Référence multimedia du sénégal
.
Google

Elle ébouillante sa belle-sœur et écope de 2 mois ferme de prison

Article Lu 1666 fois

Pour une petite bisbille avec la grande sœur de son mari, Kiné Sylla va purger deux mois de prison à la maison d’arrêt et de correction de Thiès. Elle avait arrosé Khardiata d’eau chaude peu après leur bagarre.



Pendant une heure, Kiné Sall était devenue par moments muette comme une carpe comme si les faits pour lesquels elle comparaissait n’étaient pas du tout graves. Pourtant, c’est cette dame qui avait été non seulement irrévérencieuse face au commandant de la brigade de Pout qui était chargé de l’enquête préliminaire, mais également qui s’était mal comportée devant le tribunal de Thiès. Pour la présidente Fatou Ngom, son acte est bestial, voire inhumain. Pourtant, la prévenue a dit qu’entre sa belle-sœur et elle, il n’y a jamais eu de problème. Pourquoi alors vouloir coûte que coûte la défigurer ? En tout cas, pour la partie civile, c’est depuis qu’elles ont eu un petit problème de dette qu’elle a pris ses distances vis à vis de Kiné Sall. La dernière fois, elles ont eu une prise de gueule. Les choses ayant viré au vinaigre, elles se sont battues pendant quelques bonnes minutes avant que l’accalmie revienne dans la famille.

Selon la partie civile, c’est bien Kiné qui a ouvert les hostilités au moment où elle s’apprêtait à prendre un bain dans les toilettes. Nettoyant les toilettes, Kiné lui demandera de patienter juste le temps qu’elle termine son boulot. « C’est ce que je fis pour éviter d’avoir un problème avec elle. Je savais bien qu’elle me cherchait noise. Il fallait l’éviter pour ne pas créer un scandale », déclare Khardiata Ndiaye. Contre toute attente, elle est giflée par la femme de son frère, alors qu’elle expliquait à sa mère la détérioration des relations avec sa belle-sœur. La riposte ne s’est pas fait attendre, Khardiata rend la pareille à sa belle-sœur, ce qui a provoqué la bagarre. Séparées, chacune retourne dans sa chambre, en attendant que le linge sale soit lavé en famille.

Pendant ce temps, Kiné a mûri son plan. Elle bouillit de l’eau puis se dirige dans la chambre de Khardiata qui était en train de se faire belle devant sa coiffeuse. Sans hésiter, Kiné lui verse l’eau bouillante sur la poitrine de la pauvre femme qui est tombée à la renverse. Khardiata dit avoir eu le réflexe de tourner la face, sinon elle serait tout simplement défigurée. Pour le ministère public, Kiné a bien prémédité son coup, d’autant plus qu’elle a reconnu les fats, puis demandé le pardon à la partie civile qui s’était désistée auparavant. Mais, pour la présidente Fatou Ngom, cela n’est pas de nature à éteindre l’action publique. Le tribunal a condamné Kiné Sall à une peine de deux mois ferme.


ABDOURAHMANE SARR GONZALES
Source: Le Soleil

Article Lu 1666 fois

Samedi 25 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State