Référence multimedia du sénégal
.
Google

EXTORSION DE FONDS : Le procès des éléments du GIGN renvoyé à vendredi

Article Lu 1865 fois

Les 4 éléments du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), poursuivis pour extorsion de fonds ont été présentés ce mercredi au tribunal des flagrants délits de Dakar. Mais le dossier a encore été renvoyé pour la troisième fois pour la comparution du témoin.



C’est finalement vendredi prochain que les 4 éléments du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) comparaîtront devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Présentés au juge, hier mercredi, ils ont finalement été renvoyés à la prison centrale de Rebeuss où ils sont détenus. Motif : le témoin, dont la comparution est capitale selon le juge, était absent.

Le juge a ainsi renvoyé le dossier à vendredi en ordonnant au procureur de faire les diligences qui s’imposent pour faire comparaître le témoin.

Au terme d’un retour de parquet, les 4 éléments du GIGN ont été inculpés pour extorsion de fonds et placés sous mandat de dépôt le lundi 20 juillet.

Une incarcération qui intervient après leur mutation à Kédougou depuis plusieurs mois suite aux sanctions disciplinaires qui leur avaient été infligées au lendemain des faits qui leur sont reprochés.

Selon l’accusation, le jour des faits, un élément du GIGN s’est présenté chez un trafiquant de drogue.

A la place du dealer, il tombe sur un de ses amis de celui-ci. Pour obliger le délinquant à se livrer il confisque la moto de ce dernier et l’immobilise à la caserne Samba Diéry Diallo contre remise d’une somme de 200.000 FCFA.

C’est face à ce délit que le propriétaire de la moto dépose une plainte à la police. Les limiers dressent une souricière contre le groupe de quatre membres du GIGN lorsqu’ils viennent effectuer une deuxième descente à Grand-Yoff.

Cloués par les policiers, ils seront remis à la brigade prévôtale qui finira par les déférer au parquet à la demande du procureur de la République.

Source Sen24heures.com

Article Lu 1865 fois

Jeudi 6 Août 2009





1.Posté par Karim le 06/08/2009 07:47
le rythme de travail de notre justice laisse à désirer

2.Posté par Passant le 06/08/2009 08:12
Mais, qu'est-ce qui a pris ces gens à faire un acte pareil?!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State