Référence multimedia du sénégal
.
Google

EXPROPRIES PAR L’ANOCI : Les lébous déclarent la guerre à Wade…

Article Lu 1874 fois

Les lébous de Ouakam, menacent d’en découdre avec l’Etat du Sénégal. Et pour cause. Ils ont été expropriés de leur terrain de plus de 20 ha, estimé à plus de trois milliards de francs Cfa, sans remboursement jusqu’à ce jour, alors que des promesses fermes leur avaient été faites par les autorités. Depuis, rien, malgré les multiples correspondances aux autorités par le biais de leurs conseils. Ils ont finalement adressé un ultimatum à l’Etat. Mais si cette démarche se révèle infructueuse, ils promettent de se défendre par tous les moyens.



EXPROPRIES PAR L’ANOCI : Les lébous déclarent la guerre à Wade…
Les faits remontent au 14 juillet 2006, quand Me Wade, pour les besoins del’élargissement de la corniche sur le tronçon Bloc des Madeleines-cabinet Atépa à la mosquée de la Divinité, a signé le décret N° 2006-634 déclarant cessible le titre foncier appartenant à la collectivité de Ouakam, pour une superficie totale de 20.395 mètres carrés. On était alors en pleine préparation du sommet de l’Oci. Après avoir vérifié la régularité du titre foncier, la Commission de Contrôle des Opérations Domaniales avait émis un avis favorable, en vue d’une indemnité portant sur la rondolette somme de 3.059.250.000 de Francs Cfa, à raison de 150.000 francs Cfa le mètre carré. Des propos rapportés par Me Mbaye Jacques Ndiaye, pour le collectif des avocats.

Les trois milliards de la discorde…

Seulement, en dépit de ce que prévoit la loi, en des cas similaires, L’Etat comme l’Anoci restent toujours devoir à ladite collectivité. « C’est compte tenu du caractère important du projet, que la collectivité de Ouakam a accepté de se déposséder des terres avant ladite indemnisation ». Ces propos émanent de Me Mbaye Jacques Ndiaye, pour le collectif des avocats de la collectivité de Ouakam. En effet, les faits remontent au 14 juillet à la suite d’un décret signé par Me Wade et portant le N° 2006-634 déclarant cessible le titre foncier de la collectivité de Ouakam. Un terrain d’une superficie totale de 20.395 mètres carrés. Seulement, après avoir vérifié la régularité dudit titre, à la date du 17 décembre 2007, « notamment la pleine propriété », que « la Commission de Contrôle des Opérations Domaniales avait émis un avis favorable en vue de l’indemnisation de la collectivité jusqu’à concurrence de 3.059.250.000 francs Cfa, à raison de 150.000 francs Cfa la mètre carré ». Dans la même foulée, que les propriétaires du terrain en question ont voulu une solution à l’amiable, dont une première moitié payable immédiatement, et le reliquat à la meilleure convenance de l’expropriant. Cependant, notent propriétaires et avocats, « à ce jour, ni l’Etat ni l’Anoci n’ont cru devoir s’acquitter desdites sommes, alors surtout que la Constitution garantit son règlement préalable ». Surpris par une telle démarche, ils avanceront « qu’il y a lieu de souligner que l’Etat ainsi que l’Anoci, qui n’ont pas donné de suite, ont pourtant bien réglé d’autres personnes expropriées dans les mêmes circonstances de temps et lieu ». C’est dans ce registre qu’ils défendront sans ambages, « c’est la raison pour laquelle, notre mandante en a été d’autant plus surprise, qu’elle nous avait donné mandat de saisir M. le juge des Référés en vue de l’arrêt des travaux, car il y a eu rupture d’égalité devant les charges publiques ». Chose qui a été faite, compte tenu, disent-ils du caractère urgent et imminent du sommet de l’Oci. Par la suite, « le directeur de l’enregistrement et des domaines, demandait à l’Anoci de mettre à sa disposition ledit montant à défaut de le consigner », dixit le collectif. Cependant, malgré des correspondances adressées à toutes les autorités liées à cette affaire, la collectivité de Ouakam court toujours derrière ses 3.059.250.000 de Francs Cfa.

