Référence multimedia du sénégal
.
Google

EXTENSION DES CIMENTS DU SAHEL : 130 milliards de Fcfa pour casser le prix du ciment

Article Lu 17894 fois


Avec un investissement de 130 milliards de Francs Cfa réalisé grâce à une coalition d’institutions financières et bancaires, la phase d’extension des Ciments du Sahel va porter la production de l’usine à 3 millions de tonnes par an. Au plan social, près de 250 nouveaux emplois seront créés avec aussi un respect strict des normes environnementales requises. Mais l’objectif principal du projet est d’atténuer le prix du ciment.

Les Ciments du Sahel (CDS) viennent de franchir un nouveau palier dans leur croissance avec l’acquisition d’un financement de 130 milliards de francs Cfa dans le cadre de sa phase d’extension. Cet important investissement est obtenu par les Cds grâce à une coalition bancaire associant des institutions locales et étrangères. C’est ainsi que les Ciments du Sahel ont signé à l’usine Kirène, une convention de la phase d’extension avec la DGE, l’Agence Française de développement (AFD), la Proparco, la Cbao, Attijari Bank et Crédit du Sénégal, des institutions représentées chacune par son directeur ou par son vice-président. C’est pourquoi, en présence des ministres Abdoulaye Diop de l’Economie et des Finances, Madické Niang ministre des Mines et de l’Industrie et des ambassadeurs de France et d’Allemagne, le président des Ciments du Sahel a indiqué que cette extension déjà en cours, va permettre de porter la production de l’usine à 3 millions de tonnes par an. Ce qui symbolise pour lui une réponse à une « demande de consommation en constante progression ». Aussi, pour Latfallah Layousse, les Ciments du Sahel vise à terme à parvenir à « une maîtrise durable du prix du ciment qui est l’une des conditions pour favoriser l’habitat social (...), de contribuer à mettre fin aux effets pervers de la pénurie du ciment parfois entretenue artificiellement au détriment des consommateurs ». Avec cette extension de l’usine Kirène, 250 nouveaux emplois seront créés par les Ciments du Sahel. Considéré comme le plus gros investissement privé jamais réalisé par les bailleurs au Sénégal, ce projet a réussi à regrouper diverses institutions bancaires et financières grâce aux volets environnementaux et sociaux largement pris en compte par les autorités des Ciments du Sahel. « Nous sommes dans un projet tout à fait exceptionnel par le soin qui est apporté à la protection de l’environnement (émission de particules, de carbone), mais aussi par l’implication sociale, ce qui nous a amené à accorder un prêt bonifié en plus des prêts destinés à financer l’extension », explique Jean Michel Severino, Directeur général de l’Agence française de Coopération (AFD), un des partenaires des Ciments du Sahel. Très septique en juin 2000, au début du projet des Ciments du Sahel, le vice-président de la DGE constate aujourd’hui une usine rentable et qui a sa place dans l’économie sénégalaise. « C’était très risqué au début, je ne le cache pas, admet Lothar Lammers, vice-président de la DGE. On se trouvait dans une situation de monopole. Mais le marché est mieux servi aujourd’hui grâce à l’apparition d’un deuxième producteur ».

Tout en se disant heureux avec cette extension de la deuxième cimenterie sénégalaise, Madické Niang ministre des Mines et de l’Industrie est certain que l’augmentation de la production de l’usine de Kirène va sûrement satisfaire le marché sénégalais et même se tourner vers le marché régional. Il a d’ailleurs exhorté les capitaines d’industrie à se tourner vers une stratégie de conquête du marché régional. Saluant l’initiative des Ciments du Sahel d’avoir une « main d’œuvre essentiellement sénégalaise », le ministre a donné des assurances à l’ensemble des producteurs de ciment du Sénégal. « En tant que pouvoirs publics, nous allons les accompagner, nous allons leur donner les moyens institutionnels devant leur permettre de trouver les terreaux fertiles pour développer de telles activités », a-t-il indiqué.

Me Madické Niang, ministre des Mines et de l’Industrie : « Grâce aux Ciments du Sahel, la fourchette du prix du ciment a baissé de 15 à 10% »

« L’objectif de produire 3 millions de tonnes c’est de pouvoir baisser le prix du ciment ». Tel est le défi lancé par le président des Ciments du Sahel qui table sur deux impératifs pour attendre cet objectif. D’abord, Latfallah Layousse pense que certains facteurs comme le pétrole qui contribuent à augmenter les prix du ciment seront atténués dans le processus de production et ensuite de valorisation des matières premières disponibles.

En donnant une explication des hausses répétitives constatées sur le prix du ciment, Me Madické Niang, admet qu’avant les Ciments du Sahel, les prix étaient à des niveaux très élevés. Mais que grâce à celles-ci, les prix ont baissé d’une fourchette de 10 à 15%. « Aujourd’hui, nous voulons une baisse de plus en plus importante », a indiqué le ministre des Mines et de l’Industrie.

Source: Le Soleil

Article Lu 17894 fois

Vendredi 15 Février 2008





1.Posté par mohamed gueye le 13/08/2008 16:10
je me nomme mohamed gueye et j'ai eu a contribuer dans les travaux de montage des ciments du sahel dans le departement de l'electricité avec COSELEC / TSK je tiens surtout a vous feliciter des gros effors et surtout du plan de l'augentation de l'usine. Ce qui symbolise le resultat de tout un effort de travail...............

2.Posté par MBAYE Papa Amadou le 02/09/2008 17:40
Je voudrais connaître le site des Ciments du Sahel. A défaut leur adresse Postale.

Cordiales salutations

3.Posté par yaya le 05/09/2008 10:37
Je voudrais connaître le site des Ciments du Sahel. A défaut leur adresse Postale.

Cordiales salutations

4.Posté par Niang le 16/09/2008 15:26
Bonjour je voudrais connaitre l'adresse et la boite postal de la cimenterie du sahel.

Merci

5.Posté par mamor le 17/10/2008 13:07
Bonjour je voudrais connaitre l'adresse et la boite postal de la cimenterie du sahel.

Merci


6.Posté par barké boureima niasse le 11/01/2009 23:53
merci je voulais avoir le numero portable du directeur commercial ou celui qui gere la bonne marche de l entreprise j ai une propsitoin a fair

7.Posté par mademba keita le 12/01/2009 13:19
salut je voudrai avoir l'adresse de la direction de la cimenterie du sahel.merci

8.Posté par Edouard le 10/02/2009 22:41
Bonsoir je voudrais avoir l'adresse mail du chef des resoources humaines pour envoyer des demandes

9.Posté par fall le 02/04/2009 22:19
s il vous plei mousieut je voudrai savoir le cite internet du ciments du sahel

10.Posté par amsata diouf le 03/05/2009 00:12
je suis technicien en chaudronnerie et tuyauterie disponible pour lemergence de lentreprise

11.Posté par amsata diouf le 03/05/2009 00:22
774110312

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State