Référence multimedia du sénégal
.
Google

Effets collatéraux de l'interview de Sophie Ndiaye Cissokho: Menaces de mort et injures pleuvent sur Madiambal

Article Lu 11377 fois

Les menaces de mort proférées par des petits-fils de Serigne Touba contre Madiambal Diagne, administrateur du groupe Avenir Communications, vont crescendo. Ce, après que ce dernier a décidé de porter l'affaire en justice.



Effets collatéraux de l'interview de Sophie Ndiaye Cissokho: Menaces de mort et injures pleuvent sur Madiambal
Les auteurs de menaces de mort contre Madiambal Diagne, nous ont rendu visite hier, pour réitérer leurs propos. En effet, Serigne Sidy Mbacke, Serigne Abdoul Ahat, Serigne Mbacké Madina et Serigne Moustapha Diakhaté khadimal khadim ont même proféré d'autres menaces de mort ; et avertissent non seulement le directeur d'Avenir Communication, mais toute autre personne qui tenterait à l'avenir de s'attaquer au khalife général des mourides. Moustapha Diakhaté et Serigne Sidy Mbacké ont même révélé avoir appelé Madiambal Diagne dans la journée d'hier. Si le premier a révélé lui avoir dit, « c'est moi qui vais te tuer », le second a soutenu avoir réitéré ses propos, et mieux, il l'a injurié. Selon eux, c'est pour montrer qu'ils persistent dans leurs démarches et menaces. «Cette plainte n'est qu'une manière pour Madiambal de se protéger », a soutenu Serigne Mbacké Madina. Mieux, menace Serigne Abdoul Ahat, « Madiambal et moi habitons le village de Darou Marnane où vit aussi sa famille. Il saura que la vie privée d'un chef religieux n'est pas à mettre sur la place publique ». Abondant dans cette mouvance, Serigne Sidy Mbacké, après avoir annoncé que « ce n'est pas la première fois que Madiambal s'attaque à des chefs religieux », invite les Sénégalais à mesurer leur discours, surtout lorsqu'ils ont trait aux chefs religieux, plus particulièrement chez les mourides où le khalife général est le représentant de Serigne Touba sur terre. Pour étayer ses propos, il rappelle, « un talibé dont le père était gravement malade, était venu à Darou Mousty voir Mame Thierno Birahim Mbacké pour des prières, afin que son père se rétablisse. Il offre en retour au saint homme un cheval. Ce dernier, lui demande alors de remonter sur ce même cheval et d'aller voir Serigne Modou Moustapha, khalife de serigne Touba pour qu'il lui fasse des prières, malgré que Mame Thierno soit le père de premier khalife de Serigne Touba et lui a appris le Coran. C'est parce qu'il était khalife de Serigne Touba que Mame Thierno lui devait respect et considération », narre Serigne Sidy, pour mettre en relief que le khalife de Serigne Touba doit être respecté par tous.

Source: L'office

Article Lu 11377 fois

Samedi 12 Avril 2008





1.Posté par mansour le 13/04/2008 18:26
mais ecoutez,ca suffit,le khalif est un etre humain comme tout le monde...basta.
la justice doit vous arreter pour menaces de mort.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State