Ce que prévoit la loi pour les procédures d’expropriation

Certaines dispositions liées à l’expropriation pour cause d’utilité publique sont prévues par la constitution de janvier 2001 en son article 8 garantissant le droit de propriété. C’est cette même disposition qui précise qu’il ne peut y être porté atteinte que dans le cas de nécessité publique légalement constatée, sous réserve d’une juste et préalable indemnité. Une exception permettant l’expropriation d’un bien immobilier. Sur le même fil, la loi 76-67 du 2 juillet 1976 en son article premier prévoit, « la procédure par laquelle l’Etat peut, dans un but d’utilité publique et sous réserve d’une juste et préalable indemnité, contraindre toute personne à lui céder la propriété d’un immeuble ou d’un droit réel immobilier ». Compte tenu de tous ces faits, et de la loi qui est acquise à la cause de la collectivité de Ouakam, les lébous ont décidé de rentrer dans leur droits. A défaut, ils descendront dans la rue ; et défier l’Etat. En d’autres termes, une intifada à la sénégalaise pourrait bientôt surgir à Ouakam.

Source: L'office

Article Lu 1874 fois

Jeudi 17 Juillet 2008





1.Posté par frey le 17/07/2008 16:50
EN TOUT CAS SI CES MILLIARDS TOMBENT DANS LE VILLAGE UN GROUPE DE MALFAITEURS APPELé LES FREYS DE WAKAM VONT TOUT BOUFFé.CES DES RETRAITES QUI SE TROUVENT TOUS DANS UNE MAUVAISE PASSE;

2.Posté par DEVINES QUI C'EST le 17/07/2008 17:10

ENTRETIEN D'EMBAUCHE

Un rapport d'entretiens qui se passe de commentaire.

___________

** Abdoulaye Diack dit => "j'ai volé, oui j'ai volé, j'ai vidé Kaolack, mais qui n'a….."

** Ablaye => Y'a pas de "mais" !! Viens à la présidence, on a besoin de gens sincères et directs comme toi.

___________

** Assane Diagne dit => "Maître, je vous jure que j'ai volé, j'ai même coulé la Sicap, j'ai trafiqué les comptes, j'ai détourné des terrains et des maisons, j'ai privé de logement à beaucoup de sénégalais"

** Ablaye => Magnifique ! Tu mérites une promotion. Simple DG est une tache trop ingrate pour toi car tu as le profil parfait pour devenir Ministre de l'aménagement du territoire

_________

** Adama Sall dit => "Maître, moi j'ai tellement volé que la cour des comptes a recommandé qu'il ne faille plus jamais que me soit confiée une quelconque station dans la fonction publique"

** Ablaye => Ah bon ? C'est ce qu'ils ont dit ces poltrons ? Viens, je vais même te nommer Ministre de cette même fonction publique. Mais il faudra que tu me prouves que tu sais faire tout ce que tu viens de dire.

__________

** Sada Ndiaye dit => Maître, moi j'ai trop volé, parfois il m'arrivait même d'avoir un peu de remords en voyant les étudiants manger de la viande de chat que j'avais réussi à conserver 6 mois sans trop de vers de terre dessus. Tu te rappelles aussi, j'avais même pris 20 millions dans la caisse du Coud pour aller soigner ma cataracte en France ?

** Ablaye => Ah Bon ? Mais mon projet Yakalma c'était d'ailleurs pour conserver les mêmes repas dans la machine toute l'année. Et puis je vois que tu souffres de la même cataracte que moi ? Viens je vais te confier une bonne fois toute la DAGE du ministère de l'éducation

___________

** Ousmane Masseck Ndiaye dit => Héhéhé. Maître, moi, on m'appelait Monsieur 30 % à La Poste, et rien ne m'échappait, même quand il fallait acheter du Cotol.

** Ablaye => Ah weuuy. Mais toi il me te faut comme Secrétaire Général de la présidence. Si tu me prouves ce que tu dis, je te mettrais Ministre du Tourisme pour que ngua ratalma touriste yi.

