Référence multimedia du sénégal
.
Google

El Hadji DIOUF (Capitaine des ‘Lions') : ‘La page de la brouille est tournée'

Article Lu 1646 fois


El Hadji DIOUF (Capitaine des ‘Lions') : ‘La page de la brouille est tournée'
Pour le capitaine des 'Lions', 'la page de la brouille est tournée. Ils (les fédéraux et le ministère des Sports, Ndlr) ont respecté leurs promesses. Il nous appartient maintenant, à nous joueurs, de donner la victoire au peuple sénégalais. Et s'il plaît au bon Dieu, on fera tout pour lui donner cette victoire au soir du samedi Inch Allah'. Exit donc le mouvement d'humeur qui n'a pas prêté à des sanctions, place à la préparation du match de samedi. Et sur ce point, El Hadj Ousseynou Diouf est formel : 'Tous ceux qui sont là, savent très bien la tâche qui les attend samedi prochain. On est prêt à faire un gros match ici, à Dakar, avec la manière.' Mais, auparavant, il convient que 'cela fait toujours plaisir de revenir au pays et de s'entraîner avec les copains'.
Parlant de la rencontre qualificative à la première place du groupe du Sénégal, le joueur de Bolton reconnaît : 'Je n'ai aucune idée de nos adversaires. Toutefois, ce n'est pas ce qui est important parce qu'il n'y a plus de petites équipes dans le football. Il nous appartient de préparer sérieusement le match contre la Tanzanie pour gagner avec la manière.' En attendant, il n'évacue pas l'existence d'une énorme pression sur les 'Lions' dont la dernière sortie face aux Burkinabé avait été sanctionnée par une défaite. Mais, selon lui, 'c'est normal qu'il y ait de la pression, parce que le Sénégal est un pays de football et a une grande équipe. Par conséquent, au sortir d'une défaite, il est normal que tout le monde soit sous pression'.
Quelles sont les chances des 'Lions' de s'en sortir ? El Hadj Diouf répond : 'On doit penser collectif, jouer en respectant les consignes du coach et prendre notre adversaire à la gorge dès le début. C'est comme cela qu'on va gagner ce match qui est très important pour notre qualification à la coupe d'Afrique. Je ne sais pas si ce sera facile, parce que tout dépendra de nous-mêmes puisque nous sommes nos propres adversaires. Si on joue à notre niveau, il n'y aura pas de problèmes. Après tous les problèmes qui sont survenus , il faut qu'on prouve que le Sénégal reste toujours un grand pays de football. Et nous allons le prouver'.

Article Lu 1646 fois

Mardi 20 Mars 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State