs lors du Championnat d'Europe en 2006, Ricardo peut nous valoir satisfaction.

Ricardo Faty (As Rome)

D'origine sénégalo-capverdienne né le 4 août 1986 à Villeneuve-Saint-Georges, Ricardo le frère de Jacques est aussi international espoir français. En juillet 2006, en fin de contrat avec Strasbourg il s'engage avec l'AS Roma (Italie) qui le prête en juillet 2007 au Bayer Leverkusen mais en janvier 2008, l'international espoir quitte la Bundesliga pour être prêté au FC Nantes. Il doit retourner en Italie après la descente de Nantes en Ligue2. Club qu’il doit retrouver. L'entraîneur de l'AS Rome dit de lui que c'est le futur Vieira. Avec son physique imposant et ses qualités techniques, Ricardo Faty possède des atouts pour s'imposer au milieu de terrain.

Abasse Ba (Le Havre)

Il est né le 12 juillet 1976 à Pelel Kindessa au Sénégal. Il a joué lors de la saison 2008-2009 pour le club du Havre Athlétique Club FA. Le 26 Avril 2009, il est prêté avec option d'achat au club qatari d'Al Rayyan Club avec lequel il s’est blessé gravement dès son premier match.

Jacob Samba N'Gouma Bâ (Gueugnon L2)

Il est né à Saint-Louis le 20 janvier 1984. Ancien joueur à la Linguère de Saint-Louis, Jacob Samba N'Gouma Bâ a été formée au centre Alain Moisan. Il a signé son premier contrat en France à Martigues en 2002. il évolue depuis 2008 au Fc Gueugnon ancien club de Amara Traoré actuel coach de la Linguère.

David Amadou "Papys" M'Bodji

Né le 13 juillet 1984 à Kaolack au Sénégal, David Amadou M'Bodji est issu du centre de formation de l'Olympique de Marseille. Il est passé par l'AS Cannes, l'Union sportive Créteil-Lusitanos et le Football Club Lorient-Bretagne Sud. Prêté par le Football Club Lorient-Bretagne Sud au Clermont Foot, il résilie son contrat avec le club breton le 8 juillet 2008 et s'engage le 21 juillet avec l'AS Cannes, qui fut son club lors de la saison 2003-2004 et dont l'entraîneur est Patrice Carteron.

Amadou L MBAYE et Sambou Biagui

Source: 24 Heure Chrono

Article Lu 14486 fois

Mercredi 10 Juin 2009





1.Posté par pointini le 10/06/2009 15:43
au contraire cela devrait faciliter la reconstruction de l'equipe. le probleme c'est les magouilles a la senegalaise.

2.Posté par lynx le 10/06/2009 16:21
moussa sissoko et bakary sako son malien vérifier vos sources svp

3.Posté par fans le 10/06/2009 16:32
oui cale doit faciliter la reconstruction de l'equipe avec ceux qui jouent ici

4.Posté par l'espagnol le 10/06/2009 16:34
ya que des khourdab et vous oubliers ceux qui sont en espagne comme pape coly diop 22ans ne a kaolack le meilleur milieu terrain de d2espagnol qui joue au gimnastic de tarragona suis sur il va jouer en d1 la saison prochaine ya beaucoup declub de d1 interese,ya aussi moukhamed diame qui est aussi mileu et la revelation de d2 avec son club rayo vallecano ,le real madrid,fc seville,atleticode madrid,valence,villareal interesse a lui donc le cnf doit venir les voirs si no quands ils sont recrutes par les grands c'est sur la france va lutter ave le senegal surtout diame qui est ne en france ,ya aussi boukary drame mais il ne joue pas,et aussi diabang de murcia qui a jouer avec les espois de la bosnie

5.Posté par Laye Diaw le 10/06/2009 16:36
Il faut ajouter à la liste

Karim maïssa Mykar Wade, né en France, ancien courtier dans une banque de Londres. Il a fait un peu de "petit camp" avec baldé dans les couloirs du palais présidentiel.