__________

** Amadou Kane Diallo dit => Maître, Ousmane Masseck était peut-être Monsieur 30 %, mais moi j'étais "Monsieur Informatique Virtuelle". Je passais des marchés de centaines de millions et personne n'a jamais vu de quoi il s'agissait. Le dernier marché que j'ai eu à gérer à La Poste était de 840 millions, c'est moi-même qui ai gagné le marché d'ailleurs

** Ablaye => Formidable. J'ai moi-même énormément de projets virtuels, et tu es l'homme qui il me faut comme conseiller à la présidence. Après je te mettrais DG du COSEC, on verra si en tant que DG tu passeras "Monsieur Entreprise Virtuelle"

__________

** Djibo Ka dit => Maître, moi j'ai tout fait, vraiment tout, absolument tout. Je vole, je bois, je m'initie à la cocaïne. Je n'ai aucune parole. Je peux t'embrasser le matin, te poignarder le soir, te ressusciter le lendemain pour que tu me donnes la main de ta sœur le surlendemain, avant de t'empoisonner le soir. Awouma roussoukaye, …… meunoumoko sakh

** Ablaye => Extraordinaire ! Tu es un homme intelligent qui sait ce qu'il doit faire pour avoir ce qu'il veut. Je vais te donner la pêche et l'économie maritime, tu vas pouvoir enttuber plein de poissons. Je te parlerai de l'affaire des colombiens et de leur projet de creveticulture et de "farine". On se comprend hein ?

__________

** Abdourahim Agne dit => Monsieur Ablaye Vade, moi, même en tant que porte parole, j'arrivais à voler plus que bon nombre de ministres. J'ai crée la société Somicoa pour faire un peu de blanchiment. C'est moi aussi qui profitais des communiqués du PS pour t'insulter au passage

** Ablaye => Superbe !!! Ton talent avec l'argent me conseille de te nommer Ministre de la Micro finance. Il faut aussi parler à ton frère là, qu'il vienne faire du djoutou / maral comme toi.

__________

** Mbaye Diouf dit => Maître, bilahi j'ai volé, j'ai tellement volé que je ne savais plus quoi inventer après avoir passé ce fameux marché pour le TGV Dakar / Thies. J'ai écrit TGV sur le train bleu, gare pour TGV sur le chemin, et le tour était joué

** Ablaye => Han !!!!! Mais toi, tu ne mérites vraiment pas de rester en prison. Mais Idy domérame là hann ! Comment il peut jeter une perle comme toi en prison alors que ton TGV et mon Tramway ont révolutionné le Sénégal ? Je te nomme conseiller et te mets comme mon SG de la coordination à Thies

____________

** Mbaye Jacques DIOP dit => Grand, tu as vu Rufisque ? Crois-tu que cela en valait la peine que je gaspille l'argent de la mairie pour cette ville pourrie. Pendant 20 ans j'ai volé l'argent, sa ma fou nèwou tchi. J'ai aussi une autre confidence à te faire grand. Le coup de feu de février 2000 et l'incendie dans ma propre maison, c'était moi. Le squelette sous la mairie, c'était un auditeur qui voulait m'emmerdder"

** Ablaye => Nga ni ??? Tchey Mbaye Zak !!! D'ailleurs ça m'arrange, j'ai grand besoin de gens sachant manier les armes et le feu. Et puis j'ai aussi des cadavres à faire oublier. Je te mets 3ème au CRAES en attendant. Toi, vaux mieux t'avoir à mes côtés que derrière moi.

