Référence multimedia du sénégal
.
Google

El Hadji Diouf : «Je n'ai pas dit que je prenais ma retraite internationale»

Article Lu 1622 fois

L’international sénégalais de Bolton (Première division anglaise de football), El Hadj Ousseynou Diouf, a démenti mardi les informations faisant étant de sa volonté de mettre définitivement fin à sa carrière internationale.



El Hadji Diouf : «Je n'ai pas dit que je prenais ma retraite internationale»
« Je n’ai pas dit que je prenais ma retraite internationale », a déclaré le sociétaire de Bolton dans l’émission « Louis Attaque », co-animée par l’ancien coach du PSG, Louis Fernandez, sur la radio française RMC Info. «La chose que j’ai dite et qu’on a bien déformée, et ça ne me dérange pas d’y revenir, c’est que j’ai dit que si les choses continuaient comme ça, si elles ne changeaient pas, j’arrête l’équipe nationale pour me consacrer exclusivement à mon club», a précisé El Hadj Diouf, qui dit avoir réservé, à "bientôt", la réponse concernant son retour ou non parmi les Lions. «J’ai vu les autorités sénégalaises, j’ai discuté avec certains (dirigeants), et je leur ai dit qu’on me laisse, ne serait-ce que 15 jours de réflexion, et après on verra», annonce-t-il. Pour lui, son absence de la rencontre amicale entre le Sénégal et la Guinée (3–1) jouée dimanche 14 octobre, s’explique moins par une question de non-paiement de primes aux joueurs, que par le «manque d’organisation» au sein des instances dirigeantes du football sénégalais.
«Ce n’est pas une question d’argent, moi ça ne me dérange pas de payer à chaque match pour aller jouer pour faire plaisir à mes parents, à ceux qui m’aiment et au peuple sénégalais», dit-il. C’est plutôt, selon lui, «une question d’organisation». Car « à huit jours d’un match amical, on ne sait même pas contre qui jouer et on ne reçoit pas les fax (de convocation) à temps.
Cela peut poser des problèmes aux entraîneurs de nos clubs ». Le capitaine des Lions pense aussi que « 95 pour cent des Sénégalais sont derrière moi ». « Ils sont d’accord avec moi et me l’ont manifesté par des fax, des mails et des lettres que j’ai reçus », affirme-t-il ajoutant qu’ « on ne demande rien du tout (aux dirigeants), on demande seulement à être bien traités et qu’on nous respecte parce qu’on est des professionnels ». « S’ils (les responsables fédéraux) veulent jouer avec des professionnels, il faut qu’ils agissent en professionnels », déclare El Hadj Diouf pour qui le Sénégal dispose aujourd’hui d’un groupe capable de remporter la Can 2008.
Mais seulement, prévient-il, « si on part dans ces conditions pour la Can, on ne va rien gagner. On a une équipe pour gagner la Can, mais il faut qu’on soit bien organisés, qu’on se respecte ».

Source: APA

Article Lu 1622 fois

Mercredi 17 Octobre 2007





1.Posté par deug le 17/10/2007 12:22
doule rek

2.Posté par observateur le 17/10/2007 13:11
Je savais qu'il allait revenir sur sa décision, il n'est rien sans l'équipe nationale, c'est affaire d'argent. Lorsqu'il disait avoir refléchi et muri sa décision cela a étonné bon nombres de sénégalais, c'est pas son style. C'est pas un homme qui réfléchit avant d'agir, il aurait pu dire : je ne reviens pas tant que les problèmes ne soient pas réglés et que l'on nous traite comme des professionnels. Là il aura raison et peut revenir à tout moment. Il a vu les gossesses et il a peur, ensuite les gens s'en foutent de lui. Maintenant il n'a qu'à se soumettre aux décisions .

3.Posté par aboubacry le 17/10/2007 15:49
moi je trouve que les journalistes feront mieux de trouver autres choses que de raconter du n'importe quoi pour vendre leurs journaux.le sènègal a suffisemment de problèmes alors chers journalistes n'en rajouter pas.................di doul di fènne di kathie rèkk pour votre gagne pain.à quoi ca sert le fait d'ètre musulmans à quoi ca sert si on ment pour soutirer aux gens sur les dos de gens comme el diouf pour avoir des sous.putain le mètier de journalisme pert sa valeur à cause de vous.vous nous prennez pour des tarrès ou quoi sinon pour quoi à chacun de vos soit disant scoop vous commencez toujours par "il semble qu" oubien "à ce qu'il parait" ou "d'apres des sources..." c'est parceque vous ètes pas sur de ce que vous avencez "loula wooroul boulko wahh moi je me mefie de vous en tout cas je vous croie jamais aux premières paroles.....puatins meme à nos journalistes on peut plus avoir confiance...sènègal hawma rèkk foumou dieumme.moi je savais que el diouf ne nous laisserai pas tomber lui au moins c'est un vrai senegalais il nous ment pas montrant le grand contraire de vous............................li nèhouma...journalistes yi nèholène ma.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State