6.Posté par GALSEN le 10/06/2009 18:02
comme par hasar ils sont presk tous en ligue2

7.Posté par nesta le 10/06/2009 18:11
nullard moussa cissokho de toulouse c parent sont originaire du mali

8.Posté par wakh deugue le 10/06/2009 19:09
YAW LAYE DIAW DIMBEULEGNOU AVEC LA POLITIQUE TU PARLE TOUJOURS DE KARIME LAISSE SE TIPE EN PAIX ICI ON PARLE DE FOOT OK

9.Posté par doudou le 10/06/2009 20:16
gomis revient au senegal

10.Posté par yegue le 10/06/2009 22:28
une equipe sa ce construit.ayons l'ésprit de construire une équipe solide avec nos joueurs locaux et non ceux de l'étranger.

11.Posté par Mandione le 11/06/2009 01:54
En 2000, c'était quasi comme ça avec des inconnus qui faisaient les beaux jours en France. Mais n'oubliez pas qu'à l'époque il y'avait Souris qui avait eu à convaincre ses anciens poulains à la JA et à l'Aldo Gentina comme Salif Diao et Tony Sylva. Ces derniers qui ont joué un role très importants dans l'histoire de notre équipe nationale avaient claqué la porte en 1998 respectivement contre l'Egypte et le Burkina faso. C'est après avoir discuté avec Metsu qu'ils sont revenus avec beaucoup de binationaux comme les Aliou Cissé, Diatta, Coly, Bèye, Sylvain Ndiaye, Matar Ndiaye sans compter la base de Peter Scnittger Fadiga, Henri Camara, Omar Daff, Moussa Ndiaye, Pape Malick Diop qui ont disputé la CAN 2000 au Nigeria. Il y'avait aussi l'effet Yeggo avec les anciens joueurs de Yeggo comme Pape Sarr, ALassane Ndour, Pape Thiaw, Frédérick Mendy qui nous avaient rejoint grace au propretaire de Yeggo Abdoulaye Tourè...C'est comme ça que c'était composé l'équipe nationale du Sénégal qui a fait révé tout un continent en 2002 après avoir créé un tremblement de terre en Asie un certain 31 mai 2002 en faisant tomber (1-0) de passage la France, Baobab de l'Europe et meme du monde à l'époque avant de tenir (1-1) en échec le Danemark, considéré comme bete noire des Africains avant mettre fin à l'invincibilité de la Suède qui restait sur 16 matchs sans défaite. aujourd'hui, il y'a une bonne base avec les Diomansy, Issiar, Diawara, Demba Ba, Malickou, Niang...Il suffit de faire un léger nettoyage avec le départ des Dioufy, Henri, Tony...Et faire appel au gardien du Torino, Lys Gomis, les Aly Cissokho, Moussa Sow, Lamine Gassama, Cheikh Mbengue...et quelques anciens locaux comme Bayal, Papiss Demba Cissé. Sans oublier les Vito Badiane, Moustapha Diallo comme ça on aura une équipe nationale forte avec comme capitaine Diomansy Kamara... Ce sera un peu difficile pour décrocher les binationaux ayant déjà un oeuil dans l'équipe de la France, mais c'est pas impossible il suffit d tral approximatif avec l'impliuation des parents comme ça a été le cas avec Issiar Dia.

12.Posté par papis mbengue le 15/06/2009 01:15
le cnf ne doit pas attendre pour faire appel à ces jeunes s'ils disent qu'ils veulent la reconstruction du football senegalais.j'en suis sure ke s'il fait appel à des joueurs comme david bellion ,moussa sow... ils vont rejoindre la taniere parceke ils sachent ke ils n'ont plus la chance de jouer pour la france

13.Posté par lamine fall le 14/05/2010 23:33
jacob samba ba a plus de 40 ans

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State