_______________

** Pape Samba Mboup dit => Grand, au sujet de ta femme de ménass là, niatta att là am ? J'espère qu'elle n'est pas une vieille rombière de 18 ans ? Au fait, je viens d'acheter un nouveau marteau, ça fait moins de bruit que les fèttals

** Ablaye => Toi je risque d'avoir tout le temps besoin de toi. Je te mets Ministre conseiller spécial, directeur de cabinet spécial. On a des comptes à régler avec certains. Pour la femme de ménass là, je crois qu'elle à 13 ou 14 ans, mais dafal nanka, Vivi bou mou tchi kham dara

_______________

** Ibrahima SARR dit => Maître, man dè satchia na lou bari. J'ai trop volé, et j'étais aussi le chef de Masseck et Kane Diallo. Tu as vu par exemple le vieux bureau de Poste de l'Avenue Ponty que j'ai dit avoir fait réfectionner à coup de 350 millions, tè dara fèkou ma tchi ? Moi on peut m'appeler "Monsieur Réfection Virtuelle""

** Ablaye => Magnifique. Il faut que tu me montres comment réfectionner Sangomar pour 30 milliards, mon bateau, mes immeubles, etc…. Je te donnerai une mairie pour que tu me réfectionnes la ville virtuellement aussi. Karim va passer te woir pour te dire à combien.

____________

** Ousmane Ngom dit => Maître, moi j'ai volé, mais pas assez. Je t'ai trahi, je t'ai insulté, comme toi je ne crois pas en Dieu. Je t'ai dit que tu parles comme un démocrate et agis en monarque, mais moi je parle comme un croyant et agis en mécréant.

** Ablaye => Lève toi, inutile de ramper, je te pardonne. Il me faut quelqu'un comme toi pour ñaf ndèyou Idy tchi kasso, ensuite tu m'organiseras des élections à la Mugabé ou mieux.

____________

** Cheikh Tidiane SY dit => Maître, moi j'ai volé, j'ai tué, j'ai volé, j'ai tué, j'ai volé, j'ai tué. C'est tout ce que j'ai pu apprendre à mes enfants aussi.

** Ablaye => Wopeupeup !!! Tu feras un parfait ministre de l'intérieur. Tu vas me mater ces domérames de sénégalais et de journalistes. Je trouvais Ousmane trop timoré.

_____________

Au tour des femmes maintenant
__________

** Aida Djong dit => Chéri Ablaye, man dè, z'ai beaucoup wolé. Li yeupeu nguay guiss, or là. Li sakh tchi souf fi, or là. Kholal. Laleul. Et puis ti te rappelles, ma nèwone "Ablaye Wade deumeu là, yayam mounoul djour pérzident"

** Ablaye => Hmmmm ! Merveilleux !! Viens vite par ici toi, on a bien besoin de femme comme toi qui savent appeler un chat un chat. Tu iras pour le moment au Conseil de la république, j'y ai mis comme patron celui qui m'a tiré dessus en 2000

__________

** Aida Mbodj dit => Monsieur Fantomas ….. pardon …. Monsieur le président, man dè, z'ai volé, je ne faisais que cela, Diouf kham na tchi dara. Mon marabout m'a donné il y'a 10 minutes un Ndiguel de transhumer, et comme j'étais déjà dans les parages, ma ngui ni. Li yeupeu manla. Li ak li tamit, manla.

** Ablaye => Han ! Magnifique ! Toi tu es ce que j'appelle une femme, et donc je ne peux que te donner le ministère de la femme. Tu pourras aussi escorter mes cortèges à pied de temps en temps

__________

** Awa Ndiaye dit => Monsieur le Président, li yeupeu manla. ….. Kholal bi, …….. ak bi, …….. ak bi tamit. Kholatal bi, ……..ak bi. Voilà Monsieur le Président, ya ko yagal nak !!! Tè nak, je ne fais pas que cela. Je vole très bien aussi.

** Ablaye => Excellent comme profil. Ton premier emploi ne peut qu'être ministre, ensuite on verra

__________

** Aminata Lô dit => Excellence je voudrais voler. Et puis, Li yeupeu manla nak. Lalal fi, ….. ak fi. ……. Lalal fi tamit. Tout est vrai, rien n'est artificiel. Lalateul fi aussi, c'est du 100 % naturel, barki yalla. Ya ko fi bayi nak !!!

** Ablaye => Merci Aminata. Toi, il faut que tu ailles me faire le plein chez les sénégalais de l'extérieur. Je te confie d'ailleurs ce ministère


__________

** Innocence Ntap dit => Monsieur le Président, ma ngui nii, …… ak nii …… ak nii encore. Ni tamit manla. Bou dara sèdeu. Après tu me laisses voler.

** Ablaye => Sensationnel ! Toi tu vas pouvoir tourner la tête aux travailleurs. Je vais demander à Adama Sall d'aller voir ailleurs et de te laisser le ministère de la fonction publique

__________


NO COMMENT

./.


3.Posté par FAYA le 17/07/2008 17:20
LES LEBOUS DE OUAKAM N ONT PAS LE MONOPOLE DE DAKAR .CA IL DOIVENT LE SAVOIR NOUS SOMMES DANS UNE REPUBLIQUE PAS DANS UN VILLAGE OU IL Y A UN CHEF DE VILLAGE OU UN GUIDE TRADITIONNEL PROPRIETAIRE DE TOUTES LES TERRES .LE PAYS APPARTIENT A TOUT LE MONDE MAIS SON MODE FONCTIONNEMENT APPARTIENT A L ETAT .LES LEBOUS DOIVENT SE DEMARQUER DE CES REFLEXES IDENTITAIRES SUR AU PLAN FONCIER CECI PEUT ETRE PREJUDICIABLE A LA COHESION NATIONALE

4.Posté par Salam le 17/07/2008 18:51
FAYA--------- TU as parfaitement raison les lébous se croien proprieraire de la toute la ville de dakar c koi ces histoires c'est com si on est tjrs dans un royaume ou le roi s'accapare de tout ou kom dans un village ou le chef de village donne des ordres ici on est en republik et c'est à l'état d'appliker les regles du jeu

5.Posté par peulh bou deukeu si lebou yi le 17/07/2008 21:31
Voilà deux idiots (Salam et Faya) qui n'ont rien compris et qui ouvrent leurs grandes bouches.
Les lebous comme toutes les populations du senegal possèdent les terres sur lesquelles ils vivent. C'est parce que c'est à Dakar que vous croyez que c'est pas normal de posséder ces terres ?
Allez dans vos villages d'origine et vous verrez ce qui va se passer si l'etat vient prendre les champs qui sont autour et ne vous indemnisent pas (surtout que l'Etat a bien signé).
Vous êtes là à parler alors que ce sont les lébous qui ont accueilli vos parents dans la presqu'ile du Cap Vert.
Un lébou qui irait dans vos terroirs ne pourraitmême pas y acheter un m2.
Etudiez l'histoire de votre pays au lieu de raconter des conneries.

6.Posté par lebou le 17/07/2008 23:09
Merci peulh bou deukeu si lebou yi, vous avez tout résumé. Voila comment on remercie les Lébous. Je suis Lébou, et je répond à Faya et Salam, avant de polémiquer, prenez le temps de lire l'histoire de presqu'ile du Cap Vert, comment les Lébous se sont battus contre les aissallants pour conquerir et preserver leurs terres.

7.Posté par lebou bou y off le 18/07/2008 04:28
salam ak faya sen leufeul ndeye let me tell you something vous n'avez jamais guiss lebou bou deme thies wa la somewhere in senegal di kheuthio souf , bien sur mother fucker dakar nous appartient i do not care if my great grandparents lebous sold all the lands but they are still our lands both of you ask your parents why they left their town fucker...

8.Posté par ouakamois le 18/07/2008 05:22
Wade,donnes nous notre argent ces terres appartenais à nos arrières grands pères et qui maintenant nous appartient.Nous ne sommes pas des (dokh dadiés) nous sommes des Lébous avec notre culture,notre petite république traditionnelle,nos jeux ,notre façon de parler nos croyances (mystiques) nous avons une histoire à conserver.Dakar appartient aux Lébous (kamou métti ndak afa dé, Ablaye Wade lagn la khamal diokh gna niay kopar ba ka défoul nak ba rombé ouakam da na nialay door ay khère ba sa nélbi tothie )

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State